Métier qui paye bien sans diplôme

Avoir un diplôme ne garantit pas systématiquement l’obtention d’un métier adéquat à votre niveau d’étude. Et inversement, bon nombre de métiers ne dépendent pas forcément de votre niveau d’étude ou de votre diplôme. Et pourtant, ils peuvent vous permettre d’obtenir des revenus plus que satisfaisants si vous disposez des qualités requis et du bon état d’esprit. Nous vous présentons donc ici 30 métiers Métier qui paye bien sans diplôme.

Blogueur

Créer un blog

L’histoire du blogging remonte à plus d’une vingtaine d’années maintenant. Au fur et à mesure, cette activité a su trouver une place importante parmi les principaux métiers sur internet. Il faut savoir que le métier de blogueur peut être tout à fait rentable tout en restant accessible à tout le monde.

De manière générale, le rôle du blogueur est de choisir la ligne éditoriale ainsi que les thèmes abordés sur un blog. Le blogueur est également chargé de la gestion voire de la création des contenus de cette plateforme ou encore de l’optimisation du site, des pages et des articles sur les divers moteurs de recherche via le référencement naturel.

Bien que le métier de bloguer ne nécessite pas de diplômes ou de formations spécifiques, il requiert tout de même une bonne maitrise rédactionnelle, une bonne maitrise des outils informatiques et des réseaux sociaux. 

Il faut également savoir qu’en tant que titulaire d’un blog, vous ne serez pas payé directement pour votre activité de blogging mais plutôt en faisant de l'affiliation, en vendant vos propres produits de partenariats ou en affichant de la publicité sur votre blog…

Comme mentionné plus haut le blogging demande pas mal de compétences, c'est pourquoi il est vivement conseillé de se former. Je vous recommande le livre gratuit :

>>Je Gagne ma vie avec mon blog.

E-commerçant

Vous avez une passion, pourquoi ne pas vendre des produits autour de votre passion? Dans ce cas, l’idéal est de créer une boutique en ligne et d’y proposer ces produits. En effet, la vente en ligne ou e-commerce comporte de nombreux avantages : possibilité de mettre en place une meilleure stratégie marketing, possibilité d’atteindre un plus grand nombre de consommateurs, dépense plus limité,…

D’ailleurs, pour pouvoir faire de l’e-commerce, vous n’aurez pas forcément besoin d’avoir de produits en stock. Bon nombre d’e-commerçant font actuellement ce qu’on appelle le dropshipping. Il s’agit ici d’une technique de vente au sein de laquelle vous êtes l’intermédiaire entre le fournisseur et le consommateur.

De plus, vous n’avez pas forcément besoin de créer un site e-commerce. Vous pouvez tout simplement proposer vos produits sur les célèbres sites commerçants comme Amazon ou AliExpress. Tout comme avec l’activité de blogging, vous ne pourrez pas vivre du jour au lendemain de votre activité d’e-commerce. En employant les bonnes stratégies, vos ventes augmenteront au fur et à mesure. Comptez au moins 12 mois d’exploitation avant de commencer à obtenir un revenu intéressant.

Même si vous n'avez pas besoin de diplôme je vous conseille de vous former avant de vous lancer dans l'e-commerce, recevez une formation vidéo offerte d'une valeur de 1497€:

>>recevoir la formation vidéo offerte.

Influenceur

De manière générale, un influenceur est une personne bénéficiant d’une grande visibilité ainsi que d’une bonne e-réputation sur Internet. En contrepartie d’une rémunération, cette personne utilise cette audience pour promouvoir et mettre en valeur une marque, un produit, une entreprise. Un influenceur dispose par exemple d’un site web ayant un trafic élevé, d’une chaine YouTube, d’un compte ou d’une page sur les réseaux sociaux,  dotée d’un nombre important d’abonnés.

En effet, grâce à des programmes tels que le sponsoring, la publicité ou l’affiliation, l’influenceur pourra parfaitement gagner de l’argent. Son salaire dépendra de nombreux paramètres. Mais à titre d’exemple, un influenceur Instagram doté d’une dizaine de milliers de followers pourra gagner environ 80€ par publication. Un influenceur doté de plus de 100.000 abonnés gagnera environ 300€ par publication.

Pour devenir influenceur, il faudra donc choisir une niche ou domaine à exploiter (sport, santé et bien-être, cuisine, mode,…). Ensuite, il faudra choisir la plateforme sur laquelle réaliser cette activité : YouTube, blog, Instagram,… Il faudra ensuite créer des contenus de qualité régulièrement et se créer une communauté. Lorsque cette communauté prendra de l’envergure, les marques et les entreprises n’hésiteront pas à recourir à vos services.

Rédacteur web

La rédaction web figure également parmi les activités rémunératrices qui ne nécessitent pas une formation ou un diplôme particulier. Comme son nom l’indique, de manière générale, le rôle d’un rédacteur web est de créer des contenus permettant d’attirer plus de visiteurs sur un site WEB, d’optimiser le contenu afin d’améliorer le positionnement des pages et du site dans les résultats des moteurs de recherche.

En principe, un rédacteur WEB suit des directives et des consignes lors de la création de contenus. Ces contenus doivent bien évidemment être uniques. Même si tout le monde peut faire de la rédaction WEB, il faut souligner que cette activité nécessite de la créativité, une bonne culture générale, la maitrise d’une ou de plusieurs langues, la maitrise des divers outils informatiques et de l’internet et bien évidemment, une bonne capacité rédactionnelle.

Le salaire mensuel d’un rédacteur WEB débutant tournera généralement autour de 1.500€ tandis que celui d’un rédacteur expérimenté s’élève à environ 2.500€. Cela étant dit, bon nombre de rédacteurs WEB travaillent en freelance. Le revenu dépendra alors du tarif, du nombre de clients ainsi que de la quantité de travail qu’il obtient. Il existe d’ailleurs diverses plateformes qui mettent en contact, annonceurs et rédacteurs. Parmi les plus connus, on peut citer TextMaster, TextBroker, Redacteur.com et bien d’autres encore.

Agent de conditionnement

Devenir agent de conditionnement… Il faut bien admettre que ce n’est pas forcément l’idée qui nous vient en premier lorsqu’il s’agit de trouver un métier. Et pourtant, il s’agit ici d’un travail dont le salaire mensuel tourne généralement autour de 2.000€ brut. Bien sûr, ce n’est pas beaucoup, sans pour autant être faible.

L’agent de conditionnement travaille généralement dans une entreprise agroalimentaire ou une exploitation agricole. De manière générale, il est chargé de préparer les produits de manière à ce qu’ils soient en état d’être emballés et conditionnés. Il pourra également par la même occasion se charger de l’emballage et du conditionnement. Certains agents de conditionnement peuvent éventuellement être chargés du classement et du stockage des produits. 

Il suivra en principe une formation au sein même de l’entreprise. Il doit connaitre et respecter les normes d’hygiènes et de sécurité, respecter les objectifs de productions,… Ainsi, outre le fait d’être à l’aise avec les travaux manuels, le métier d’agent de conditionnement requiert attention, rapidité d’exécution et une bonne condition physique.

Développeur 

Développeur est un terme générique pour désigner l’ensemble des techniciens qui sont notamment chargés de la création de sites Internet, d'applications et logiciels, mais également de la correction de bugs,… Un développeur peut donc être un développeur web, un développeur back-end, un développeur full stack, un développeur front-end,…

Le métier de développeur est en plein essor actuellement grâce au développement de la technologie de l’information et de la communication. Même s’il existe diverses formations et écoles pour se former au métier de développeur WEB, elle peut parfaitement se faire en autodidacte, vous pouvez passer par l'école gratuite de Xavier Niel l'école 42 ou bien vous former en ligne avec OpenClassRooms. Vous pouvez accéder facilement à des supports et à divers documents gratuits ou payants sur le net.

Étant donné qu’il existe plusieurs types de développeur, les missions de ces techniciens sont donc très variées. Cela signifie également que le salaire variera d’un développeur à un autre. Mais de manière générale, ce salaire tournera entre 2.100€ à 3.500€ pour un débutant et peut aller rapidement à plus de 5000 € pour une developpeur expérimenté ou un developpeur freelance. Bien évidemment, il s’agit ici d’un métier bien payé qui peut bien être exercé en Freelance.

Community manager

Le community manager ou animateur de communauté en français est un professionnel chargé d’animer, d’entretenir, de garder actif et de faire accroitre une communauté sur Internet. Il travaille par exemple sur des forums, sur des pages, des groupes ou des comptes de réseaux sociaux.. Le community Manager travaille en principe pour le compte d’une entité telle que les entreprises, les marques, les personnalités,…

Dans le cadre de son métier, le community manager devra donc maitriser les outils informatiques, les principaux réseaux sociaux, les sujets abordés au sein de la communauté, le web marketing, avoir une certaine créativité pour animer la communauté, avoir une bonne capacité rédactionnelle, une bonne culture du web et éventuellement, maitriser plusieurs langues, ainsi que les réseaux sociaux.

Bien évidemment, il ne s’agit là que d’une liste non exhaustive des compétences que doit avoir un community manager. En fin de compte, ce métier s’adresse aux personnes disposant d’une excellente capacité d’adaptation.

Même s’il existe de nombreuses formations et études pour devenir Community Manager, il s’agit ici d’un métier qui peut s’apprendre en autodidacte. Le salaire moyen tourne ainsi autour de 2.000€.

Graphiste

Le métier de graphiste englobe de nombreux domaines. Il peut s’agir d’un dessinateur, d’un maquettiste, d’un infographiste, d’un concepteur graphique,… Mais le point commun est bien évidemment, l’aspect visuel. Le rôle du graphiste est de mettre en valeur les messages des marques et des entreprises via les textes, les formes, les illustrations,… Il se chargera par exemple de la création des logos, des bannières, affiches, posters, dépliants,…

Pour pouvoir évoluer dans ce métier, il faudra bien évidemment maitriser les logiciels et les appareils indispensables dans ce métier. Et bien évidemment, la créativité ainsi que le talent artistique jouent un rôle important. Le salaire brut d’un graphiste variera généralement entre 2.200€ à 3.000€ par mois.

Chauffeur VTC

Le métier de chauffeur VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) est devenu de plus en plus répandu grâce aux plateformes telles qu’Uber, LeCab, Chauffeur Privé,… Dans le cadre du VTC, le client bénéficiera d’un véhicule avec un conducteur professionnel. Il faut souligner qu’à la différence des chauffeurs de taxi, le chauffeur VTC ne peut pas prendre et conduire les personnes qu’il rencontre dans la rue. Dans le cadre du VTC, le client fait en principe une réservation.

Ainsi, même si devenir chauffeur VTC ne nécessite pas forcément une formation au préalable, cette activité ne peut pas être effectuée sur un coup de tête. 

Tout d’abord, un chauffeur VTC est titulaire d’un permis de conduire de catégorie B. Il doit ensuite obtenir la carte professionnelle VTC, créer sa société s’il veut travailler pour son propre compte et obtenir l’attestation du registre VTC. Pour ce faire, il est nécessaire de passer l’examen VTC organisé par la Chambre des Métiers de l’Artisanat. Ainsi, si le chauffeur VTC gagne en généralement entre 1.300€ à 1.900€ en fonction de la durée de son travail (aux alentours de 40 heures par semaines).

Chauffeur de taxi

Chauffeur de taxi

Tout comme avec l’activité de chauffeur VTC, pour pouvoir exercer le métier de chauffeur de taxi, vous devez avoir un permis de conduire de catégorie B. Ce métier est soumis à réglementation. Il ne suffit pas d’avoir le permis et le véhicule adéquat pour le faire. Il faudra tout d’abord passer une visite médicale et être reconnu apte par un médecin agréé. Il faudra être titulaire d’un diplôme de premier secours depuis moins de 2 ans et enfin le casier judiciaire ne doit présenter aucune condamnation incompatible avec la pratique de cette activité.

En remplissant ces conditions, vous pouvez alors demander votre carte professionnelle, votre licence (Autorisation de Stationnement) et créer une société si vous voulez travailler pour votre propre compte. A noter que les chauffeurs de taxi salariés utilisent en principe la licence de leur employeur.

Ainsi, un chauffeur de taxi salarié reçoit aux alentours de 1.650€ bruts par mois. Par contre, un chauffeur de taxi indépendant peut obtenir jusqu’à 3.200€ par mois.

Trader

De manière générale, un trader est un professionnel qui fait des bénéfices en achetant ou en vendant des actions, des obligations, des devises, des liquidités monétaires, ou encore des matières premières en fonction du changement des cours de la bourse.

Le trading est une activité professionnelle présentant des risques de pertes plus ou moins important. Ainsi, l’idéal est avant tout de faire des études en école d’ingénierie ou en école de commerce, suivre un cursus universitaire en Économie et en Gestion. 

Il faut en principe avoir un diplôme pour exercer ce métier en tant que salarié. Cela étant dit, il s’agit ici d’une activité qui peut être effectuée à titre indépendant et pour son propre compte. Pour ce faire, il faudra tout de même suivre de formation, apprendre, pratiquer et faire des tests sur un compte démo par exemple,…

En ce qui concerne le salaire d’un  trader, il est très variable, qu’il s’agisse d’un indépendant, d’un salarié, d’un débutant, ou d’un expérimenté. Pour le trader indépendant, son revenu dépendra donc du profit qu’il aura effectué. Un trader salarié débutant gagnera tout de même entre 4.000€ et 6.000€.

Mandataire immobilier

Le mandataire immobilier est un professionnel chargé de proposer des biens immobiliers aux acheteurs potentiels. Il effectue les visites chez les vendeurs, participent à la négociation entre les deux parties, se charger des diverses formalités liées à la vente. En somme, tout comme l’agent immobilier, le mandataire immobilier joue un rôle d’intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur.

Cela étant dit, l’activité de l’agent immobilier est strictement règlementée contrairement à celle de mandataire immobilier. Pour information, un agent immobilier travaille au sein d’une agence. Il doit être muni d’une carte professionnelle, être détenteur d’un BTS profession immobilière ou un Bac + 3 commercial, économie ou juridique ou avoir acquis plus de 3 ans d’expérience dans le domaine de l’immobilier. Il doit également avoir un casier judiciaire vierge et une garantie financière et un compte bancaire exclusif à son activité. Il est soumis à une responsabilité civile professionnelle.

Le mandataire immobilier quant à lui ne dispose pas d’une carte professionnelle. Son activité n’est pas soumise à autant de restriction que l’agent immobilier. Il effectue son métier à titre indépendant et est en principe lié à un réseau de mandataire immobilier (BSK, IAD, SAFTI…) par un contrat de mandat. La rémunération du mandataire immobilier se fait sous forme de commission dont le taux est déterminé dans ce contrat de mandat qui le lie avec l’agence.

Croupier

Le métier de croupier peut être très passionnant pour les personnes qui aiment les jeux de table tels que le poker, le blackjack, la roulette anglaise,… Travaillant généralement dans un casino ou un quelconque établissement de jeux, le rôle d’un croupier est d’animer et d’arbitrer une table de jeu.

Il faut savoir qu’il n’y a aucune formation spécifique pour devenir croupier. Cette formation se fait généralement au sein de l’établissement lui-même. Cela étant dit, pour exercer le métier de croupier, il faudra être majeur, avoir un casier judiciaire vierge, être inscrit sur les listes électorales et enfin avoir obtenu un agrément ministériel accordé par le Ministère de l’Intérieur.

En ce qui concerne les compétences, le métier de croupier s’adresse aux personnes vives, capables d’apporter de l’animation sur une table de jeu, capable de faire des calculs mentaux rapidement, apte à détecter les éventuelles tentatives de triche et apte à avoir une vision globale de la partie en cours. Le croupier doit également avoir une bonne présentation, savoir accueillir la clientèle et surtout, avoir une bonne condition physique étant donné qu’il doit être constamment debout et veiller tard le soir. Le salaire d’un croupier tourne généralement autour de 1800€ brut par mois.

Vendeur

Le métier de vendeur ne nécessite pas forcément un diplôme même si suivre des formations en matière commerciale et marketing constitue un atout. Le rôle d’un vendeur est bien évidemment d’accueillir, de conseiller le client et de l’inciter à passer à l’achat. Outre le fait de connaitre sur le bout des doigts les produits et/ou services que vous proposez, en tant que vendeur vous vous devez d’être accueillant, avoir une bonne présentation, savoir s’exprimer, être à l’aise avec la clientèle. Ces qualités peuvent bien évidemment s’acquérir avec la pratique. Le salaire d’un vendeur tourne généralement autour de 1.800€ brut par mois et les meilleurs vendeurs peuvent gagner jusqu'à 4000€/mois grâce à des commissions sur chaque vente réalisées.

Docker

Le docker est un professionnel chargé de l’entreposage et de l’expédition de marchandises dans les zones portuaires. Pour ce faire, il sera amené à contrôler et à manipuler des équipements de portage comme les grues, les chariots élévateurs, les ponts roulants,…

En principe, il n’y a pas de formations particulières pour pouvoir effectuer ce métier. Ce sont les centres de formation de manutention portuaire qui vous initiera à la manipulation des engins que vous serez amené à manipuler. Cela étant dit, il faudra obtenir au préalable un certificat d’aptitude à la conduite en sécurité ou CACES. Ce n’est que par la suite que l’employeur délivre une autorisation de conduite. Étant un métier physique, le métier de docker nécessite force et endurance. Son salaire dépendra de nombreux paramètres ce qui fait qu’il peut varier entre 1700€ à 3000€ bruts par mois.

Commercial

Le métier de commercial se différencie de celui de vendeur dans la mesure où celui-ci se charge de faire la prospection de nouveaux clients et de nouveaux marchés. Pour ce faire, il met en place une stratégie marketing ciblée, effectue des appels téléphoniques et des visites auprès des prospects. Le commercial travaille généralement pour le compte d’une entreprise. Il est de se fait lié par un contrat de travail et sera chargé de représenter cette entreprise auprès des clients.

Le métier de commercial ne requiert pas forcément une formation ou une étude particulière bien que ces professionnels peuvent suivre un BTS technico-commercial ou un BTS négociation relation client. Cela étant dit, un agent commercial doit savoir s’exprimer, savoir convaincre et être à l’aise devant le client. Et bien évidemment, il doit connaitre parfaitement le produit ou service qu’il promeut.

Plombier

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le plombier ne s’occupe pas uniquement de la plomberie. À côté des équipements sanitaires, ce professionnel peut également se charger de l’installation de piscines, du gaz, de la climatisation, de l’énergie renouvelable,… 

Plombier

Bien que bon nombre de plombiers passent par le CAP Installateur de sanitaire, le BTS génie sanitaire ou encore le Bac professionnel, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir un diplôme pour exercer le métier de plombier. Pour cela l’idéal est de créer sa propre entreprise. Cela étant dit, ce professionnel effectue différents travaux tels que la soudure, l’assemblage et la réparation d’équipements, la zinguerie. Vous aurez à suivre des formations pour les maitriser. 

À noter également qu’il s’agit ici d’un métier qui nécessite une certaine habileté manuelle ainsi qu’une bonne condition physique. Le salaire peut varier énormément étant donné que le plombier peut gagner entre 1474€ et 7229€ bruts par mois.

Comédien

Ici, nous n’allons pas tergiverser sur la différence entre le terme acteur et comédien. De manière générale, un comédien est un professionnel qui peut travailler au théâtre, dans une comédie musicale, dans un studio de doublage, la publicité, la télévision ou encore le cinéma. Son rôle est bien évidemment d’interpréter et de donner vie à un personnage. Bon nombre de comédiens font au préalable des formations et des études d’art, de lettres,… Ce métier ne nécessite pas forcément de diplôme. Mais un comédien est une personne qui doit forcément avoir de la créativité, qui sait s’exprimer, qui n’a pas peur de faire face au public, qui a une bonne mémoire,… Bien évidemment, il s’agit là de qualités qui peuvent s’acquérir avec la pratique.

Il faut savoir que le métier de comédien est très précaire. Il peut s’avérer difficile de vivre exclusivement de cette activité. En effet, il est rare qu’un comédien soit lié par un contrat CDI. La rémunération d’un comédien débutant atteint tout de même les 23.500€ par an tandis que celui d’un expérimenté peut atteindre les 240.000€ par an voire plus pour les comédiens les plus connus.

Sportif de haut niveau

Pour devenir sportif de haut niveau, il est en principe nécessaire de commencer bien jeune, car la carrière dans ce type d’activité ne dure qu’une dizaine ou une vingtaine d’années au maximum. Les sports professionnels collectifs ou individuels sont nombreux et très variés. Il faut donc opter pour le domaine dans lequel vous êtes le plus à l’aise. 

Même s’il existe des formations et des parcours pour devenir sportif de haut niveau, cette activité ne nécessite aucun diplôme. Vous pouvez même le faire sans formation spécifique. Mais il vous faudra bien évidemment, vous entrainer et participer à des tournois qui vous procureront de la visibilité. Ainsi, vous pouvez alors gravir pas à pas les échelons. Il s’agit donc ici d’une activité qui nécessite non seulement la capacité physique adéquate, mais également de l’effort et de la persévérance et donc un vrai mental d’acier.

Le salaire d’un sportif de haut niveau variera selon de nombreux paramètres tels que la discipline pratiquée, l’âge, le niveau de performance, la division ou le championnat au sein duquel le sportif évolue,…

Barman

Comme vous pouvez déjà vous en douter, le rôle du barman est de tenir le bar dans un quelconque établissement proposant un débit de boisson. Il prépare et sert les clients qui se trouvent à proximité. La plupart des barmans disposent d’un Certificat d’Aptitude Professionnelle Restaurant ou Service en brasserie ou une formation similaire. Mais bien évidemment, le métier de barman est parfaitement accessible sans certificat ou diplôme.

Ce métier s’adresse aux personnes accueillantes, qui savent écouter et animer la clientèle, habile de ses mains, disposant d’une bonne présentation et connaissant parfaitement les lois régissant les débits de boissons, mais également les règles d’hygiène et de sécurité. 

Il est inutile de souligner que le barman doit avoir une bonne connaissance des boissons et des cocktails qu’il est amené à servir aux clients. Il faut également rappeler que c’est un métier généralement exercé en station de bout et qui peut impliquer un travail de nuit. Il faudra donc une bonne condition physique. Le barman reçoit généralement un salaire de 25.740€ brut par an.

Grutier

Grutier est un métier qui nécessite beaucoup de précision et de dextérité étant donné qu’il s’agit ici de contrôler un engin d’une grande envergure qu’on appelle la grue. Le grutier travaille généralement au sein d’un chantier et aura dans un premier temps pour rôle de s’assurer de l’amarrage et du poids du chargement de la grue. Il déplace ensuite ces chargements d’un point à un autre. Il peut par exemple s’agir d’outils, de machines, de sacs de ciments, de planches, de parpaings, etc… 

Pour accéder à ce travail, l’idéal est de passer par un Certificat d’Aptitude Professionnelle conducteur d’engins, travaux publics,… Mais il ne nécessite pas forcément de diplômes et d’études. Toutes les personnes âgées de plus de 21 ans, détenant un permis poids lourds et ayant obtenu un CACES R487 peut effecteur le métier de grutier. Bien évidemment, il faudra suivre une formation de 10 jours avant de pouvoir le faire. Le salaire brut mensuel d’un grutier varie entre 2.000€ et 2.800€ en fonction de l’expérience.

Convoyeur

De manière générale, le rôle d’un convoyeur est de transporter de l’argent ou des biens de valeurs. Pour ce faire, il se déplacera généralement dans un véhicule blindé, porte une arme, une radio, un GPS et un gilet pare-balles. Un convoyeur peut notamment travailler au sein d’un établissement financier, d’un casino, d’un quelconque établissement public,… 

Le métier de convoyeur n’est accessible qu’aux personnes âgées de plus de 21 ans, présentant un casier judiciaire vierge et disposant d’une carte professionnelle. Pour le convoyeur-conducteur, la détention d’un permis de conduire poids lourds est indispensable. Bien évidemment, après recrutement, l’employeur aura l’obligation d’assurer une formation adéquate.

Le métier de convoyeur n’est pas sans risque, il s'agit là souvent d'un métier bien payé que personne ne veut faire. Il s’adresse donc aux personnes ayant du sang-froid, vigilantes, disposant d’une bonne capacité physique. Le salaire mensuel brut d’un convoyeur débutant tourne généralement autour de 1.500€, sans compter les primes et les indemnités.

Pompier

S’il y a bien un métier à risque et qui nécessite une bonne condition physique, c’est sans aucun doute le métier de sapeur-pompier. Il intervient dans les situations telles que les incendies, les catastrophes naturelles, les accidents, les noyades,… Les pompiers professionnels sont généralement soumis à des heures de travail prolongées : 24 heures voire 48 heures d'affilée. 

Mis à part une bonne condition physique, ce métier requiert donc un mental d’acier étant donné les risques auxquels le pompier s’expose. Avoir un diplôme n’est pas forcément nécessaire, pour accéder à ce travail. Pour ce faire, il est nécessaire d’exercer dans un premier temps, l’activité de sapeur-pompier volontaire ou devenir jeune sapeur-pompier. Après 3 ans d’activité, vous pouvez alors participer à un concours externe sans diplôme pour passer au statut de professionnel. Un sapeur-pompier professionnel gagne aux alentours de 1.522€ à 3.800€ brut par mois sans compter les indemnités.

Soudeur

Le soudeur est un professionnel chargé de l’installation, de la réparation, de l’assemblage ou même de la modification d’objets, d’équipements et d’engins métalliques. Le soudeur peut travailler dans une industrie, sur un chantier, dans un garage,… Étant donné qu’il s’agit ici d’un travail manuel, il est nécessaire d’apprendre les techniques de soudure et l’utilisation des divers appareils dans un centre de formation.

Le métier de soudeur nécessite de la précision ainsi qu’une grande concentration. Il nécessite une bonne vue et une certaine habileté manuelle. En débutant, un soudeur gagnera un salaire mensuel brut d’environ 1.600€.

Maçon

En exerçant le métier de maçon, vous êtes certain d’avoir toujours du travail à faire. Il s’agit ici d’un travail qui se fait généralement en plein air. En effet, sur un chantier, le maçon se charge de la mise en place des fondations, des plaques, des planchers, des cloisons,… En d’autres termes, il est au cœur de la construction d’un bâtiment. Il est tout à fait possible d’accéder au métier de maçon sans diplôme.

Le travail de maçon est très exigeant physiquement d’une part en raison des diverses tâches à réaliser et d’autre part en raison des conditions de travail (être toujours debout, s’exposer au froid et au soleil,…). Le salaire d’un maçon varie entre 1.495€ et 6.908€ bruts par mois.

Gardien de la paix

Comme son nom l’indique, le métier de gardien de la paix est un métier très honorable, mais également à grande responsabilité. Il a pour rôle de maintenir l’ordre public et d’assurer la sécurité des citoyens et des biens.

Dans le cadre de son métier, un gardien de la paix peut être confronté à diverses situations compliquées. Ainsi, ce travail s’adresse aux personnes disposant d’une excellente condition et capacité physique, mais également d’un caractère courageux, calme et ferme.

Si vous voulez intégrer ce corps de métiers, mais que vous n’avez pas les diplômes requis, il vous suffira de devenir adjoint de sécurité ou cadet de la république puis participer aux concours en interne afin de renter dans la police nationale.

S’agissant du salaire, il est de 1.369€ brut par mois pour l’élève et entre 1.965€ et 2.600€ bruts après titularisation.

Serrurier

Un serrurier est un professionnel chargé de l’installation, du remplacement ou encore de la réparation de serrures, de portes, fenêtres, volets roulants,… Il peut également être requis pour l’installation de blindage de porte, de coffre-fort,… Il s’agit ici d’un travail manuel qui requiert une énorme habileté, patience et minutie.

Il faut savoir que ce métier est très règlementé. Il faudra donc suivre une formation dans un centre délivrant une certification reconnue par l’État pour pouvoir l’exercer. D’ailleurs, ces formations vous seront indispensables pour maitriser parfaitement ce métier. Le salaire minimum d’un serrurier est de 1.500€ brut par mois tandis que le salaire moyen est de 3.000€.

Chauffeur routier

Passer beaucoup de temps sur la route n’est pas un problème pour vous ? Avez-vous une bonne condition physique ? Aimez-vous découvrir du pays ? Dans ce cas, devenir chauffeur routier pourrait parfaitement vous convenir. Le chauffeur routier ou conducteur routier est un professionnel chargé du transport de marchandises en camion. Ils peuvent aussi bien être chargés des transports sur de courts trajets que sur de longs trajets au sein du territoire français ou même à l’étranger.

Il s’agit ici d’un métier qui ne nécessite aucun diplôme. Mais il est bien évidemment nécessaire d’avoir un permis C poids lourd ou EC super lourds pour pouvoir conduire les véhicules adéquats. Il est également nécessaire de suivre la FIMO marchandise, formation qui n’est accessibles qu’aux personnes âgées de plus de 21 ans. Le salaire mensuel brut d’un chauffeur routier débutant est de 1.700€ sans compter les indemnités et les primes (prime d'accident par exemple).

Videur de boîte de nuit

Avez-vous un physique d’armoire à glace ? Dans ce cas, devenir videur de boîte de nuit ne devrait pas être difficile pour vous. Pour faire simple, il a pour rôle de filtrer la clientèle, d’assurer la sécurité à l’intérieur et sera chargé de faire sortir les personnes qui ne respectent pas les règles de l’établissement.

Il est donc clair que ce métier s’adresse aux personnes au physique imposant ayant une bonne présentation, capable de se défendre et de maitriser les fauteurs de trouble sans les blesser. Un videur de boîte de nuit doit également avoir beaucoup de sang-froid, être peu craintif et être très vigilant.

Bon nombre de videurs effectuent ce métier sans aucune formation et sans carte professionnelle. Cela étant dit, la règlementation impose le suivi d’une formation CAP agent de sécurité. Le salaire d’un videur de boite de nuit varie généralement entre 1.900€ et 2.500€ brut par mois.

Éboueur

Ce n’est pas forcément le travail que beaucoup rêvent d’avoir et pourtant c'est un métier très honorable qui contribue à rendre une ville plus propre et plus agréable à vire. Un métier reste un métier, du moment qu’il est honnête, qu’il est fait consciencieusement et qu’il permet de vivre décemment. L’éboueur est un professionnel chargé de collecter les ordures ménagères et les transporter jusqu’au lieu de traitement. Il s’agit ici d’un métier qui demande une bonne condition physique. Il ne nécessite  pas de diplôme. En effet, la formation peut se faire directement auprès de l’employeur. Son salaire moyen se situe autour de 2.300€ bruts par mois.

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici