Récupérer les invendus des grandes surfaces : 4 astuces

Pendant des décennies, les grandes surfaces ont jeté des quantités astronomiques de nourriture. Plutôt que de donner les invendus à des associations ou de brader leurs produits en magasin, elles préféraient rendre les aliments impropres et les jeter. Désormais, depuis 2016 et la loi Garrot sur le gaspillage alimentaire, cette pratique est interdite aux grandes surfaces (les magasins de plus de 400m²). La loi oblige aussi ces mêmes grandes surfaces à mettre en place une convention avec des associations d’aide alimentaire. En 2019 s’ajoute l’obligation pour les grandes surfaces de mettre en place un plan de gestion de qualité du don des denrées alimentaires. Très concrètement, pour les grandes surfaces, cela consiste à former leur personnel chargé des opérations de dons, de définir les conditions d’éligibilité aux dons, de communiquer ces conditions aux associations, ainsi que de désigner une personne responsable de la mise en place du plan de gestion des denrées alimentaires. 

Bien que, en cas de manquement aux obligations d’organisation de dons des denrées alimentaires, ces entreprises risquent de fortes amendes, elles sont aussi incitées à le faire en bénéficiant de réductions d’impôts. Elles ont donc mis plusieurs choses en place pour respecter la loi. Nous avons listé 4 astuces pour vous indiquer comment vous allez pouvoir récupérer les invendus des grandes surfaces

Les rayons anti-gaspi

Dans un souci de donner une bonne image et de réduire les pertes financières, les grandes surfaces ont créé des rayons anti-gaspi (aussi appelés zéro gâchis). Dans ces rayons dédiés, les enseignes comme Carrefour, Auchan, Leclerc et consorts proposent des produits avec des réductions allant de 30 % à 50 % en moyenne. Il s’agit bien entendu de produits avec une date de péremption rapprochée. Auparavant, les supermarchés proposaient bien des réductions sur ce type de produit, mais directement dans les rayons ; il fallait donc chercher rayon par rayon. En faisant le choix de rassembler tous les produits dans un seul endroit, cela permet aux consommateurs de faire des économies. Pour trouver rapidement preneur, les supermarchés consentent à de grosses réductions, pour récupérer une partie de l’argent investi dans l’achat du produit.

Rendez-vous donc dans votre magasin préféré ! Il y a de fortes chances que celui-ci dispose d’un rayon anti-gaspi.

Les rayons “fruits et légumes moches”  

Crédit photo : https://www.intermarche.com/enseigne/magazine/legumes-moches-goutes-et-approuves

Sur le même principe que les rayons anti-gaspi, les supermarchés proposent parfois un rayon dédié aux “fruits et légumes moches”. Ce sont des fruits et légumes qui ne sont pas très jolis visuellement. Ils ont des taches, une forme différente des formes standard, mais qui sont tout aussi bons ! Ces fruits ne trouvent pas souvent preneur, car les consommateurs préfèrent souvent acheter des fruits qui sont visuellement plus “jolis”, avec une belle forme, une belle couleur et sans tache. Vous pouvez retrouver ces fruits et légumes à moitié prix par rapport à leur prix classique, de quoi faire de belles économies. Vous pouvez trouver ces fruits dans le rayon primeur de certaines grandes surfaces.

Quand on sait que 40 % des fruits et légumes produits sont hors calibre (couleur, taille, forme pas aux normes visuelles), il y a fort à parier que les grandes surfaces vont multiplier ce type de rayon.       

Les applications anti gaspi

Too Good To Go

Too Good To Go est parti du constat que ⅓ de la nourriture produite dans le monde est jetée (ce qui pourrait éviter au passage la fin dans le monde). En France, c’est plus de dix millions de tonnes de nourriture qui sont gaspillées chaque année. Partis de ce constat, ils ont créé une application anti-gaspi en 2016. Le principe est simple : mettre en relation des commerçants ayant des invendus avec des particuliers récupérant lesdits invendus à petit prix, sous forme de paniers surprise. Si, au départ de l’application Too Good To Go proposait des paniers anti-gaspi provenant principalement de restaurants, depuis quelque temps, des enseignes de la grande distribution sont présentes sur l’application et proposent des paniers. On y retrouve notamment Carrefour, Chronodrive ou encore Franprix.   

Phenix 

Phenix a été lancé en 2014. L’application a le même fonctionnement que Too Good To Go, à la différence que Phenix propose des enseignes différentes. Sur Phenix, vous allez retrouver les grandes surfaces suivantes : Intermarché, Coccimarket, Les Comptoirs de la bio… 

Geev

Geev, lui, ne fonctionne pas de la même façon que les deux autres applications citées précédemment. Geev est une application de dons. C’est-à-dire que des particuliers peuvent proposer toutes sortes de choses sous forme de dons : des vêtements, des objets et aussi bien sûr, de la nourriture. Plutôt que de jeter des aliments de leur frigo, certains particuliers proposent de les donner. Pour récupérer des aliments sur la plateforme, rien de plus simple : vous devez tout d’abord télécharger l’application, puis consulter les annonces qui vous intéressent et ensuite, prendre contact et discuter avec la personne qui fait le don (appelé Geevers). Vous n’avez plus qu’à convenir d’un rendez-vous et aller chercher le don. 

Pour pouvoir communiquer avec des personnes et recevoir des dons alimentaires, vous devez avoir des crédits (appelé “banane” sur l’application). Vous bénéficiez de 10 bananes lors de votre inscription. Pour contacter un geever, vous allez utiliser une banane, et pour débloquer l’adresse de celui-ci, vous allez débloquer une autre banane. Pour obtenir plus de bananes, vous pouvez faire des dons à votre tour. Notez que chaque don vous donne droit à deux bananes. C’est un échange de bons procédés : je donne et on me donne. Geev a mis cela en place pour éviter à des personnes de contacter beaucoup de personnes en même temps, afin de recevoir des dons en tout genre et pour que ceux-ci se concentrent plutôt sur des objets et des aliments qu’ils veulent vraiment.

Geev propose un abonnement appelé Geev+, entre 10 et 25 €/mois, qui permet de pouvoir contacter les geevers sans limite et sans avoir besoin de bananes.       

Les magasins de déstockage alimentaire

Désormais, il existe des enseignes qui se sont créées et qui proposent du déstockage alimentaire. Ces enseignes rachètent les invendus des grandes surfaces, mais aussi des fournisseurs et les proposent dans leur magasin à -30 %. La grande force de ce type de magasin est que vous allez trouver bien plus de choix et de quantités que dans les rayons anti-gaspi, car ces magasins vont se fournir en grosses quantités chez plusieurs entreprises. Voici quelques enseignes qui proposent du déstockage alimentaire : Nous anti-gaspi est un magasin de déstockage spécialisé dans l’alimentaire, mais vous avez aussi d’autres magasins de déstockage qui proposent parfois un peu d’alimentation comme :  Maxplus, Noz, ou encore Action.

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici