Comment gérer son budget ? Conseils et astuces pour reprendre le contrôle sur vos finances en 5 étapes

Apprendre à gérer son budget est d’une importance capitale ! Avec une bonne gestion budgétaire, on peut se faire plaisir et faire plaisir à ses proches, mettre de l’argent de côté, voyager et réaliser tout un tas d’objectifs comme acheter la voiture qui nous plaît, payer les études des enfants, etc. Si jusqu’à présent, vous n’aviez pas les bonnes bases pour gérer votre budget, nous allons vous expliquer étape par étape comment gérer son budget facilement et rapidement. 

Etape 0 : définir des objectifs

C’est une étape très importante ! Pour vous motiver à remettre de l’ordre dans vos finances, vous devez définir des objectifs. Pourquoi voulez-vous mieux gérer votre budget ? Est-ce parce que vous voulez :

  • combler votre découvert,
  • rembourser vos dettes,
  • faire un tour du monde,
  • investir dans l’immobilier,
  • payer les études de vos enfants… ?

Prenez le temps de déterminer vos objectifs, ils seront votre moteur au quotidien pour faire des efforts. En effet, tenir un budget n’est pas facile sur la longueur… Il faut de la motivation. Or, quoi de mieux que des objectifs pour vous motiver ?  

Etape 1 : Définir un budget prévisionnel

Etape 1 : Définir un budget prévisionnel

Quand on n’a pas de budget mensuel prévisionnel, c’est comme avancer dans la jungle sans boussole. On ne sait pas où l’on va et on risque d’être perdu… Eh bien, en matière de gestion de budget, c’est pareil ! Comment savoir combien vous pouvez dépenser si vous n’avez pas établi de budget prévisionnel par poste de dépense ?

Pour définir un budget prévisionnel, vous pouvez utiliser 2 méthodes : la règle 50/30/20 ou le budget base zéro.

Méthode 50/30/20

gérer budget règle 50/20/30

La règle 50/30/20 permet de répartir ses dépenses (fixes, variables, épargne) en fonction de ses revenus. 

Dépenses fixes

Ce sont toutes les dépenses fixes qui reviendront chaque mois : loyer, assurance, téléphone, Internet… Elles ne doivent pas dépasser 50% de vos revenus. 

Dépenses variables

Ce sont les dépenses qui varient d’un mois à l’autre comme les courses, l’essence, les loisirs… Elles ne doivent pas dépasser 30% de vos revenus. 

Dépenses exceptionnelles

Ce sont toutes les dépenses imprévues : réparation de la voiture, plomberie, dentiste, voyage scolaire de votre enfant… La méthode 50/30/20 ne prend pas en compte ce type de dépenses. Afin de pallier ces dépenses imprévues, vous devez utiliser votre épargne de précaution, qui doit représenter environ 3 à 6 mois de charges. Si vous n’en avez pas, voici comment constituer une épargne de précaution. Grâce à cette épargne de précaution, vous ne puiserez pas dans votre compte courant et ne risquerez donc pas de vous mettre dans le rouge. Elle est là pour protéger vos finances en cas de coup dur ou d’imprévu dans votre vie. 

Épargne

Vous devez pouvoir réussir à épargner 20% de vos revenus minimum chaque mois.

Prenons un exemple. Votre couple gagne 3000€, voici la répartition des dépenses :

  • dépenses fixes : 1500€.
  • dépenses variables : 900€.
  • épargne : 600€.

Méthode budget base zéro

La méthode budget base zéro est une méthode budgétaire très utilisée par les grosses entreprises cotées en bourse pour gérer leur argent. Cette méthode consiste à allouer chaque euro de vos revenus à vos dépenses, votre épargne ainsi que vos dettes. Avec cette méthode, vous ne dépensez que l’argent que vous avez et pas 1€ de plus !

Sur un tableau, vous allez donc lister et additionner le montant de vos revenus ainsi que toutes vos dépenses. La soustraction des 2 montants doit être égal à 0, comme dans cet exemple : 

Grâce au BBZ, vous prévoyez à l’avance ce que vous allez dépenser à l’euro près, poste de dépenses par poste de dépenses. Vous n’avez plus ensuite qu’à suivre vos dépenses, respecter les différents budgets pour ne pas vous retrouver dans le rouge. On va voir dans la suite du guide comment suivre ses dépenses au quotidien. 

Autre avantage de cette méthode, le budget base zéro doit être établi chaque mois, contrairement aux méthodes plus classiques de calcul de budget où vous allez calculer une fois par an votre budget. Avec le BBZ, votre budget est donc plus pointu car d’un mois à l’autre, vos revenus peuvent évoluer ainsi que vos dépenses. Votre budget ne sera pas le même un mois où vous partez en vacances qu’un mois d’hiver. C’est d’ailleurs pourquoi cette méthode est très adaptée aux personnes avec des revenus qui évoluent d’un mois à l’autre (indépendant, commercial, vendeur, etc).    

Quelle méthode choisir ?

Avec ces 2 méthodes, vous répartissez vos dépenses en fonction de vos revenus et non l’inverse. Souvent, on a tendance à dépenser d’abord puis à combler nos dépenses avec nos revenus. Eh bien, c’est de cette façon qu’on se retrouve dans le rouge ! Avec un budget prévisionnel, vous savez où vous allez. Ce budget prévisionnel est votre boussole pour vous guider dans votre gestion budgétaire. Si vous êtes totalement débutant, commencez par la règle 50/30/20 qui est plus facile à mettre en place. Si vous souhaitez opter pour une règle plus stricte, mais plus avancée, alors optez pour la méthode budget base zéro. Si vous avez des revenus qui varient d’un mois à l’autre, alors je vous recommande fortement de choisir la méthode BBZ.  

Vous avez défini votre budget prévisionnel, c’est une bonne chose, mais voyons maintenant si celui-ci est respecté !

Etape 2 : suivre ses comptes au quotidien

Il est très important de suivre au jour le jour ses dépenses. C’est ce qui va vous permettre de savoir où vous en êtes et de limiter, voire réduire vos dépenses lorsque vous serez proche de dépasser vos différents postes. Il existe de nombreux outils pour suivre ses comptes. Si vous avez un côté geek, vous pouvez utiliser une application de gestion de budget ou un fichier Excel budget, mais si comme moi vous préférez écrire, je vous recommande d’utiliser un budget planner.  

Etape 2 : suivre ses comptes au quotidien

Le budget planner va vous permettre de noter toutes vos dépenses, de vous donner des objectifs annuels et mensuels et de tenir votre budget dans la durée. En outre, le budget planner est plus adapté à une gestion au quotidien car vous pouvez l’avoir sur vous et écrire dès que vous faites une dépense.  

Etape 3 : payer ses dépenses variables en espèces ou en carte de débit

Solution 1 : Le système des enveloppes

Les dépenses variables sont à surveiller comme le lait sur le feu. Les dépenses de ce type peuvent en effet mettre littéralement à mal votre budget si vous ne les surveillez pas au jour le jour. Pour payer vos dépenses variables, vous pouvez utiliser le système des enveloppes budgétaires. C’est est une méthode pour payer ses dépenses en espèces en plaçant dans des enveloppes l’argent pour chaque poste de dépenses (courses, loisirs, restaurant, divers, essence…). Pourquoi en espèces ? Parce que le liquide est plus palpable, on voit visuellement où on en est en temps réel, ça évite donc de dépasser son budget ! Ça évite aussi les décalages de trésorerie : lorsque vous payez en carte bleue, il faut compter plusieurs jours pour que le paiement passe sur votre compte, ce qui vous fait penser que vous avez plus d’argent qu’en réalité. 

Vous pouvez répartir vos dépenses variables et donc vos enveloppes de cette façon :

  • 35% du montant des dépenses variables pour vos courses ;
  • 20% du montant des dépenses variables pour vos loisirs ;
  • 20% du montant des dépenses variables pour vos restaurants ;
  • 20% du montant des dépenses variables pour votre shopping ;
  • 5% du montant des dépenses variables pour la catégorie “divers”.

Cette répartition peut être adaptée à votre propre budget, à vos envies, à vos besoins… C’est en suivant votre budget au quotidien que vous verrez si les montants sont réalistes ou non. À vous d’adapter par la suite cette répartition !

Vous allez donc avoir 5 enveloppes – une pour chaque poste de dépenses – et lorsque vous vous rendrez en courses, vous prendrez uniquement l’enveloppe dédiée. Ne prenez pas sur vous toutes les enveloppes ! Idem lorsque vous ferez du shopping et ainsi de suite. Avoir une seule enveloppe sur vous vous évitera d’être tenté de dépenser plus… 

Si vous souhaitez mettre en place les enveloppes budgétaires, vous pouvez utiliser un classeur budget.  

Solution 2 : la méthode des 2 comptes

Pour celles et ceux qui ne désirent pas retirer leur argent en espèces, parce que cela peut être contraignant d’aller retirer de l’argent chaque mois, de garder du liquide chez soi, etc. il existe une autre méthode que je mets moi-même en place personnellement : vous allez utiliser un compte dans une banque en ligne gratuite avec une carte de débit. Pour ma part, j’utilise N26 : 

Pourquoi utiliser un deuxième compte ? Vous allez utiliser votre compte principal (dans une banque classique) pour toutes les dépenses fixes, puis programmer un virement depuis votre compte principal vers le compte de la banque en ligne pour vos dépenses variables. Grâce à la carte de débit, vous n’aurez plus de décalage bancaire, vous saurez en temps réel où vous en êtes ! Vous recevrez une notification dès que vous payerez via votre application bancaire. Vous connaissez votre solde en temps réel et ainsi vous évitez de dépenser plus que ce que vous avez… De plus, avec ce type de compte, impossible d’être à découvert et donc d’avoir des frais pour ça et pour un dépassement de plafond. L’inconvénient de cette méthode, c’est que vous ne suivez pas vos dépenses, poste de dépense par poste dépense, mais au global.  

Etape 4 : Comparer vos dépenses prévues avec les dépenses réelles

C’est l’une des étapes les plus importantes ! Vous allez devoir comparer vos dépenses prévues avec vos dépenses réelles et ce, chaque mois. Vous devez penser vos finances personnelles comme si vous étiez une entreprise : faire des budgets prévisionnels, suivre vos dépenses, mais aussi comparer vos budgets prévisionnel et réel, c’est de cette façon que vous réussirez à remettre de l’ordre dans vos finances. 

Pour faire une analyse prévisionnel/réel, nous avons créé pour vous une feuille de budget mensuel vierge à imprimer.  

Dans le tableau, vous allez lister d’une part toutes vos dépenses estimées et de l’autre, vos dépenses réelles. Vous pouvez utiliser votre budget planner pour remplir les différentes cases. Vous allez ensuite comparer la différence entre les dépenses prévues et réelles. Grâce à ça, vous allez vous rendre compte des postes de dépenses qui plombent votre budget, des dépenses que vous n’avez pas prévues et que vous pouvez couper. Vous pourrez alors facilement analyser comment faire pour réduire vos charges. 

Imaginons que vous ayez dépassé votre budget loisirs, provoquant votre découvert à la fin du mois : vous pourrez vous dire que le mois suivant, vous utiliserez le système des enveloppes pour ce poste. 

Imaginons que vous aviez prévu de payer 39€ pour Internet, mais vous vous rendez compte que vous avez payé 8,99€ en plus : c’est peut-être parce qu’une chaîne que votre fournisseur vous avait offerte pendant 6 mois est passée payante (du vécu !).  

Autre exemple : vous n’allez plus à la salle de sport, mais chaque mois, vous voyez 30€ prélevés sur votre compte, vous allez donc pouvoir suspendre l’abonnement et ainsi faire des économies.  

Etape 5 : Adopter un mode de vie frugaliste

Le frugalisme est un mouvement créé aux États-Unis qui prône un mode de vie plus simple, loin de la société de consommation et du “M’as-tu-vu” qui nous pousse à consommer toujours plus, à avoir le dernier objet high-tech à la mode, une grosse maison, la dernière voiture allemande qui vient de sortir… Le frugalisme met en avant un mode de vie moins axé sur des dépenses impulsives. L’objectif du frugalisme est de faire attention à son budget, d’épargner plus afin de dégager des rentes qui permettront de devenir libre financièrement. Avec cette liberté financière, vous pourrez ainsi profiter de vos proches, voyager plus, être plus heureux…

Tout le monde n’arrivera pas à devenir libre financièrement, je ne parle pas du frugalisme ici pour cela, mais parce qu’il y a tout de même du bon dans ce mouvement : un rapport à la vie bien plus sain, loin de la possession et de la consommation à outrance. En adoptant ce courant de pensée, ce mode de vie, il sera pour vous bien plus facile de gérer votre budget, de réduire vos dépenses, sans ressentir de frustration et sans que cela soit trop difficile ! Si vous souhaitez en savoir plus sur ce courant, je vous recommande l’excellent livre de Victor Lora que j’ai lu, disponible sur Amazon : 

Lire le livre : La retraite à 40 ans c’est possible

En conclusion pour gérer son budget

L’organisation est au cœur d’une bonne gestion de budget ! Voici comment organiser la gestion de son budget au quotidien.

Vous venez de recevoir votre salaire, vous devez :

  • établir un budget prévisionnel ;
  • mettre en place le virement automatique de votre épargne le lendemain de la réception de votre salaire ;
  • concentrer tous vos prélèvements quelques jours après ;
  • vous assurer vous que toutes vos charges aient bien été payées ;
  • une fois tout payé, retirer le reste du solde de votre compte puis répartir l’argent dans différentes enveloppes représentant chacune un poste de dépenses différent : loisirs, essence, alimentation… / virer vos dépenses variables sur un compte avec une carte de débit ;
  • suivre au jour le jour vos dépenses avec un budget planner ;
  • comparer à la fin du mois vos dépenses prévues avec vos dépenses réelles ;
  • réduire vos dépenses qui dépassent les budgets autorisés ;
  • adopter un mode de vie frugal.

Si vous souhaitez en savoir plus sur comment gérer son budget, suivez notre formation gratuite pour reprendre le contrôle de vos finances en 6 semaines :