Comment arrêter de travailler ?

Arrêter de travailler et tout plaquer, beaucoup de salariés en rêvent ? Même si tôt ou tard, on partira à la retraite, on ne peut s’empêcher de songer à quitter le monde du travail plus tôt que prévu pour vivre nos rêves.  

Mais encore faut-il trouver un plan fiable et réaliste pour vivre sans travailler. Eh oui, un projet d'une telle envergure ne s’improvise pas. Il faut une bonne stratégie pour réussir à couvrir au moins ses besoins. 

Découvrez à travers cet article comment arrêter de travailler sans mettre en danger sa sécurité financière sur le long terme. 

Quelles sont les causes qui vous poussent à arrêter de travailler ?

Comment arrêter de travailler ?

Avant de vous imaginer au bord de la mer sous les cocotiers d’une île paradisiaque, essayez d’abord de définir ce qui vous motive à arrêter de travailler :

  • Vous ne supportez plus la pression exercée par votre supérieur ?
  • Vous souhaitez vivre de votre passion ?
  • Vous souhaitez consacrer plus de temps à votre vie de famille ?
  • Vous en avez marre de votre routine (vous réveillez tôt, vous êtes coincé pendant des heures dans les embouteillages avant d’arriver au bureau…) ?
  • Vous êtes fatigué de travailler 35 heures par semaine ?

Peu importe les raisons qui vous incitent à vous écarter du monde du professionnalisme, vous devriez déterminer jusqu’où vous seriez prêt à aller. Si vous envisagez d’arrêter définitivement de travailler, la solution la plus fiable serait de générer des revenus passifs.

Quel capital pour arrêter de travailler ?

Avant de raccrocher votre crampon, pensez à anticiper les conséquences. En effet, si ne plus travailler est une idée tout à fait réalisable, il convient néanmoins de mettre en place une stratégie bien étudiée pour continuer à subvenir à ses besoins.

Comment payer ses factures ? Comment rembourser ses dettes ? Comment régler ses achats ? La liste est longue. Bref, il faut tout prévoir avant de sauter le pas.  

Alors, quel serait le budget nécessaire pour s’arrêter de travailler ? 200 000 €, 500 000 €, 750 000 €, 1 000 000 € ou plus ? Pour le savoir, il faut prendre en compte plusieurs facteurs, notamment :

  • Votre train de vie
  • Votre espérance de vie
  • Votre niveau d’endettement actuel
  • Les chiffres de l’inflation dans 20 ans
  • Les rendements futurs de vos investissements

Vous l’aurez compris, l’on ne peut pas donner un montant précis. Ce qui est sûr, c’est qu’une source de revenus alternatifs qui rapporte sera nécessaire pour mener à bien votre projet d’arrêter de travailler avant l’âge officiel de départ à la retraite. Nous y reviendrons plus en détail un peu plus bas dans cet article. 

Mais voyons d’abord comment y parvenir sans se mettre en danger financièrement. 

Arrêter de travailler sans prendre de risques : Quelques conseils 

Oui, il est tout à fait possible de ne plus travailler tout en étant en mesure de couvrir ses besoins. Comment ? En se basant sur la règle des 4% et la règle des 25 ! Quèsaco ? 

La règle des 4%

Inventée par William Bengen, conseiller en gestion de patrimoine américain, la règle des 4% s’utilise pour calculer le capital nécessaire pour devenir libre financièrement. Ce concept a été popularisé par les frugalistes.

Le principe : retirer plus de 4% de son capital chaque année pour ne pas mettre en danger sa sécurité financière. En appliquant cette théorie, vous ne vous retrouverez « jamais » à court d’argent. 

La règle des 25 

En appliquant un décaissement annuel de 4% de votre portefeuille financier, le capital pour arrêter de travailler doit être de 25 fois vos dépenses annuelles.

Le principe est le suivant :

  • Déterminez le salaire annuel moyen dont vous avez besoin pour vivre au quotidien
  • Multipliez cette somme par 25

Le résultat de cette opération correspond au capital qu’il vous faut pour arrêter de travailler tout en étant stable financièrement. 

Pour vous aiguiller sur ce sujet, prenons un exemple : 

Jean a 37 ans. Il est marié et a 3 enfants à charge. Il est vendeur dans une grande boutique depuis 15 ans. Il en a marre d’aller au boulot, car il ne supporte plus le manque de reconnaissance de son travail. Il souhaite consacrer plus de temps à sa famille qui plus est. 

Jean envisage alors de s’arrêter de travailler. Il estime qu’il lui faut 2500 € par mois soit 30 000 € par an pour subvenir à ses besoins et ceux de sa famille.   

Quel capital faut-il à Jean pour arrêter de travailler sereinement ? Le calcul se fait comme suit :

 Pour être financièrement indépendant, il aura besoin de 750 000 € (30 000 € x 25). Ce qui revient au 4% du taux de retrait annuel (750 000 € x 4% = 30 000 €).  

Vous savez maintenant, quel capital viser pour arrêter de travailler sans risque. Reste à savoir comment l’atteindre. Voici quelques pistes. 

Astuces et investissements pour gagner de l’argent sans travailler :

Action à dividendes

Action à dividendes

Pour espérer vivre sans travailler sans souci financier, quoi de mieux que d’investir dans des actions à dividendes. Il s’agit d’une part de bénéfices d’une entreprise reversée à ses actionnaires. 

Le mécanisme des actions à dividendes est le suivant :

  • Vous investissez dans une action chez une société qui verse des dividendes
  • L’entreprise mesure leurs performances à la fin du trimestre 
  • Le conseil d’administration organise un vote pour décider du montant ainsi que de la forme du dividende à verser 
  • Vous percevez le paiement de votre dividende après sa date de détachement. 

Comment générer des revenus passifs avec une action à dividendes ? Voici les critères à considérer avant d’investir :  

  • Le ratio de distribution du dividendes
  • Le rendement des dividendes 
  • Les données financières de la société (chiffres d’affaires, bénéfice net par action, taux d’endettement, historique de paiement des dividendes sur les actions, etc.). 

Aussi pour investir vous devez passer par un courtier, mais surtout un courtier qui prélève des frais peu élevés, c'est pourquoi je vous recommande DEGIRO l'un des courtier les moins cher du marché que j'utilise personnellement.

S'inscrire sur DEGIRO*

*attention investir en bourse comporte des risques en perte de capital

Immobilier locatif

L'acteur Arnold Schwarzenegger et Ruper Grint, l'entreprise Mcdonald's. Saviez-vous le point commun entre ces hommes et ces entreprises ? Ils sont devenus riches grâce à leur investissement dans l’immobilier. 

Si vous rêvez d’une vie sans travail, investir dans l’immobilier locatif s’avère un levier incontournable pour développer des revenus passifs sur le long terme. Logique, tout le monde a besoin de se loger.  

Ce type d’investissement serait l’idéal pour débuter. En effet, vous n’êtes pas obligé de disposer de l’argent nécessaire pour le projet. Vous pouvez notamment emprunter de l’argent à la banque pour le financer à crédit. 

L’idée est en effet d’investir dans une maison ou un appartement qui vous permettra de rembourser votre emprunt grâce notamment aux loyers récupérés tous les mois. En quelque sorte, ce sont les loyers qui paient l’investissement.

Pour devenir un investisseur rentable, vous devez pouvoir calculer rapidement la rentabilité d'un investissement locatif, pour ma part j'utilise le super outil rendementlocatif.

SCPI

Une autre piste pour arrêter de travailler sans s’exposer à des risques financiers : investir en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Connu sous le nom de pierre papier, ce type de placement collectif permet d’acquérir des biens immobiliers sous forme de part. De quoi empocher des revenus locatifs sans être propriétaire de la totalité des biens.  

Ce type d’investissement se fait par le biais d’une société de gestion de patrimoine. C’est cette dernière qui se charge à votre place de la partie achat, entretien et gestion locative des biens. 

Outre cette gestion assurée par des professionnels, les SCPI offrent l’avantage d’être accessibles par tous les particuliers. En effet, chacun est libre d’ajuster son investissement en fonction de ses possibilités. Par ailleurs, en souscrivant à une SCPI, vous bénéficiez d’une mutualisation des risques. 

Cependant il est important de se former et de bien choisir la SCPI dans laquelle investir et de minimiser les risques, c'est pourquoi je vous recommande de vous faire accompagner par un professionnel. Le site Portail-scpi.fr met à disposition gratuitement des conseillers pour vous orienter vers le meilleur investissement en fonction de votre situation personnelle. Je vous recommande aussi le livre “Devenir rentier avec l'investissement immobilier en SCPI“.

Crowdlending

Crowdlending

Le crowdlending est un terme anglais qui signifie prêt participatif. Ce type de placement vous permet de prêter directement votre épargne à des entreprises membres d’une plateforme de crowdlending. En échange de votre investissement, vous percevrez un bénéfice sous forme d’intérêts, entre 5 et 9%

Le principe diffère d’une plateforme à une autre. Mais en général, il faut suivre les étapes suivantes pour investir dans le crowdlending :  

  • S’inscrire sur une plateforme spécialisée pour avoir accès aux fiches des projets à financer (chaque fiche renseigne notamment le montant demandé par l’emprunteur, la durée de la collecte de fonds, le chiffre d’affaires de l’entreprise, etc.)
  • Choisir le projet à financer (la somme à investir est limitée à 2000 euros par projet)
  • Attendre que la somme souhaitée par l’emprunteur soit complète (si le cas échéant, l’objectif n’a pas été atteint, la somme que vous avez investie vous sera restituée)
  • Vous recevrez mensuellement (ou parfois tous les trois mois) vos gains (part du capital prêté + intérêts).

Si vous souhaitez investir dans ce type de placement, je vous recommande la plateforme Whesarebonds.

Conclusion 

On espère que cet article vous aidera à mettre en place votre projet d’arrêter de travailler. À vous de déterminer selon votre situation actuelle, laquelle de ces solutions vous conviendrait le mieux : SCPI, crowdlending, immobilier locatif, action à dividendes. 

Quoi qu’il en soit, ne mettez pas en danger votre sécurité financière. Pensez notamment à diversifier vos investissements pour minimiser les risques. N’hésitez pas à recourir au service d’un professionnel pour vous aider à accomplir votre rêve de vivre sans travailler. 

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici