Devenir rentier : conseils, montants et étapes pour y arriver

Le terme rentier est devenu à la mode. Il est employé à toutes les sauces par les médias ! Beaucoup d’entre vous voulez devenir rentiers, pour profiter de vos proches, avoir plus de temps libre, voyager plus, être maîtres de votre temps… Vous voulez vivre maintenant et pas seulement une fois à la retraite. Vous en avez marre du réveil du matin, des bouchons, des transports en commun… Bref, vous aspirez à une vie plus paisible et je vous comprends ! Moi-même, c’est ce que j’ai recherché dès l’instant où j’ai commencé à travailler… Justement, je viens tout juste de quitter mon job, donc je me pense légitime pour vous expliquer comment devenir rentier. Nous allons voir dans cet article comment le devenir.    

Qu’est-ce qu’un rentier ?

La définition de rentier est très simple. Il s’agit d’une personne qui touche des rentes de ses investissements, c’est-à-dire des revenus passifs, à une hauteur suffisante pour couvrir ses charges. Un rentier est donc une personne qui n’a pas besoin d’être salariée pour vivre, puisqu’elle accumule des revenus générés par ses placements qui lui permettent de pouvoir payer l’ensemble de ses charges. La rente peut provenir de l’immobilier, mais aussi de toutes les sources de revenus passifs où on n’a pas besoin d’assurer une présence physique, d’échanger son temps contre de l’argent.

Nous allons voir maintenant les différentes étapes pour devenir rentier.

Etape 0/ Se former

Je sais que ça fait un peu bateau de dire ça, et que si vous cherchez à devenir rentier, c’est que vous avez déjà exploré YouTube et Google à la recherche de réponses à vos questions. Bref, vous avez déjà entendu partout qu’il fallait vous former… Quelque part, je sais que vous pensez probablement que les blogueurs vous disent ça uniquement pour vendre des formations, mais non ! Ils vous disent la stricte vérité. Il est important de se former, et surtout de se former auprès de gens qui ont accompli ce que vous souhaitez faire.

Pardonnez-moi, mais… en vous formant à la création d’entreprise avec un professeur qui ne l’a jamais fait, pensez-vous que vous allez apprendre beaucoup ?! Lors de ma licence pro e-commerce, je n’avais pas de professeur, mais des intervenants : chacun était chef d’entreprise. C’est l’idéal lorsqu’on apprend le webmarketing, le e-commerce, la logistique… Même le responsable de la formation avait créé plusieurs boîtes !

Le fait est que pendant cette année, j’ai beaucoup appris. Bon, au départ, quand on se lance comme c’était mon cas, on n’a pas beaucoup de moyens… Alors vous pouvez commencer par vous former en lisant d’abord des livres, puis ensuite, une fois que vous aurez vos premiers résultats, vous pourrez vous former avec des formations vidéo ou des séminaires, et même par la suite du coaching. Il est important d’investir sur vous continuellement ! Même après l’école, vous devez continuer d’apprendre.

Voici plusieurs livres pour devenir rentier :

Devenir rentier avec l’immobilier locatif dans les box

Devenir rentier avec les actions à dividendes

Etape 1/ Déterminer son objectif financier

Avant d’envisager d’être rentier, vous devez tout d’abord déterminer quel est votre objectif financier. Sans ça, vous ne saurez pas quand ce sera le bon moment pour quitter votre job. L’objectif est propre à chacun : cela peut-être 2000-3000-10 000€… C’est vous qui voyez ! Attention toutefois, les 10 000€/mois,  vous risquez de mettre beaucoup de temps pour les atteindre et de vous décourager ! Au contraire, si votre objectif est atteignable rapidement, vous serez plus motivé et finirez par y arriver.

Mon conseil est donc de ne pas fixer un objectif financier trop important.  Je vous conseille plutôt d’avoir un objectif en fonction de vos charges. Si elles sont de 1348€ (comme c’est mon cas), alors une fois que vous aurez atteint plusieurs mois d’affilée cette somme, vous pourrez devenir pleinement rentier. Vous voyez la différence entre par exemple l’objectif de 2000€, et celui de 1348€, plus facilement atteignable ?

Calculez donc vos charges sur 3 mois et faites une moyenne. Laissez-vous quand même une petite marge de sécurité. Dans mon cas, mes charges sont donc de 1348€, mais je me suis dit que j’allais quitter mon job uniquement lorsque je ferais 1600€ pendant 3 à 6 mois minimum. Quand je parle de 1600€, je parle bien sûr en net, une fois les impôts payés !

Etape 2/ Calculer le capital total à placer pour devenir rentier

Maintenant que vous connaissez votre objectif financier, on va voir le montant à placer pour devenir rentier. Nous allons partir sur une base d’un objectif financier de 2000€ et sur un rendement de 4%. Généralement, c’est ce que prônent les pratiquants du frugalisme, un mode de vie qui se rapproche du concept de rentier. Pour l’exemple, je vais aussi calculer le capital à placer avec un rendement de 3, 5, 6 et 8%.    

Rendement

Capital à placer pour obtenir 2000€/mois

3%

800 000€

4%

600 000 €

5%

480 000 €

6%

400 000 €

8%

300 000 € 

Pour calculer le montant à placer, il suffit d’effectuer ce calcul :

pour 3% Capital à placer = Montant des dépenses annuelles x 33,33  

pour 4% Capital à placer = Montant des dépenses annuelles x 25

pour 5% Capital à placer = Montant des dépenses annuelles x 20

pour 6% Capital à placer = Montant des dépenses annuelles x 16,66

pour 8% Capital à placer = Montant des dépenses annuelles x 12,5

Nous avons créé notre propre outil en ligne qui vous permet de calculer un capital total en fonction du rendement du placement espéré. Voici mon simulateur d’intérêt composé.

 

Etape 3/ Choisir la stratégie pour y arriver

Honnêtement, des stratégies, ce n’est pas ce qui manque ! Pour devenir rentier, il en existe plusieurs que je vais vous présenter ci-dessous. Là, j’ai vraiment mis les stratégies qui sont à la portée de tous !

Placer son argent dans la bourse

Placer son argent dans la bourse

La bourse m’a longtemps fait peur, je n’y comprenais rien… Mais après m’être formé, je peux vous dire qu’on peut devenir rentier si on a un capital de départ important ou bien en investissant un peu chaque mois. Avec une stratégie d’achat d’actions à dividendes sur le long terme, on peut se constituer une rente grâce à ces dividendes versés par les entreprises. Des entreprises comme Coca ou Total versent des dividendes récurrents, et ce depuis des années, même des décennies ! 

Le CAC 40 (les 40 plus grosses entreprises françaises) affiche une performance moyenne par an de 7,76% (accroissement du cours de l’action et dividendes réinvestis inclus) sur les 34 dernières années. Si vous aviez placé 100 000€ en 1987, vous auriez un capital en 2020 de 1 269 000€ ! 

Le S&P500 (les 500 plus grosses entreprises américaines) n’est pas en reste car depuis 1957, le rendement moyen est de 10,5% !   

La bourse est un investissement très rentable, notamment les actions à dividendes.  

Si vous souhaitez investir en bourse, je vous conseille ainsi d’investir via un courtier en ligne. Pour ma part, je passe par le courtier Trade Republic*, c’est l’un des moins chers du marché.

Attention, l’investissement en bourse comporte des risques de perte

Placer son argent dans l’immobilier

J’adore l’immobilier ! Vous pouvez acheter un bien immobilier avec l’argent de la banque et rembourser votre crédit immobilier grâce aux loyers versés par le locataire, et même dégager du cashflow. 

C’est un investissement semi passif : une fois que vous aurez acheté l’appartement, vous allez le rénover, le meubler, puis une fois qu’il sera loué, vous serez tranquille ! Vous n’aurez plus qu’à encaisser les loyers. C’est l’une des meilleures stratégies pour devenir rentier immobilier

Contrairement à ce que l’on pense, il est possible d’investir dans l’immobilier sans apport, ni être riche. J’en suis la preuve : j’ai 4 appartements alors que quand j’ai acheté le premier, je gagnais 1700€. 

Surtout, il est possible de gagner de l’argent tout de suite et non pas dans 20 ans, à la fin du crédit ! Pour cela, il faut trouver la bonne affaire immobilière, et surtout pouvoir calculer le cashflow généré. Celui-ci doit être positif. J’utilise d’ailleurs un outil, Horiz.io, qui me permet de calculer en un clin d’œil si un investissement est rentable ou pas. Avec des stratégies comme la colocation, la location courte durée ou les immeubles de rapport, il n’est pas rare de dégager 500€/mois avec un appartement. Imaginons que vous en achetiez 4, cela fait déjà 2000€ de revenus ! Vous pouvez même le faire en achetant en une seule fois 4 appartements via des immeubles de rapport. 

Bien entendu, devenir rentier avec l’immobilier va demander de faire des choses que la plupart ne font pas : acheter des biens à rénover, négocier le prix en dessous du marché, créer un effet coup de cœur dans l’appartement, etc.

Pour ma part, avec mes 2 appartements et mes 2 studios, je dégage environ 1600€ de revenus nets après impôts. N’ayant pas besoin de ces revenus, je les mets de côté en cas de travaux, et surtout pour rembourser de manière anticipée les prêts bancaires. Attention, même si vous pouvez investir sans apport, il faut montrer à la banque que vous avez une bonne santé financière. Exit donc les commissions d’intervention, les découverts, les paiements sur des sites de casino en ligne, etc. ! Vous devez tenir des comptes propres. Vous devez aussi avoir de l’épargne : même si vous ne l’utilisez pas, cela montre que vous gérez bien votre argent et que vous pouvez donc épargner tous les mois, ce qui rassure le banquier.

Combien puis-je gagner avec l’immobilier ?

Avec 4-5 appartements, vous pouvez facilement générer 2000€/mois.

Placer son argent dans une SCPI

Si vous ne souhaitez pas vous embêter avec l’immobilier, vous pouvez investir dans des SCPI. Ces sociétés vont alors investir votre argent et celui d’autres épargnants pour créer des logements à grande échelle. Elles vont ensuite gérer ces locations et tous les ans, elles vont rémunérer votre argent. Les rentabilités ne sont pas énormes par rapport à celles que vous pouvez faire vous-même, mais c’est un bon moyen de faire travailler votre argent et de toucher des intérêts.

La SCPI offre des rendements entre 3 et 6% nets de charges. 

Si vous souhaitez investir dans les SCPI, le site Portail-scpi.fr vous propose des conseils pour choisir les bonnes SCPI et placer efficacement son argent, de plus ils proposent de précieux conseils sur leur blog, comme cet article par exemple: https://portail-scpi.fr/blog/comment-devenir-rentier/

Créer un blog

C’est la stratégie qui m’a permis de devenir libre financièrement. Je travaille à temps plein sur mon business Internet. Imaginez : pour une centaine d’euros, vous pouvez avoir un business qui vous rapporte 1000-2000-3000€/mois ! Mais là encore, même si c’est facile de se lancer et surtout peu onéreux, il va falloir travailler dur pour que votre site fonctionne. Surtout, il va falloir être patient ! Le temps que votre site commence à avoir du trafic, il va s’en passer des mois ! Perso, je parle de rente en blogging car vous n’avez pas besoin d’être physiquement là pour gagner de l’argent. Vous pouvez en gagner même lorsque vous dormez ! Chaque article de blog va demander du travail, mais il va ensuite vous rapporter pendant des années si vous arrivez à bien le positionner dans les moteurs de recherche. Attention, encore une fois, il va falloir se former. 

Devenir e-commerçant en dropshipping

Créer un site e-commerce

Là encore, avec le e-commerce, vous pouvez devenir rentier. Grâce au dropshipping, vous n’avez plus besoin d’acheter de stock ni d’avoir un local pour le placer, c’est le fournisseur qui se charge de tout ça ! En prime, il envoie le produit à votre place. Vous encaissez donc l’argent avant de payer le produit auprès du fournisseur, sans avoir besoin d’un investissement de départ important pour vous lancer. Néanmoins, vous devez faire attention à la niche que vous choisissez : celle-ci ne doit être ni trop, ni pas assez concurrentielle. Vous devez aussi faire attention à la marge. En effet, elle doit être importante si vous souhaitez pouvoir en vivre !

Si vous souhaitez vous former, voici une formation sur le e-commerce (d’une valeur initiale de 1497€) entièrement gratuite.

Revente de votre entreprise

Ce levier est l’un des meilleurs pour devenir libre financièrement. Si vous avez une entreprise classique ou même sur Internet, vous pouvez repartir avec une grosse somme si elle est profitable. Vous aurez alors un gros capital que vous pourrez investir dans d’autres sociétés. Par exemple, vous pourrez investir dans l’immobilier locatif en payant cash les biens, puis dans le cas d’une grosse revente de plus d’un million d’euros, vous pourrez placer votre argent en bourse. Imaginons que vous revendiez votre entreprise 1 million d’euros : en plaçant cet argent à 4%, cela vous rapporterait à l’année 40 000€, soit 3 300€/mois ! Pour le coup, c’est vraiment en mode passif car vous n’avez rien à faire une fois l’argent placé, vous touchez tout simplement vos dividendes tous les ans.

Quelques conseils pour devenir et rester rentier

Consommer moins et réduire ses dépenses

La base pour devenir rentier, c’est de mieux gérer votre budget. Vous allez devoir réduire vos charges, dépenser moins dans les choses futiles et plus dans les choses importantes. Je ne dis pas de ne plus vous faire plaisir, mais de le faire avec responsabilité. Moins vous allez consommer, plus vous allez réduire vos charges, plus vous pourrez placer votre argent et devenir rentier rapidement. 

Pour commencer à investir dans l’immobilier, il faut avoir un peu de trésorerie. Idem si vous créez un business sur Internet et investissez en bourse. Il faut donc rééquilibrer votre budget, vous devez absolument passer par là pour ensuite devenir rentier ! Il n’y a pas de petites économies : 100€ d’économie par mois sur 20 ans, c’est plus de 24 000€ conservés ! 

Acheter sa résidence principale

Beaucoup pensent que la résidence principale est un passif (qui vous fait perdre de l’argent). Ce concept a été popularisé par Robert T Kiyosaki dans son livre Père riche Père pauvre… Eh bien, je ne suis pas d’accord avec ça ! Selon moi, dans certains cas, la résidence principale peut être un excellent investissement. L’avantage principal, c’est que vous n’êtes pas imposé sur la plus-value lorsque vous revendez votre résidence principale, donc dans le cas où vous réalisez une plus-value, 100% de l’argent va dans votre poche. De plus, vous remboursez chaque mois une partie de votre capital. À la revente, vous aurez donc la plus-value, plus le capital remboursé. J’ai fait un calcul sur une maison à 300 000€ : en 5 ans, vous avez remboursé un peu plus de 50 000€ de capital, et imaginons que vous réalisiez une plus-value de 50 000€, en revendant votre résidence principale vous obtiendrez donc 100 000€. Cet argent pourra être ensuite placé en bourse par exemple. 

En allant au bout de votre prêt immobilier, au bout de 20 ans, disons que votre maison ait désormais une valeur de 480 000€ : vous pourriez placer cet argent et obtenir une rente de 2000€/mois avec un rendement à 5%. 

Diversifier vos placements

Il est très important de diversifier ses placements et de ne pas dépendre d’une seule source de revenus. Voici une répartition qui peut être intéressante :

  • 30% de vos revenus avec la bourse,
  • 50% de votre business Internet,
  • 20% de vos revenus via l’immobilier.

La diversification est très importante pour rester rentier : imaginons que pour une quelconque raison, une source soit à la baisse ou coupée, vous auriez toujours les autres pour vivre ! La répartition que j’ai présentée n’est qu’un exemple et va dépendre de vos envies et de votre intérêt pour l’un ou l’autre des placements.  

À vous de jouer ! Êtes-vous rentier ? Souhaitez-vous le devenir ? Qu’est-ce qui fait que vous ne l’êtes pas encore ? Je réponds à toutes vos questions dans les commentaires ci-dessous !

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

2 COMMENTAIRES

  1. Salut Johann,

    J’aime bien ta description: « ancien panier percé » !

    Le principe de location de voiture est original mais faut s’y connaître ! Et c’est pas vraiment passif.

    Sinon il y a aussi la bourse qui est à portée de tous.

    • Hello Antinin,

      Oui, c’est pour ça que moi je loue pas de voiture car je m’y connais pas assez, et ayant un ami qui fait ça les gens sont
      malhonnête donc il faut faire attention, certains volent des pièces par exemple. La bourse oui mais idem il faut se former et pas faire ça sans connaître.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici