Comment bien gérer mon budget couple ? en 3 étapes 

Gérer son budget seul n’est pas chose aisée, mais c’est encore pire quand on est en couple. Quand on sait que l’argent est la deuxième raison de rupture dans un couple, une mauvaise gestion financière peut mettre une relation en péril. Dans un couple, il peut y avoir la cigale et la fourmi, les phobiques administratifs, les comptables et surtout, il peut y avoir une différence de salaire. Ce qui peut amener de nombreuses questions : “Comment répartir les dépenses ?” ; “Comment organiser la gestion de budget dans un couple ?” ; “Comment parler d’argent dans un couple ?”… Nous allons répondre à toutes ces questions.  

Découvrez dans ce guide comment bien gérer son budget couple, en 3 étapes. 

Étape 1/ Il faut pouvoir parler librement d’argent au sein du couple

Étape 1/ Il faut pouvoir parler librement d’argent au sein du couple

Dans un couple, l’argent est une vraie source de tension, tant et si bien que l’on préfère le plus souvent ne pas en parler. Mais en faisant ainsi, on risque de laisser pourrir la situation et celle-ci va finir par s’aggraver. Vous devez donc commencer à en parler le plus tôt possible, dès que vous habitez ensemble (même après, il n’est jamais trop tard). Dans un couple, il peut y avoir un économe et un dépensier. Dans ce cas, l’économe doit insuffler sa manière de penser en matière de gestion des finances personnelles sans brusquer l’autre bien sûr, sans lui interdire de dépenser, mais plutôt en partageant ses objectifs en matière de budget de couple et en demandant au conjoint de faire de même dans le but d’avancer dans la même direction. 

En fixant des objectifs (comme épargner pour payer les études des enfants, partir en vacances ou pouvoir investir dans la pierre pour léguer un bien immobilier à ses enfants), plutôt que simplement parler d’argent et de dire des choses blessantes du type : “Tu es trop  dépensier !” ; “Pourquoi tu as encore acheté cette paire de chaussure, tu n’en avais pas besoin !” ; “Tu vas nous mettre sur la paille”, etc. Il est plus facile de parler d’argent, car vous ne culpabilisez pas votre conjoint, mais vous avancez ensemble. Il devient alors plus facile de mettre des choses en place pour remettre de l’ordre dans vos finances sans frustrer l’autre. 

Étape 2/ Répartir les dépenses du ménage 

Dans votre couple, vous vous êtes forcément posé cette question : “Qui paie quoi ?” Sachez que c’est une étape importante de votre couple, il en va de l’état de vos finances, bien sûr, mais aussi parfois de votre couple lui-même. Lorsque vous vous posez cette question, il est alors important de bien prendre le temps de mettre tout à plat pour qu’il n’y ait pas de non-dit ni de frustration, car une fois la décision prise (à moins d’un grand changement de situation personnelle), il n’est pas facile de faire accepter à certaines personnes une révision de cette répartition. 

Tout en commun

Cette répartition est assez simple à comprendre : le couple dispose d’un seul compte courant, sur lequel sont prélevées toutes les charges du couple, peu importe que ces charges viennent de Monsieur ou de Madame. Ici, 100 % des revenus sont virés sur le compte commun et 100 % des charges sont prélevées sur ce même compte. Bien que ce soit un mode de répartition très commun au sein des ménages, c’est, selon moi et sur le long terme, la moins bonne méthode à mettre en place, car elle est inégalitaire (ce n’est que mon avis). 

Avez-vous envie de payer pour les cigarettes et/ou les dettes de votre conjoint ? La question se pose légitimement, car cet argent, que vous gagnez, ne peut pas être utilisé ailleurs, comme les loisirs, pouvant créer de la frustration.

Idem si votre conjoint est plus dépensier que vous. Avec cette répartition, vous pourrez avoir moins d’occasions de vous faire plaisir, ce qui peut entraîner des tensions.

Attention, toutefois, il y a des couples pour qui cette répartition fonctionne. Dans mon entourage, j’ai un couple d’amis qui fonctionne comme ça depuis des années et ça fonctionne bien, mais pour que ça marche, vous devez penser de la même manière en matière de gestion de budget et avoir les mêmes objectifs. 

Par exemple, je ne conseille pas cette répartition lorsque, dans un couple, il y a l’un des deux partenaires qui est plus dépensière. 

Souvent, ce mode de répartition est mis en place quand vous n’avez pas pris le temps de parler d’argent avec votre conjoint et parce que certains ont peur de proposer des alternatives et d’être incompris au sein du couple. 

50-50

Cette répartition est déjà plus égalitaire. Chaque personne du couple va payer ses dépenses personnelles (assurance voiture, abonnement de téléphone mobile, etc.) et vous allez payer à 50-50 les dépenses communes (loyer, électricité, taxe foncière, etc.). Les dépenses personnelles ne rentrent pas en compte dans la répartition, ce qui peut éviter des frustrations de l’un des conjoints si l’autre a beaucoup plus de charges, ce qui peut être le cas dans des familles recomposées qui ont des frais pour leur(s) enfant(s).    

Répartition au prorata en fonction de ses revenus

C’est la méthode la plus juste pour gérer son budget couple quand il y a de gros écarts de salaire dans un couple, mais cette méthode n’est pas la plus facile à mettre en place. Vous allez payer un pourcentage des dépenses, proportionnelles à vos revenus. L’objectif est de payer la somme la plus juste par rapport à votre salaire. Si votre conjoint gagne le double de vous, il peut ne pas être juste de payer les dépenses à 50-50. La répartition au prorata permet de payer un pourcentage des dépenses du ménage en fonction de ses revenus, l’objectif étant d’avoir un répartition des dépenses plus juste entre celui qui a un petit salaire et celui qui gagne plus.   

Pour calculer la répartition, on va faire un peu de mathématiques. Il faut faire un calcul simple, dont voici la formule : 

plus petit salaire x 100 / (plus petit salaire + le plus gros salaire)

Prenons un exemple, la personne 1 gagne 2 500 € et personne 2 gagne 1 750 €

le calcul est le suivant   : (100 × 1 750) / 2 500 + 1750 = 41 %

Cela veut dire que la personne qui gagne 2 500 € va payer 59 % des charges et son partenaire 41 %.

Si le couple a 2 000 € de charges mensuelles, 

la personne 1 va payer 2 000 € × 0,59 = 1 180 € et 

la personne 2 va payer 2 000 € × 0,41 = 820 €

Peu importe le type de répartition choisi, vous devez vous mettre d’accord avec votre conjoint. N’hésitez pas à tester sur quelques mois et si la répartition choisie ne vous convient pas, alors optez pour une autre.    

Étape 3/ Organiser le budget dans un couple

Maintenant que vous avez choisi le type de répartition de dépenses pour votre ménage, on va voir comment organiser tout cela. 

Un seul compte

Vous l’aurez compris, cette organisation reprend la répartition du “tout en commun”. Vous avez un seul compte ; tous les revenus du foyer ainsi que toutes les dépenses passent par ce compte commun. Au niveau de la mise en place, il n’y a rien à faire, si ce n’est d’ouvrir un compte et de donner son RIB aux créanciers et à son employeur. Avec cette organisation, oubliez les cadeaux, votre conjoint ayant aussi accès au compte, il voit tout. 

Un compte-joint et  un compte personnel chacun

J’ai eu un débat endiablé avec des amis qui fonctionnent sur le principe du compte commun, nous leur avons expliqué notre mode de fonctionnement et il ne comprenait pas que l’on puisse faire comme cela (dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires). Voici comment fonctionne cette organisation : nous avons donc trois comptes (voire quatre, comme nous le verrons dans mon exemple un peu plus loin) :

  • Un compte personnel qui reçoit le salaire et qui sert à payer les dépenses personnelles du conjoint 1 
  • Un compte personnel qui reçoit le salaire et qui sert à payer les dépenses personnelles du conjoint 2 
  • Un compte courant qui sert à payer les dépenses communes. Chaque conjoint met en place un virement automatique de son compte personnel au compte-joint pour payer sa partie des charges calculées plus haut. 

Je vous l’accorde, cela demande une certaine organisation. Par exemple, pour les charges dont le montant varie d’un mois à l’autre, cela n’est pas évident, on ne peut pas mettre en place de virement automatique ; il faut donc payer manuellement.  

Pour ce qui est du ravitaillement, c’est aussi contraignant, car là aussi, c’est un montant qui varie d’un mois à l’autre. Pour cela, j’ai établi un budget mensuel et grâce à la règle 50/30/20, j’ai pu déterminer un budget courses.

Avec mon épouse, nous avons ouvert un compte dans une banque en ligne sans frais (N 26) et je vire l’argent dessus chaque mois. Pourquoi sur ce type de compte ? Car ils proposent une carte de débit qui prélève les fonds directement sur le compte. De cette façon, on sait en temps réel où on en est dans son budget. 

Effectivement, cette organisation demande plus de temps à mettre en place, elle est moins facile et rapide que le compte commun, mais elle offre plusieurs avantages : 

  • chacun peut épargner de son côté (vous pouvez aussi inclure dans vos charges une épargne commune) ; 
  • chacun peut dépenser son argent sans être surveillé par l’autre, ce qui élimine une source de tension dans le couple ;
  • on peut faire des cadeaux à son conjoint sans qu’il le sache.

En conclusion

Il n’existe pas une bonne façon d’organiser son budget couple. L’organisation de vos finances dépend de plusieurs facteurs : vos envies, votre salaire, vos objectifs… Vous devez surtout trouver un compromis avec l’autre et être sûr d’être sur la même longueur d’ondes ; pour cela, les objectifs vous seront utiles. C’est pour cette raison que vous devez parler d’argent le plus tôt possible pour mettre en place les bonnes actions et bien gérer votre budget. Que vous optiez pour le pot commun, le 50-50 ou la répartition au prorata, il n’y a pas une méthode meilleure que l’autre. Pour ma part, vous aurez compris la méthode que j’affectionne particulièrement, mais cela peut être différent pour vous. Le meilleur moyen est de tester et de voir ce qui vous convient le mieux.

Vous devez aussi pouvoir réorganiser votre budget couple en fonction des changements de situation. Vous avez mis en place votre budget couple, c’est une bonne chose, mais celui-ci n’est pas gravé dans le marbre. Il peut évoluer au gré des changements de situation (perte d’emploi, augmentation de salaire, agrandissement de la famille, etc.). Vous devez donc pouvoir réajuster votre gestion si vous voyez que l’organisation mise en place ne convient plus. 

C’est à vous de jouer.

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici