Money Deal : une application pour gérer son budget

Money Deal est une application développée par la Fondation Agir contre lexclusion, qui permet dapprendre à mieux gérer son budget.

Money Deal est un serious game, ou « jeu sérieux » en français, disponible via une application à télécharger sur smartphone ou directement sur le web. Développé par la Fondation Agir contre l’exclusion (FACE), il permet d’apprendre à mieux gérer son budget et a pour but de prévenir le surendettement.

6 % des ménages français en situation de fragilité financière

En France, selon un rapport de l’Observatoire de l’inclusion bancaire, 6 % des ménages sont en situation de fragilité financière, soit 3 millions de personnes. Pour les personnes concernées, cette fragilité financière se traduit soit par une inscription au fichier central des chèques (FCC) de la Banque de France, en raison d’un chèque impayé ou d’un retrait de carte bleue par la banque, soit par une procédure de surendettement.

Dans le contexte économique actuel, une perte d’emploi ou une baisse brutale de revenus est encore plus susceptible de déséquilibrer le budget des ménages. Toutes les catégories socio-professionnelles peuvent se retrouver en situation de fragilité financière, en raison d’une grosse dépense imprévue, d’une chute des revenus ou encore d’une gestion budgétaire déséquilibrée.

Le processus conduisant au surendettement est connu et peut être très rapide. Afin de pallier une baisse de revenus, les ménages contractent un premier crédit à la consommation, puis un deuxième pour rembourser les mensualités du premier. Les crédits revolving ou réserves d’argent sont également utilisés pour tenter de faire face, mais les taux d’intérêt étant très élevés, le reste à vivre diminue de mois en mois et la situation peut vite devenir incontrôlable.

Le seul moyen de sortir de cette spirale est ensuite d’entamer une procédure de surendettement, qui mène à un plan de redressement et parfois à un gel des dettes.

Money Deal, une application développée par la Fondation Agir contre lexclusion

MoneyDeal

Pour éviter aux ménages de se retrouver en situation de fragilité financière et de surendettement, la Fondation Agir contre l’exclusion (FACE) a développé l’application Money Deal.

FACE est une fondation reconnue d’utilité publique, qui a pour objectif de lutter contre les discriminations, l’exclusion et la pauvreté. À l’origine, elle œuvrait principalement dans le monde de l’entreprise, mais ses missions se sont élargies et elle est aujourd’hui également impliquée dans le domaine de la consommation, de la santé, du logement, du numérique ou encore de l’éducation.

La Fondation Agir contre l’exclusion a été créée en 1993 à l’initiative de 13 entreprises : Danone, Axa, Casino, Club Med, Darty, Havas Worldwide, Fimalac, La Lyonnaise des Eaux, Pechiney, Ratp, Renault, LCL et Sodexo, rejointes en 2002 par Manpower et en 2007 par AG2R La Mondiale.

Par ailleurs, FACE travaille en collaboration avec des associations, des institutions, des chercheurs, et son réseau compte aujourd’hui plus de 5650 entreprises.

FACE a développé l’application Money Deal en collaboration avec la Fondation Bouygues Telecom, le service client Bouygues est disponible pour toute question, le groupe de protection sociale Humanis et la Fondation AFNIC (Association française pour le nommage Internet en coopération), qui œuvre pour former et sensibiliser le public aux usages d’internet.

Pourquoi utiliser lapplication Money Deal ?

L’application Money Deal a pour but d’accompagner au quotidien les familles dans la gestion de leur budget, de façon ludique. L’utilisateur renseigne tout d’abord les critères lui correspondant, comme son âge et sa situation familiale, mais aussi l’endroit où il fait ses courses et le principal mode de déplacement qu’il utilise. À la fin de chaque mois, il reçoit des conseils pour améliorer certains points et réaffecter certaines dépenses à d’autres postes budgétaires.

Money Deal permet aux utilisateurs de mieux visualiser, à la fin de chaque mois, les dépenses effectuées dans les différents domaines de la vie quotidienne, comme le transport, la santé, l’alimentation ou encore les loisirs. Le serious game permet aussi d’apprendre à mieux réagir en cas de difficulté imprévue.

L’application fournit également des liens vers des associations ou des institutions qui peuvent aider les ménages en cas de difficultés financières.

Chaque partie dure 12 mois, pendant lesquels l’utilisateur est amené à choisir les dépenses à réaliser pour régler ses factures, équiper ou améliorer son logement ou encore gérer le budget nécessaire aux activités de loisir.

Comment fonctionne le serious game Money Deal ?

3 scénarios de jeu par ordre croissant de difficulté financière

L’application est aussi bien destinée à être utilisée dans le cadre d’un accompagnement social, lors d’ateliers de gestion budgétaire par exemple, que de manière individuelle.

Tout d’abord, il faut paramétrer la partie en choisissant l’un des trois scénarios proposés : facile, moyen ou difficile. Les différents niveaux de difficulté correspondent à différentes situations financières, de la plus compliquée à gérer à la plus simple.

Dans le scénario facile, l’avatar de l’utilisateur gagne 1150 euros par mois. Il travaille à temps plein, dispose d’une épargne de 1500 euros, est propriétaire de son logement et rembourse les mensualités d’un crédit immobilier.

Dans le scénario de difficulté moyenne, l’avatar gagne 850 euros par mois, travaille 24 heures par semaine et n’a pas d’épargne. Il est locataire et a contracté un crédit à la consommation.

Dans le scénario difficile, la situation financière est très complexe : l’avatar de l’utilisateur est bénéficiaire du RSA, et ne perçoit que 545 euros par mois. Il n’a pas de crédit mais des dettes d’un montant total de 500 euros, est sans emploi et locataire de son logement.

L’utilisateur affine ensuite les données en renseignant son sexe, son âge et sa situation familiale : célibataire, en couple, avec ou sans enfant. Il lui est également demandé d’indiquer s’il fait ses courses dans des supermarchés hard discount, dans des grandes surfaces ou dans des magasins spécialisés. Enfin, il renseigne son moyen de transport principal (vélo, voiture ou transports en commun) et son lieu de vie (campagne, ville ou zone péri-urbaine).

Il suffit ensuite de valider ces choix et renseignements pour commencer la partie.

Linterface du jeu

À l’écran, apparaît alors un personnage, féminin ou masculin selon les renseignements fournis par l’utilisateur. Celui-ci vit dans un logement en mauvais état, qu’il lui faudra améliorer au fil du temps, en fonction de ses revenus et des autres dépenses indispensables. Le personnage peut se déplacer d’une pièce à l’autre et évoluer dans son logement.

Des notifications indiquent les missions à réaliser, idéalement 2 ou 3 par mois. Il s’agit de missions correspondant aux 5 domaines couverts par le jeu, matérialisés par 5 icônes :

  • Le style de vie : cette icône regroupe les différentes activités de loisirs, comme le sport, la culture ou les sorties par exemple. On y trouve aussi la santé, avec le choix du niveau de mutuelle, et les courses alimentaires.
  • Les finances : c’est ici que s’effectue la gestion du compte bancaire et de l’épargne, avec le paiement des factures, le suivi des dépenses ou encore l’éventuelle souscription d’un crédit.
  • Le logement : l’utilisateur gère les dépenses de son avatar concernant la maison, les travaux et l’équipement.
  • La mobilité : il est possible de changer de moyen de transport principal, ce qui augmente ou diminue les dépenses.
  • Le travail : cette icône indique le montant du salaire et les allocations perçues.

Une 6ème et dernière icône, le planning, permet de suivre au fil des mois le temps passé en famille, au travail ou dans des activités de loisirs.

Les missions

Chaque mois, le jeu donne à l’utilisateur différentes missions à accomplir pour apprendre à mieux maîtriser son budget. Les missions consistent par exemple à améliorer sa santé en augmentant la jauge correspondante, à rénover une pièce du logement élément par élément, du sol au plafond, à épargner un certain montant ou à payer les factures.

L’avatar doit également équiper intégralement les pièces de son logement, petit à petit, en fonction de ses ressources. Dans la réalité, ces dépenses indispensables peuvent vite peser sur le budget, entre l’achat de l’équipement en lui-même et la transport de colis notamment, mais elles sont nécessaires pour améliorer son quotidien.

Des notifications préviennent l’utilisateur du versement des allocations, l’avertissent en cas de rapprochement du seuil de découvert ou si des dépenses imprévues se présentent, par exemple une panne de véhicule, le vol d’un téléphone ou un problème de santé.

La gestion des comptes

L’application Money Deal présente à l’utilisateur le compte courant de son avatar, en y affichant en vert les ressources, et en rouge les dépenses, ainsi que le reste à vivre pour le mois suivant.

Il est possible de régler tout ou partie des factures, et de souscrire un crédit à la consommation ou un crédit immobilier. Enfin, il est bien sûr vivement conseillé de mettre de l’argent de côté, soit par le biais d’un virement ponctuel du compte courant vers le compte épargne, soit en mettant en place un virement permanent.

Pour chaque poste budgétaire, des conseils sont donnés à l’utilisateur de l’application. Par exemple, il lui est conseillé de contacter le Centre communal d’action sociale (CCAS) de sa ville en cas d’impayé de loyer, de prévoir un budget courses pour toute la semaine et de s’y tenir, ou encore de se renseigner en mairie sur les Pass Culture dont peuvent bénéficier les jeunes de 18 ans.

Le serious game Money Deal est donc une application complète, qui remplit de manière pédagogique et ludique son rôle de conseil et d’accompagnement.

Autres outil pour gérer son budget:

applications gestion de budget

Tableau de gestion de budget familial

Bankin avis 

Linxo avis

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici