Comment devenir traducteur indépendant en ligne ?

Travailler en ligne représente plusieurs atouts et avantages ne serait-ce qu’en terme de flexibilité et de liberté. Le marché du travail est favorable aux professions de la langue telle que la traduction dans un contexte d’économie mondiale. Une fusion entre les avantages d’un travail en ligne et ceux de la traduction est très bénéfique. C’est une des raisons pour lesquelles la traduction en ligne est un métier promoteur et prometteur qui ne cesse de se répandre et d’évoluer. Elle présente quelques similarités avec la traduction proprement dite mais toutefois, elle a ses caractères propres à elle. Devenir traducteur indépendant en ligne requiert des compétences, certaines expériences et connaissances ainsi que des qualités en tant que travailleur indépendant. Cet article se consacre à parler intégralement du métier de traduction en ligne en répondant à la question « comment devenir traducteur indépendant en ligne ? ».

En quoi consiste le métier de traducteur ?

Le métier de traducteur en ligne est un métier destiné surtout aux personnes adeptes des langues, des échanges et de l’écriture. Il consiste à traduire des documents écrits d’une langue source vers une langue cible. Un traducteur en ligne traduit généralement vers sa langue maternelle. C’est un spécialiste qui se doit de faire une traduction presque parfaite vers sa langue maternelle. Autrement dit, le sens exact du document à traduire doit être gardé. Ce qu’il est à retenir est qu’un traducteur transporte le sens d’un texte rédigé en langue étrangère vers sa langue maternelle. La traduction doit prendre certains paramètres tels que le public cible et le contexte en considération. Le métier de traducteur ne se limite pas uniquement à la traduction. Dans certains cas, un traducteur peut être sollicité pour d’autres tâches telles que la révision de document déjà traduit par une personne tierce. Il peut travailler pour des agences de traduction, des particuliers ou des entreprises directement.

En fonction de ses subtilités et de son parcours, le traducteur exerce dans un ou plusieurs domaines de spécialité de son choix. Il existe plusieurs types de traductions :

  La traduction littéraire : les traducteurs traduisent des œuvres littéraires tels que les livres et les romans.

  La traduction jurée : les traducteurs sont assermentés par l’Etat et traduisent des documents à caractère officiel.

  La traduction audiovisuelle : concerne le sous-titrage et le doublage. Pour s’y faire, les traducteurs doivent adapter et localiser un contenu pour une culture donnée.

  Etc.

Sur quelles plateformes s’inscrire ?

Le métier de traducteur est un métier plus ou moins répandu grâce aux plateformes. Les travailleurs dans ce domaine choisissent de s’inscrire sur des plateformes afin d’avoir plus de visibilité, de meilleurs opportunités mais aussi pour rentrer dans le vaste secteur du travail à domicile. Il existe plusieurs plateformes en ligne. Voici quelques exemples :

Fiverr :

fiverr

Fiverr est une plateforme mondiale où des indépendantes et différentes entreprises basées sur différents domaines fournissent des services en ligne à des personnes venant des quatre coins du monde. Autrement dit, c’est un site web qui permet de rester en contact avec des travailleurs mais aussi avec des employeurs. C’est un site en ligne où on peut obtenir un service au tarif d’à partir de 5 dollars. Ce tarif de base peut augmenter si des services supplémentaires sont demandés. C’est d’ailleurs à cette stratégie de tarification qu’il doit son appellation. Toute personne peut s’inscrire sur cette plateforme, qu’il soit acheteur de service ou vendeur. Il est à préciser que les vendeurs publient les offres de micro-services sur la plateforme. Afin de garantir une facilité d’accès au service recherché, Fiverr divise ses services en plusieurs catégories dont les plus populaires concernent le design et graphisme, la rédaction d’articles de blog et la traduction, les vidéos et animations, la musique.

S’inscrire sur Fiverr

5euros.com :

5euros.com

5EUROS est une société qui propose sur son site une plateforme de publication micro-services sur lequel il permet à ses internautes d’entrer en relation. Etant une alternative française à Fiverr, 5euros.com permet d’acheter des micro-services nécessaires afin de développer son business d’une façon plus rapide. C’est un site de micro-services ayant un principe simple : une personne crée une fiche de présentation de ses services pour qu’une autre puissent payer 5 Euros afin d’accéder au premier service de cette première. On peut trouver différents services sur 5euros.com : différents éléments pour améliorer un site en dropshipping ou pour booster un compte instagram, des retouches photos pour différentes fins etc. Le prix fixe d’un Microservice est à 5 Euros hors frais bancaires et TVA. Concernant le paiement du commande, le site supporte 3 moyens de paiement : paiement par carte bancaire géré par la plateforme de paiement « MangoPay », paiement par Paypal et le virement SEPA uniquement dans le cadre du paiement d’un offre 5euros plus (compte prémium destiné aux vendeurs).

S’inscrire sur 5euros.com

Upwork :

upwork

Upwork est une plateforme de recrutement américaine qui met en relation des freelancers et des clients dans 180 pays. Anciennement appelé « Elance-oDesk », c’est une plateforme entièrement en anglais dirigée par un Français, Stéphane Kasriel. Comme son ancienne appellation l’indique, Upwork est non seulement un service en ligne réservé aux professionnels à la recherche de freelances pour tous les métiers mais aussi aux freelances à la recherche de clients. Il permet non seulement de retrouver un grand nombre d’annonces publiées par des futurs potentiels clients  mais aussi de transiter en toute sécurité les revenus. Il a également l’avantage d’être connu dans le monde entier. En d’autre terme, les missions proposées y sont variées et sont dans toutes les langues possibles. En outre, Upwork se démarque grâce aux prestigieuses entreprises avec lesquelles il s’associe. WaltDisney, Microsoft, Pinterest, Opentable, Uniliver et bien d’autres encore y postent régulièrement des annonces fructueuses.

Textmaster :

Textmaster :

Créé en 2011, Textmaster est le premier service online de traduction professionnel de haute qualité. C’est une plateforme de rédaction web rémunérant les auteurs au mot. Elle joue plusieurs rôle comme celui de chercher des clients, d’émettre des factures ainsi que de corriger les textes de la personne en question. Sa plus grand vertu est liée au fait qu’elle permet aux entreprises d’étendre leur rayonnement à l’international dans plus de 50 langues et domaines en associant un réseau de traducteurs experts vérifiés à des technologies propriétaires de pointe. Cette plateforme compte de nombreux professionnels dans le domaine de la traduction et/ou de la rédaction. La rémunération de base sur Textmaster est de 1,1 cts le mot. En effet, c’est un tarif assez bas jusqu’à ce que l’on réalise ce qui vient après. Elle augmente au fur et à mesure lorsqu’on arrive à augmenter de volume (plus de 100 000 mots / an). Lorsque Textmaster estime que les textes en question sont de bonne qualité, le tarif augmente à 3,3 cts / mot avant d’atteindre les 100 000 mots ; 3,6 cts / mots si on dépasse ce volume. 

Malt :

malt.fr

Anciennement appelé « Hopwork », Malt est une plateforme lancée en 2013 qui permet de contacter des freelances gratuitement. C’est une plateforme plus ou moins similaire à Linkedln. Autrement dit, il faut créer un profil comportant les coordonnées, une photo de profil, le titre (consultant SEO…) et la localisation, le tarif journalier moyen (TJM) de référence, nombre d’année d’expérience, les formations, les langues maîtrisées, un portfolio, une brève présentation de la personne en question et de ses compétences. Du point de vue des clients, Malt est un moteur de recherche de Freelance. Lorsqu’un client choisit son prestataire, il le signale via la plateforme et paye la totalité du devis (sauf mission longue durée). Une fois que la mission est terminée, c’est au tour du Freelance de signaler via la plateforme pour permettre au client de valider le paiement et de laisser un avis positif ou négatif au Freelance. Malt prend une commission de 10% HT sur chaque mission.

Combien peut-on gagner en tant que traducteur à domicile ?

Combien peut-on gagner en tant que traducteur à domicile ?

Le métier de traducteur en ligne offre plusieurs avantages dont le fait qu’il peut être effectué à domicile. Contrairement au traducteur recruté dans une entreprise privée ou une fonction publique, un traducteur en linge et à domicile n’est pas soumis à un salaire fixe. Concernant les tarifs de traduction, la rémunération se calcule au mot source. La rémunération d’un traducteur se fait souvent au mot et à la commission. Un traducteur indépendant gagne généralement au moins 20 Euros la page. Ce tarif peut augmenter jusqu’à 70 Euros et plus pour les professionnels. Le montant du tarif dépend en grande partie de la plateforme en ligne à laquelle on a décidé d’avoir recours. En résumé, le salaire d’un traducteur dépend de son expérience, des langues et du type de texte à traduire.

Comment réussir ses missions de traduction ?

La première mission d’un traducteur est de fidéliser ses clients. Autrement dit, le traducteur doit démontrer à ses clients qu’ils ne se sont pas trompé de personne. Ensuite, afin de bien mener ses missions de traduction, il doit avoir la maîtrise d’au moins deux langues et être capable de faire la transcription de documents administratifs ou littéraires de façon cohérente d’une langue à une autre. Il doit avoir une maîtrise parfaite de sa langue source. En d’autre terme, il ne peut pas se permettre de faire des fautes d’orthographe ou de syntaxe. Etant donné que le traducteur a pour mission de transposer le document d’un client, il doit veiller à ce que le fond et la forme du texte soit respecté afin d’offrir une traduction fidèle. Quelques logiciels sont également nécessaires afin de pouvoir travailler efficacement :

  Codeur.com : une plateforme mettant en relation des porteurs de projets et des prestataires.

  Traduc.com : permet de commander des traductions et de bénéficier d’un suivi personnalisé de la commande.

  XTRF : permet de d’organiser plus facilement des projets  avec des fournisseurs et des clients.

  Translator Tools : est un logiciel de traduction assisté par ordinateur.

  Etc.

Créer un site pour avoir plus de client

Créer un site pour avoir plus de client

De nos jours, il est indispensable d’avoir une présence en ligne essentiellement dans le domaine professionnel. En tant que professionnel, un traducteur doit avoir un site non seulement pour développer son activité mais aussi parce que les prospects s’attendent souvent à ce qu’il en ait un.

Avant de créer, il est important de savoir qu’un site de traducteur doit avoir au moins trois qualités indispensables afin d’avoir plus de client : avoir une présence en ligne pour mettre aux visiteurs de contacter, se démarquer en affichant des témoignages positifs ou encore des projets significatifs, convertir les visiteurs en clients en se montrant professionnel et en faisant toujours bonne impression.

Pour créer le site, trois options peuvent s’offrir : créer soi-même, faire appel à un développeur ou utiliser les services d’un hébergeur web. Créer son site soi-même requiert certaines connaissances à la conception de site web. Toutefois, cette solution permet d’avoir un contrôle absolu, ce qui est avantageux pour un travailleur indépendant. D’une autre part, faire appel à un développeur est une solution rapide et efficace pour avoir un site bien conçu. Il est tout de même primordial de comparer les prix et la qualité des services. Enfin, avoir recours aux services d’un hébergeur web permet d’avoir des formules clés en main  dont l’achat et le renouvellement d’un nom de domaine, l’hébergement d’un site et une aide à la conception.

Pour créer un blog très facilement sans compétences techniques je vous recommande WordPress.com

Pré-requis pour devenir traducteur en ligne

Le métier ne requiert pas de diplôme en particulier mais demande certaines qualités pour mener à bien la mission demandée : de l’autonomie étant donné que le traducteur travaille seul, de la rigueur afin d’être en mesure de respecter le délai imposé par le client et une bonne organisation dans le cas où il jongle entre plusieurs projets. En outre, des connaissances en HTML et dans l’utilisation d’un CSM tel que WordPress serait un grand atout pour pouvoir intégrer directement les textes dans un site internet. S’inscrire au sein d’une agence est une bonne initiative afin de se perfectionner. Une fois les expériences acquises, on peut devenir freelance. 

Pour avoir plus de visibilité, pour élargir son activité mais aussi pour avoir d’autres éventuelles opportunités, utiliser des plateformes proposant des micro-services telles que celles mentionnées précédemment serait d’une grande utilité. Il est aussi primordial d’être inscrit en tant que micro-entrepreneur car un particulier ne peut pas émettre de facture sans être enregistré. Emettre une facture sans déclarer les recettes est illégal et punissable par la loi.

Articles similaires:

devenir rédacteur

Métier bien payé 

Métier qui rapportent 5000€/mois 

Travailler à la maison

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici