Ces aliments toujours bons, même après la date de péremption

Qui n’a pas déjà jeté plein d’aliments présents dans son frigo en revenant des courses, car la date de péremption était dépassée ? En plus de jeter de la nourriture et donc de contribuer au gaspillage alimentaire, cela a pour conséquence de nous faire perdre de l’argent ! On jette des choses que l’on a achetées, sans les avoir consommées ou finies, c’est comme si on jetait de l’argent directement à la poubelle… D’après le ministère de l’agriculture, le coût du gaspillage alimentaire est d’environ 130€ par an et par personne. Vous comprenez donc vite qu’en évitant de jeter, vous faites des économies. Dans cet article, nous allons voir qu’il y a des aliments qui restent bons, même après la date de péremption. 

Bien comprendre la date de péremption 

On pense souvent, à tort, qu’une fois la date de péremption dépassée, on ne peut plus consommer l’aliment en question. Pourtant, la date de péremption n’est que la date à partir de laquelle la fraîcheur d’un produit n’est plus assurée. On parle donc de fraîcheur du produit, et non de produit forcément périmé ! Plus précisément, il y a 2 types de dates qui nous en apprennent plus sur la consommation des aliments après la date de péremption. Il y a la DLC (date limite de consommation) et la DDM (date de durabilité minimale), anciennement DLUO. C’est à ce niveau que la confusion s’installe et que l’on jette des aliments que l’on ne devrait pas jeter ! C’est pourquoi je vais vous détailler chaque type de date de péremption. 

Date limite de consommation (DLC)

La DLC, aussi appelée date limite de vente (DLV), est une date limite de consommation. Passé cette date, vous ne devez plus consommer l’aliment car celui-ci peut devenir dangereux pour la santé, et même causer des intoxications alimentaires et de graves maladies : listériose, salmonellose et botulisme. Ce type d’aliment ne doit donc plus être consommé après la date.

Lorsqu’il s’agit d’une DLC, vous avez la mention “À consommer jusqu’au : XX/XX/2XXX”.

Date de durabilité minimale (DDM)

La date de durabilité minimale est elle aussi une date limite, mais n’a pas pour objet de vous dire de ne plus consommer l’aliment passé cette date. Simplement, après la DDM, l’aliment perdra en qualités gustatives et nutritionnelles. En d’autres termes, l’aliment sera moins bon et vous apportera moins, mais vous pourrez continuer à le manger sans problème.

Lorsqu’il s’agit d’une DDM, vous avez la mention “À consommer de préférence avant le : XX/XX/2XXX”. 

Il est écrit “de préférence “ et cela change la donne ! Vous pouvez donc continuer à manger des aliments après la DDM et il faut prendre le réflexe, avant de jeter, de regarder précisément la mention sur l’aliment. Il faut bien sûr que l’aliment soit bien conservé (soit au frais, soit au sec), que l’emballage ne soit pas abîmé ou bombé, que l’aliment n’ait pas une odeur suspecte… Pour vous aider à bien conserver l’aliment, vous avez des conseils donnés sur l’emballage, comme par exemple “à conserver au froid entre x et x °C”.

Jusqu’à quand peut-on consommer un aliment avec une DDM ?

Maintenant que vous avez compris la différence entre les 2 types de dates de péremption, vous devez sans doute vous dire : “OK, je peux manger des aliments après la DDM, mais jusqu’à quand ?”  

L’affichage de la date sur un produit à DDM nous apporte une information concernant la date jusqu’à laquelle on peut consommer cet aliment. Vous avez 3 types d’affichages de la date :

  • Jour/mois/année : vous avez alors jusqu’à 3 mois pour consommer sans risque l’aliment.
  • Mois/année : vous avez jusqu’à 18 mois pour consommer l’aliment.
  • Année : l’aliment est toujours consommable plus de 18 mois après la DDM.

Prenons un exemple :

Vous avez un aliment avec la mention “À consommer de préférence avant le : 01/05/2021” : vous pouvez manger l’aliment jusqu’au 01/08/2021.

Vous avez un aliment avec la mention “À consommer de préférence avant le : 05/2021” : vous pouvez manger l’aliment jusqu’au 11/2022.

Vous avez un aliment avec la mention “À consommer de préférence avant 2021” : vous pouvez manger l’aliment jusqu’en 2023.

Si vous souhaitez ne pas avoir besoin de regarder la date et d’analyser en détail jusqu’à quand vous pouvez manger l’aliment, nous allons vous lister des aliments qui peuvent être mangés après la date de péremption et d’autres qu’il faut éviter de manger après la date. 

Les aliments que l’on peut consommer après la date de péremption

Les aliments que l’on peut consommer après la date de péremption

Il existe de nombreux aliments que vous pouvez consommer après la date de péremption. Certains ne périment même jamais ! Voici la liste :

  • le miel : consommable à vie (il ne périme jamais) ;
  • le sirop d'érable : à l'instar du miel, il ne se périme pas ;
  • le sucre : consommable à vie ;
  • le sel : consommable à vie ;
  • le vinaigre : consommable à vie ;
  • les épices : consommables à vie (ils vont en revanche perdre de leur saveur) ;
  • le chocolat : consommable 2 ans après la date de péremption ; 
  • le riz : consommable des années après ; 
  • les pâtes : consommables des années après ; 
  • la farine : se garde des années ;
  • le café : consommable des années après ; 
  • le jambon cru : jusqu’à 2 semaines après la date ;
  • les soupes en sachet : consommable des années après ; 
  • les légumes secs : conservation à vie, seulement s’ils ne sont pas précuits ;
  • les gâteaux : ils peuvent être consommés après la date, même si l’emballage est ouvert ;
  • la moutarde : consommable des années après ; 
  • fécule de maïs ou de pomme de terre : consommable à vie si bien conservée dans une boite hermétique ; 
  • le ketchup : consommable des années après ; 
  • les cornichons : consommables des années après ; 
  • bouillons cube :  consommables des années après ; 
  • le lait UHT : peut se conserver une à 2 semaines après la date de péremption si le produit n’est pas ouvert ;
  • les yaourts : peuvent se conserver 3 mois après la date de péremption si le produit n’est pas ouvert ;
  • la crème fraîche : peut se conserver une à 2 semaines après la date de péremption si le produit n’est pas ouvert ;
  • les boîtes de conserve : elles peuvent se consommer très longtemps après la date de péremption, tant qu’elles n’ont pas gonflé ;
  • les produits en briques : ils peuvent se conserver très longtemps ;
  • les surgelés : peuvent être consommés longtemps après la date indiquée (environ 9 mois pour la viande hachée, 24 mois pour le poisson, 30 mois pour les fruits et légumes, 18 mois pour la volaille et 12 mois pour les crustacés).

Attention, ces dates de péremption sont affichées pour des aliments encore emballés et surtout bien conservés. Dès lors que vous ouvrez le produit, ou que celui-ci est mal conservé (chaleur, non-respect du froid par exemple…), vous devez regarder l’aspect du produit : n’hésitez pas à le sentir, à le goûter et en cas de doute, vous devez alors le jeter. 

Aussi, les produits emballés et bien conservés se conservent plus longtemps que des produits frais, que l’on doit consommer rapidement.    

Les aliments que l’on ne peut pas consommer après la date de péremption

Les aliments que l’on ne peut pas consommer après la date de péremption

Parmi les aliments les plus à risque, à ne pas consommer après la date de péremption, il y a la viande, le poisson et les produits laitiers, mais aussi d’autres aliments :

  • viande rouge,
  • poisson frais,
  • oeufs,
  • charcuterie,
  • salade en sachet,
  • jus de fruits frais,
  • fromage frais…

Quelques astuces pour éviter de jeter

Rangez votre frigo par ordre de dates, mettez les aliments avec la date limite la plus proche devant et la date la plus éloignée derrière. 

Vider le frigo avant d’aller en courses

Ne faites pas vos courses lorsque votre frigo est presque vide, mais quand celui-ci est vraiment vide ! En faisant ça, vous allez consommer tout ce que vous avez dans votre frigo et ainsi éviter de jeter. Pensez également à consommer ce que vous avez dans le congélateur et à bien regarder les dates de péremption, pour consommer en premier ce qui va bientôt se périmer.  

Faire une liste de courses

∙ Liste de courses

En regardant ce que vous avez dans le frigo et dans vos placards, vous allez pouvoir faire une liste de courses puis acheter uniquement ce dont vous avez besoin. D’ailleurs, vous pouvez imprimer une liste de courses ici. Vous éviterez d’acheter des aliments que vous avez déjà, par exemple, ce qui arrive trop souvent lorsque l’on va faire les courses sans liste.  

Faire des menus

Cela reprend le point précédent : en faisant des menus, vous allez pouvoir faire une liste de courses, mais surtout utiliser tout ce que vous avez dans votre frigo et donc ne rien gâcher. Vous savez à l’avance ce que vous mangez et faites donc vos courses en conséquence.

Congeler les aliments

Même si tous les aliments ne peuvent pas être congelés, la plupart le peuvent. Si vous n’envisagez pas de consommer vos aliments rapidement, vous pouvez envisager alors de les congeler. 

Et vous, quelles sont vos astuces pour ne pas gaspiller et payer moins cher vos courses ? Réagissez dans les commentaires !

D’autres astuces pour lutter contre le gaspillage :

Utiliser une application anti-gaspi comme ToGoodToGo par exemple

Plus d’astuces pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Magasin anti-gaspi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici