Home / Arrondir ses fins de mois / Tracker bourse (ETF) : investir en bourse sans effort 

Tracker bourse (ETF) : investir en bourse sans effort 

Pendant des années, j’ai vu la bourse comme quelque chose d’obscur. Je n’y comprenais rien, tous ces termes techniques… Ainsi, j’ai refusé pendant des années d’essayer de comprendre ! De plus, avec ce qu’on entend à la télévision, je voyais la bourse comme quelque chose de très risqué, un investissement où l’on pouvait tout perdre du jour au lendemain. Je me suis donc concentré sur l’immobilier et j’ai acheté plusieurs biens. Puis, un jour, j’ai lu le livre “L’autoroute du millionnaire”. L’auteur était devenu libre financièrement en vendant sa société et en investissant son argent en bourse, en touchant des dividendes. Ça a fait tilt dans ma tête : on peut générer des revenus avec la bourse et en plu,s ça demande moins d’effort que gérer un bien immobilier ou gérer une entreprise ! J’ai donc commencé à me former sur le sujet et fini par investir en bourse via les trackers ETF. Dans cet article, je vais vous donner ma stratégie pour investir en bourse avec les trackers ETF. Je vais faire en sorte de simplifier au maximum, pour que vous puissiez comprendre très simplement.

Les trackers ETF, qu’est-ce que c’est ?

tracker etf

Commençons par le commencement : qu’est-ce que c’est qu’un ETF ? Les ETF (Exchange Traded Funds en anglais), aussi appelés trackers, sont des instruments qui investissent en bourse. Il s’agit d’un fonds d’investissement comme les fonds communs de placement (FCP) et l’Organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), à la différence que les trackers ne sont pas gérés par des personnes physiques, ce qui permet de réduire les frais de gestion. C’est donc plus économique qu’un fonds classique ! Bien sûr, ils sont cotés en bourse. En moyenne, les frais de gestion des ETF sont aux alentours de 0,33%, alors que les fonds classiques se situent à 2%.

 

L’ETF va répliquer la performance d’un indice boursier (CAC 40, S&P 500, Dow Jones, MSCI WORLD…). Très simplement, l’ETF va acheter plusieurs actions de plusieurs sociétés (en fonction de l’indice choisi). En fonction du poids de chaque entreprise dans l’indice, il va en fait investir plus ou moins dans chacune. Ainsi, vous achetez des centaines d’actions en achetant quelques ETF. En fait, si vous deviez acheter chaque action vous-même, ça vous coûterait bien plus cher qu’en passant par un ETF. De plus, en investissant dans ces ETF, vous n’avez pas besoin d’analyser chaque société en détail. C’est une véritable “solution clé en main” pour investir en bourse*! Enfin, les ETF peuvent aussi répliquer une matière première (pétrole, eau, or…), un secteur géographique ou un secteur d’activité (santé, immobilier, technologie, environnement…). 

La stratégie efficace pour investir dans les trackers 

Il y autant de stratégies que d’humains sur Terre, et la stratégie présentée n’est pas forcément la meilleure ou la moins pire, à vous de vous faire votre propre avis ! Mais avant de vous donner ma stratégie, je vais vous expliquer une notion importante en matière d’investissement : la diversification. C’est une notion basique à comprendre : il est tout simplement important de se diversifier quand on investit. En effet, si vous investissez 100% de votre capital investissement dans une seule société, vous risquez de tout perdre car tout vos oeufs sont dans le même panier. J’exagère volontairement pour que vous compreniez cette notion. Vous devez donc diversifier votre placement, investir dans un indice qui offre déjà une grande diversification d’entreprises ainsi qu’une diversité géographique. 

 

L’un des meilleurs indices pour investir dans les trackers sans prendre de risque est le MSCI World, qui représente les 1600 plus grosses entreprises mondiales. Voici la composition géographique : USA (58%), Japon (9%), UK, Europe, Canada, Suisse… Les principaux émetteurs d’ETF sont Lyxor (filiale de la Société Générale) et Amundi (filiale du Crédit Agricole). Selon le type de stratégie, vous allez opter pour un tracker capitalisant ou distribuant. Capitalisant, cela veut dire que le tracker va réinvestir automatiquement les dividendes dans le but de faire grossir votre capital (stratégie de fructification de capital) ; et distribuant, cela veut dire que le tracker va vous payer les dividendes générés par le fond (stratégie de rente). Je recommande plus le tracker dans une stratégie de constitution de capital, donc plutôt de privilégier un tracker capitalisant.  

Avant d’investir dans un ETF, je vous recommande de regarder le document d’information pour l’investisseur (DICI). Chaque ETF en a un. Sur ce document, vous allez trouver plein d’informations intéressantes : les performances annuelles, les frais de gestion, le risque du fonds et surtout la stratégie. Avec ça, vous aurez les informations importantes pour faire votre choix. Pour trouver le DICI, il suffit de taper sur Google “DICI” suivi du nom de l’ETF.

Sous quelle enveloppe fiscale acheter des ETF ?

Il existe 3 manières d’acheter des ETF, ce qu’on appelle des enveloppes fiscales : plan épargne en actions (PEA), assurance-vie et compte-titres ordinaire (CTO). Encore une fois, le but de cet article est de “vulgariser” et simplifier au maximum ce type d’investissement. Je ne vais donc pas entrer dans les détails de la fiscalité, mais plutôt vous dire ce qui est le plus avantageux. En fait, pour investir dans les trackers, le PEA est la solution la plus avantageuse.  

PEA

Avec le PEA, vous ne payez pas de frais de gestion, contrairement à l’assurance-vie. Tant que vous ne sortez pas l’argent et le gardez par exemple pour le réinvestir, vous ne payez pas d’impôts. Enfin, lorsque vous sortez les fonds avant 5 ans, vous payez 30% (12,8% d’impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux) ; et après 5 ans, vous ne payez plus que les prélèvements sociaux, votre imposition tombant alors à 17,2%. Cependant, vous devez sélectionner un ETF éligible au PEA et ce PEA est limité à 150 000€ de versement au global.  

Assurance-vie

L’assurance-vie est aussi intéressante fiscalement car vous ne payez plus d’impôts 8 ans après l’ouverture de cette assurance-vie. Cependant, il y a des frais de gestion, généralement 0,60% par an. Je ne recommande donc pas d’investir dans les trackers via l’assurance-vie. 

CTO

Le CTO n’a pas spécialement d’avantage fiscal. Cependant, vous devez en détenir un si vous voulez investir dans un tracker non éligible au PEA. 

Comment acheter un tracker ? 

Pour acheter un tracker, il faut passer par un courtier. Il en existe plusieurs sur le marché. Après en avoir comparé plusieurs, je vous donne les 2 courtiers qui sont selon moi les plus intéressants pour investir dans des ETF. Mais avant, voici ce que vous devez regarder en priorité pour choisir votre courtier : 

  • frais de courtage (frais prélevés lorsque vous passez un ordre : soit un montant fixe, soit un pourcentage) ;
  • droits de garde (le courtier vous prélève une somme en fonction du montant investi) ;
  • frais d’abonnement (si vous souhaitez souscrire à des services supplémentaires comme des logiciels en plus par exemple).

Bourse Direct

bourse drect

Bourse Direct est un courtier français existant depuis 1996, l’un des moins chers du marché, idéal lorsqu’on souhaite investir de petites sommes. En dessous de 500€, Bourse Direct prend une commission de 0,99€ par ordre. En outre, il ne fait pas payer de droits de garde et permet d’ouvrir un PEA. J’utilise ce courtier depuis plusieurs mois maintenant et je peux vous dire que le service clients est très réactif et de qualité, j’ai souvent une réponse en moins de 3 heures. De plus, Bourse Direct organise des formations gratuites dans plusieurs villes de France. 

Deguiro

degiro

Deguiro est un courtier néerlandais créé en 1996. Les frais d’ordre moyens sont de 0,04%/ordre sans minimum et à 30€ maximum. Cependant, petit bémol, vous ne pouvez pas investir pour l’instant dans un PEA avec cette plateforme. Vous pouvez ouvrir uniquement un compte titre. En revanche, cette plateforme est l’une des moins onéreuses si vous souhaitez investir dans des trackers ou actions à l’étranger. Je l’utilise pour cela personnellement.  

S’inscrire sur Degiro

Avantages

Les ETF ne demandent pas de grosses compétences pour investir. C’est totalement passif et en quelques minutes par mois, on peut investir rapidement. Vous n’avez pas besoin de regarder le cours des bourses ou d’analyser chaque société ! Aussi, en quelques clics, vous investissez dans plusieurs sociétés, ce qui permet de réduire le risque grâce à la diversification. Au final, l’ETF est un investissement passif sur le long terme qui performe très bien. C’est un mélange de 2 instruments, les actions et les fonds d’investissement, dont il prend tous les avantages : la liquidité comme avec les actions et la diversification comme avec les fonds. De plus, les frais pour investir dans les ETF sont moins élevés que les frais de gestion d’un fonds classique. 

Inconvénients

Le petit inconvénient qu’il y a à investir dans les trackers, c’est le manque de visibilité. On ne sait pas vraiment comment est investi le fonds. 

Plus d’informations sur les ETF :

https://www.amf-france.org/Epargne-Info-Service/Comprendre-les-produits-financiers/Placements-collectifs/Trackers-ETF

Mention obligatoire: “Investir comporte des risques de pertes”

Articles complémentaires:

Investir dans les SCPI

Comment placer son argent

6 sources de revenus passifs

Et vous, avez-vous déjà investi dans les trackers ETF ? Si oui, lesquels ? Réagissez dans les commentaires !

Attention investir en bourse comporte des risques de perte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page
6 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer6