Comment gérer son budget familial ? 8 étapes faciles

De base, gérer son budget n’est déjà pas chose aisée… Mais c’est encore plus vrai quand il s’agit de gérer un budget familial ! En plus de gérer votre propre compte, vous devez également gérer le compte commun avec votre conjoint et si vous n’avez pas un minimum d’organisation, la situation peut vite devenir ingérable. Suivre son budget au quotidien permet d’être plus serein financièrement et de pouvoir anticiper les différentes dépenses : changement de logement, investissement, épargne, études des enfants… Vous avez toutes sortes de projets et vos comptes sont souvent dans le rouge. Il faut donc établir un plan prévisionnel des dépenses et des revenus afin de déterminer ce qui pêche dans votre budget, calculer ce budget pour voir si les soldes de vos comptes sont positifs ou négatifs et pouvoir mettre en place les actions nécessaires. Nous allons ainsi voir dans cet article comment gérer un budget familial. Cet article sera découpé en 2 parties : une première partie budget prévisionnel et une deuxième relative au calcul du budget familial. 

Étape 1 : Créer un budget familial prévisionnel 

Étape 1 : Créer un budget familial prévisionnel 

Pour créer un budget prévisionnel familial, vous allez partir de vos revenus pour ensuite définir vos charges. Une bonne méthode pour définir rapidement votre budget est d’utiliser la règle 50/30/20. Voici comment cette règle fonctionne : vous allez devoir prévoir pour votre budget 50% de dépenses fixes, 30% de dépenses variables, de loisirs et 20% d’épargne.

Prenons un exemple pour que vous compreniez plus facilement comment créer un budget familial prévisionnel : vous gagnez dans votre couple 3000€, alors vos dépenses fixes ne doivent pas dépasser 1500€, vos dépenses variables pourront atteindre 900€ maximum et vous devrez épargner au minimum 600€.

Vous allez ainsi additionner l’ensemble des revenus de votre famille et faire les calculs de pourcentage.

Voici comment calculer rapidement un pourcentage :

3000€  x 0,5 = 1500€  

3000€  x 0,3 = 900€  

3000€  x 0,2 = 600€  

Étape 2 : Calculer son budget familial 

Maintenant, vous allez calculer votre budget familial réel. Pour ce faire, rien de plus simple ! Il suffit d’appliquer cette formule :

REVENUS – CHARGES = SOLDE DISPONIBLE

Pour pouvoir calculer votre budget familial facilement, je vous recommande d’utiliser un tableau Excel. Vous pouvez notamment télécharger le fichier Excel que nous avons créé ici : fichier budget Excel. J’explique d’ailleurs dans ce même article comment remplir ce fichier. Si vous le souhaitez, j’ai également créé un simulateur en ligne pour calculer votre budget

Lister l’ensemble de ses dépenses et de ses revenus

C’est une des étapes les plus importantes lorsqu’on s’occupe de son budget. Vous allez lister l’ensemble de vos dépenses – dépenses fixes, variables et exceptionnelles – et de vos revenus.

Revenus :

  • Salaires
  • Allocations familiales
  • Pension alimentaire
  • Revenus locatifs

Dépenses fixes :

  • La cantine des enfants
  • Centre de loisirs
  • Assurances
  • Loyer
  • Internet/téléphone
  • Impôts
  • Mutuelle

Dépenses variables :

  • Essence
  • Alimentation
  • Vêtements
  • Loisirs

Dépenses exceptionnelles :

  • Activités extra-scolaires de votre enfant
  • Réparation de votre voiture

Étape 3 : Comparer son budget prévisionnel avec son budget réel

Vous allez regarder le pourcentage que représentent vos dépenses fixes et variables. Si elles sont supérieures à 50% de vos revenus pour les dépenses fixes, et supérieures à 30% de vos revenus pour les dépenses variables, alors c’est que vous vivez au-dessus de vos moyens. Heureusement, il existe des méthodes pour réduire et contrôler son budget familial !  

Étape 4 : Mettre de l’ordre dans ses dépenses

Grâce à votre fichier Excel, vous allez pouvoir voir toutes vos dépenses. Vous pourrez alors analyser toutes ces dépenses et essayer de diminuer ou supprimer celles-ci

Les 4 postes de dépenses des ménages français les plus importants sont les suivants :

  • le logement (19,9%) ;
  • la santé (13,2%) ;
  • le transport (10,7%) ;
  • l’alimentation (9,9%).

Source : INSEE en 2019

Vous devez donc vous attaquer à ces postes de dépenses en priorité.

Logement

Si vous êtes propriétaire, vous pouvez envisager de changer d’assurance emprunteur, ou encore de vous faire racheter le prêt par une autre banque. Par exemple, sur un prêt que nous avions dans une banque; simplement en changeant d’assurance emprunteur; nous avons économisé 60€/mois ! En tant que locataire, il existe aussi des solutions pour réduire les frais liés au logement. Vous pouvez par exemple changer de logement et opter pour une surface plus petite ou envisager de changer de ville – quitte à faire un peu plus de route – pour payer moins cher votre loyer.

Transport

Au niveau du transport, vous pouvez renégocier votre assurance auto et ainsi économiser quelques dizaines d’euros par mois. Il existe de nombreux comparateurs d’assurances auto en ligne que vous pouvez utiliser. L’essence coûte aussi de plus en plus cher… Or, combien font le plein d’essence à la première station qui se présente devant eux ? Eh bien, en faisant ça, on paye parfois plus cher ! Une bonne façon de faire est plutôt de comparer les stations d’essence. Il existe à ce titre des applications de comparaison de stations d’essence qui vous affichent les stations les moins chères les plus proches de chez vous. Une autre façon d’économiser de l’argent sur sa voiture consiste à adopter une conduite souple. Aussi, si vous n’utilisez pas votre voiture pour aller travailler, vous pouvez envisager de la revendre, surtout si un autre membre de votre famille a une voiture. Dans le cas où vous utiliseriez votre voiture pour aller travailler, si vous êtes à quelques kilomètres seulement de votre travail, pourquoi ne pas utiliser une trottinette électrique en lieu et place de votre voiture, ou bien prendre les transports en commun ? 

Alimentation 

L’alimentation fait partie du budget variable parce que ce n’est jamais un montant fixe. C’est une section qui peut mettre à mal votre budget global si vous ne le maîtrisez pas. Ce que je vous recommande, c’est de faire vos courses au drive. Pourquoi me direz-vous ? Vous ne serez pas tenté d’acheter des choses dont vous n’avez pas besoin et vous connaîtrez à l’avance le montant de vos achats. De plus, votre liste de courses s’enregistre, vous gagnez donc du temps tout en limitant vos dépenses impulsives. Si toutefois vous ne souhaitez pas privilégier le drive, vous pouvez faire une liste de courses avant de vous rendre en magasin, mais aussi utiliser la douchette pour scanner chaque produit. Ainsi, vous saurez où vous en êtes à l’euros près et vous ne dépasserez pas votre budget alimentation.

J’ai d’ailleurs rédigé tout un article sur comment faire des économies sur les courses et je vous invite à le lire. 

Autres dépenses faciles à réduire   

Pour tout ce qui est abonnements (énergie, Internet, téléphone, assurance), vous pouvez utiliser un comparateur comme Origame. Il va comparer pour vous vos différents abonnements et vous permettre ainsi de faire des économies. Vous pouvez aussi utiliser.

Étape 5 : Créer des enveloppes budgétaires

système enveloppe budgétaire

Maintenant qu’on a vu comment réduire ses dépenses, et que vous avez calculé votre budget, vous allez créer des enveloppes budgétaires. Qu’est-ce que j’entends ainsi ? Vous allez retirer votre budget variable en espèces, puis le diviser dans différentes enveloppes en marquant bien le type de dépenses variables : courses, restaurant, vêtements, essence… 

Comme expliqué juste avant, les dépenses variables doivent représenter 30% de vos revenus, vous allez donc retirer ce montant en espèces chaque mois. 60% iront aux courses ainsi qu’à l’essence et 40% au loisirs, restaurants, etc. 

Le liquide est plus palpable, ce qui vous permet de suivre au jour le jour où vous en êtes et de mieux tenir votre budget ! 

Voici une sélection des meilleurs classeurs budget.

Si toutefois vous ne souhaitez pas sortir votre argent en espèces, il existe une autre méthode que je mets moi-même en place. Vous allez ouvrir un compte dans une banque en ligne, par exemple N26 qui est un compte totalement gratuit, puis virer sur ce compte l’argent de vos dépenses variables et n’utiliser que ce compte-là pour payer. Quelle différence avec un compte normal me direz-vous ? Avec ce type de compte, vous ne pouvez pas avoir de découvert et, gros avantage, il s’agit d’une carte de débit : dès que vous payez, vous recevez une notification immédiate avec le solde de votre compte. Vous savez donc où vous en êtes en temps réel, contrairement aux comptes bancaires classiques qui proposent des cartes de crédit. 

Étape 6 : Suivre ses dépenses au jour le jour

Le tableau Excel est une bonne idée pour calculer son budget, mais pour suivre ses dépenses, ce n’est pas l’idéal. Le mieux est d’utiliser une application de gestion de budget. Ce type d’application va vous permettre de centraliser l’ensemble de vos comptes en un seul endroit ! Vous allez ainsi pouvoir connaître très rapidement vos dépenses et vos revenus. Surtout, ce type d’application vous envoie des notifications push et email lorsqu’un virement d’un certain montant est passé ou quand votre solde est négatif. Vous pouvez vous-même déterminer les montants plafonds pour l’envoi des notifications. Grâce à ce type d’application, vous ne dépensez donc pas plus que vous avez, vous êtes averti au jour le jour où se situent vos comptes et vous pouvez ainsi limiter vos dépenses lorsque vous vous rendez compte que vous êtes proche d’être dans le rouge. 

Bien sûr, rien ne vous empêche de regarder régulièrement l’état de vos comptes en ouvrant l’application. Vous vous demandez si vous pouvez vous permettre tel ou tel achat ? Vous n’avez qu’à ouvrir votre application pour voir si c’est possible ou non !     

Étape 7 : Épargner en début de mois

Étape 7 : Épargner en début de mois

N’oubliez pas d’inclure votre épargne dans vos charges. Celle-ci doit être retirée de votre compte principal dès le début du mois, avant même de payer toutes vos autres charges. Bon nombre fonctionnent dans l’autre sens, c’est-à-dire qu’ils épargnent en fin de mois, une fois que tout a été payé et qu’il ne reste plus grand-chose. N’oubliez pas que l’épargne est la base d’une bonne gestion budgétaire ! Plus vous gérerez votre budget efficacement, plus vous mettrez de l’argent de côté et plus vous pourrez anticiper les différentes dépenses. De la sorte, en épargnant en début de mois, vous allez encore mieux gérer votre budget et mettre encore plus d’épargne de côté, c’est ce qu’on appelle un cercle vertueux ! Pour déterminer le montant à épargner, fixez vos objectifs en fonction de vos projets de vie : vacances, investissement, cantine de votre enfant… Il est aussi conseillé d’avoir une épargne de précaution, qui va servir en cas de coup dur, d’imprévu…

Cette épargne de précaution doit représenter entre 3 et 6 mois de charges. Comme ça, s’il se passe le moindre souci dans votre vie, vous aurez de quoi vivre pendant 6 mois à 1 an. Une fois cette épargne constituée, vous pourrez penser à épargner pour vos objectifs, lesquels doivent être réalistes au vu de vos finances et de votre budget. L’épargne dédiée à vos projets communs, comme vos vacances par exemple, doit être virée sur le compte joint et votre épargne personnelle doit rester soit sur votre compte, soit sur un livret A, une assurance vie, un PEL… Idem pour les projets liés à vos enfants (épargne pour votre enfant lorsqu’il sera majeur, pour lui payer une école de commerce, le permis, etc.) : les sommes doivent être virées sur le compte de votre enfant ou sur un compte bloqué.

Vous devez continuer à vous constituer une épargne personnelle. Pour être sûr de bien épargner, je vous conseille de mettre en place plusieurs virements automatiques 3 jours après la date du virement de votre salaire. Pourquoi faire cela ? Si c’est géré de manière automatique, vous ne serez pas tenté de dépenser cet argent pour autre chose, et avec plusieurs comptes à gérer, vous allez vous faciliter la tâche. La transition est toute trouvée pour le prochain point de mon article…

Mettre en place des virements automatiques

Qu’on se le dise, la gestion des comptes familiaux peut vite devenir fastidieuse ! Sans un minimum d’organisation, cela peut vite devenir compliqué… Le meilleur moyen d’automatiser la gestion de ses comptes – compte perso, compte commun… – consiste à mettre en place des virements automatiques pour les dépenses fixes, comme le loyer par exemple. Les virements automatiques vers le compte joint doivent être programmés à la même date, donnez ce pli aussi à votre conjoint. Ainsi, vous aurez la totalité de la somme sur le compte pour payer la dépense en question. Une fois que les 2 virements seront arrivés sur le compte joint, prévoyez 2/3 jours plus tard le prélèvement automatique pour payer vos charges. Ces 2/3 jours de carence vont laisser le temps à vos virements d’arriver sur votre compte joint et, lorsque la somme sera prélevée, vous aurez donc bien les fonds disponibles. Cela vous évitera de creuser votre découvert ou de jongler avec votre épargne.

Étape 8 : Répartir les dépenses dans un budget familial

Dans une famille, il peut arriver que l’on ne gagne pas le même salaire et que l’un des membres du couple gagne plus que l’autre. Voici donc comment vous allez pouvoir répartir le paiement des charges.  

Pour gérer votre compte et répartir vos dépenses, vous avez plusieurs façons de faire : la méthode 50/50, la méthode du prorata de votre salaire et la méthode du pourcentage.

La méthode 50/50

La méthode 50/50 est la plus facile à mettre en place, mais elle n’est pas forcément la méthode la plus juste si vous n’avez pas le même salaire. C’est simple : vous divisez en deux les dépenses. Je vais maintenant vous parler de la méthode du prorata de votre salaire, ce qui demande un peu d’attention car il y a un petit calcul à faire.

Prorata du salaire pour les dépenses

Avec ce calcul qui est plus équitable, vous payez un pourcentage des charges en fonction de votre salaire. Comment réaliser ce calcul ? Faites ceci :

(100 x le salaire le plus faible)/le cumul des 2 salaires = un %

Ce pourcentage va vous indiquer la somme à payer pour chaque charge commune. Bon, un exemple sera beaucoup plus parlant !

Exemple : Personne 1 gagne 1600€ et personne 2 gagne 2400€.

Calcul : (100×1600)/(1600+2400)=40%

Cela veut dire que la personne 1 va payer 40% des charges et la personne 2 à hauteur de 60%.

Soit pour 100€ de charges, 40€ pour la personne 1 et 60€ pour la personne 2.

Avec cette méthode de répartition des dépenses, personne ne se sentira lésé.
Ne déléguez pas toute la gestion des finances à votre conjoint
Dans le couple, il y a forcément un des deux qui va prendre en charge plus que l’autre la gestion du budget familial… mais vous devez tout de même garder un œil dessus. Vous devez faire un point sur vos 2 manières de gérer votre budget et prendre le meilleur de chacun.

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

12 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, votre article me parle beaucoup, j’ai du mal à gérer mon budget, en ayant deux enfants et vivant seule avec eux j’ai donc décidé de prendre les taureaux par les cornes 😉 J’ai donc téléchargé Comptabilité Familiale de chez Jsoft afin de m’aider un peu à gérer mes finances parceque l’argent et moi ça fait deux, je dépense à tout va et c’est une très mauvaise chose. Au moins avec ce logiciel je sais ce que je peux dépenser ou pas, ça me met des limites et c’est ce qu’il me fallait, des LIMITES. J’espère que ça va m’aider à dépenser intelligemment et non pas sur un coup de tête. Connaissez vous ce logiciel? si oui j’aimerai bien savoir ce que vous en pensez merci bonne journée

    • Bonjour Camille,

      Content que mon article vous parle.

      Je connais le logiciel de gestion de budget familial dont vous parlez mais je ne l’utilise pas, je ne peux donc pas vous donner mon avis dessus.

      Bonne journée.

  2. Bonjour
    la méthode de calcul du prorata du salaire n’est pas juste car par exemple si le salaire le plus faible est de 1600 et le plus fort de 5000 le pourcentage sera de 100*1600/5000=32% donc la personne 1 va payer 68% et la personne 2 32% ce n’est pas logique. par conséquent cette méthode de calcul ne peut pas être généralisée.
    bonne journée

  3. Bonjour,

    De mon côté, j’ai une petite question :

    D’une manière générale, avec Madame, nous tournons à un peu moins de 4000€ de salaire par mois, CAF comprise.

    En dépenses fixes et obligatoire, nous sommes à 3200€, courses + essence y son inclues.

    De ce fait, il nous reste 600€. Sur ces 600€, j’ai toujours pour but d’épargner 10% des revenus totaux. Donc 380€.

    Il nous reste finalement 220€ pour les imprévus, vêtements, santé etc…

    Je me pose les questions suivantes :

    Est ce que les 10% d’épargne ne sont pas trop élevés ? Que pensez-vous de 220€ de reste à vivre ? Comment répartir ces 10% d’épargne ? Comment gérer ces 220€ ? Tant de questions qui son sans réponse tellement la chose est subjective.

    Je précise que les dépenses fixes sont calculées très précisément.

    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.

      Difficile de répondre comme ça, l’épargne dépend de votre stratégie.

      Selon moi les 10% sont un minimum ce n’est jamais trop.

      Dans votre budget avez vous comptez les loisirs? Si non les 220€ peuvent être inclus dans les loisirs.

      Pour les 380€ je vous conseille de mettre la moitié sur un placement à long terme (assurance vie par exemple) et l’autre moitié pour les imprévus). La moitié de l’épargne doit aller aux investissements et l’autres aux dépenses imprévues.

      En m’en disant plus sur vos objectifs je pourrai vous répondre plus finement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici