Sous location professionnelle : gagner de l’argent avec l’immobilier sans acheter de biens

La sous location professionnelle est une bonne alternative à l’investissement locatif classique. Il vous permet de gagner de l'argent avec un bien immobilier sans le posséder en le louant plus cher que vous le louez vous même. La seule condition est d’obtenir l’accord écrit du propriétaire. Dans le cas contraire, vous risquez de sévères pénalisations. Votre propriétaire est également en mesure de vous expulser sans préavis. il ya plusieurs règles à respecter afin de faire de la sous location, nous allons voir dans cet article comment faire de la sous-location professionnelle.

La sous location qu’est-ce que c’est ?

La sous location est assez simple à comprendre, vous allez louer un logement à votre nom que vous allez ensuite louer à quelqu'un d'autre, c'est ce qu'on appelle la sous location.

Il est cependant nécessaire de respecter les règles s’y référant. Dans le cadre de la sous location classique, il y a 2 choses à respecter pour pouvoir en faire:

  • avoir l'accord de son propriétaire
  • ne pas louer plus cher que ce qu'on loue

Vous allez me dire alors à quoi cela sert alors de faire de la sous-location?

Dans le cadre de la sous location classique c'est un bon moyen de faire des économies sur son logement, mais on va le voir avec la sous-location professionnelle vous allez pouvoir louer plus cher le logement et ainsi dégager un bénéfice, dans le cadre de la sous-location il y a aussi des règles à respecter.

La sous location professionnelle est un bon investissement pour les personnes intéressées par l’investissement locatif. Tous les investisseurs potentiels n’obtiennent pas le financement nécessaire pour concrétiser leur projet. Les organismes financiers leur indiquent qu’ils ont dépassé leur plafond d’emprunt ou que leur dossier n’est pas solvable. La sous-location permet donc de réaliser des bénéfices considérables sans avoir besoin d’acheter un bien immobilier. Ce type d’investissement ne requiert donc qu’un peu de budgets. Il suffit d’arriver à convaincre le propriétaire et le tour est joué. Il faut aussi investir dans du mobilier et différents accessoires pour équiper le logement avant de le sous-louer.

La sous location, est-ce légal ?

La sous location, est-ce légal ?

On pense souvent à tort que la sous-location c'est illégal, si c'est fait dans un cadre professionnelle, vous avez la possibilité d'en faire.

À noter que la règlementation en vigueur varie en fonction du type de location. La loi du 6 juillet 1989 interdit la sous-location d’un logement à nu comme l’indique l’article 8. Cependant, des dérogations sont accordées aux locataires s’ils obtiennent l’accord écrit des propriétaires. Ils doivent avoir un document attestant leur possibilité de sous-louer leur logement. Il doit en fournir un exemplaire au sous-locataire. Il doit également lui donner une copie du bail en cours. Le loyer de sous-location ne doit pas dépasser celui payé par le locataire principal dans le cadre de la sous-location classique mais peu être supérieur au loyer payé dans le cadre de la sous location professionnelle.

Quant à la durée du bail de sous-location, elle doit être inférieure ou égale à celle du bail initial. Les propriétaires sont en droit de ne pas autoriser la sous-location de leur bien immobilier sans avoir à se justifier auprès de leurs locataires. Ils sont également en mesure d’exiger la déclaration de la sous-location auprès des autorités compétentes. Il s’agit notamment de la mairie où le locataire doit se charger des démarches relatives à la déclaration de location grâce au formulaire CERFA 14004. Il lui faut alors régler les taxes de séjour, qui sont surtout appliquées pour la location saisonnière. 

Pour ce qui est de la sous-location d’un logement meublé, des modifications ont été apportées à la législation après le 27 mars 2014. Les baux signés avant cette date permettent aux locataires de louer leur logement en toute liberté, sauf si cette pratique est interdite par une clause spécifique. Quant aux baux signés après le 27 mars 2014, le contrat de sous-location est soumis à différentes conditions. Elles sont similaires à celles exigées pour un logement vide. 

Il faut savoir que la sous-location des logements sociaux est interdite. Les dérogations sont uniquement accordées aux personnes adultes handicapées et aux personnes de plus de 60 ans. Dans ce cas, le locataire doit pouvoir justifier un contrat d’accueil familial. Les dérogations concernent également les jeunes adultes de moins de 30 ans. Dans un cas comme dans l’autre, le locataire a l’obligation d’adresser une lettre recommandée avec accusé de réception à l’organisme bailleur. Il doit le prévenir de son intention de mettre son logement en sous-location. Ce type de sous-location ne fait pas partie des types de sous-location professionnelle. 

Pour ceux qui souhaitent investir dans la sous-location professionnelle, il leur est nécessaire de créer une société. Ils peuvent choisir entre le statut de SA, de SARL ou de SAS. Les statuts d’EIRL et d’auto-entrepreneur est également valable pour faire de la sous-location une activité professionnelle. Des recherches rapides en ligne indiquent les démarches à suivre pour obtenir les documents requis. Il est également possible de s’adresser directement au Tribunal de Commerce. Quel que soit le statut que vous choisissez, vous êtes exempté de TVA. En effet, il ne s’agit aucunement d’une activité hôtelière. 

Pour pouvoir sous-louer de manière professionnelle vous devez signer avec votre propriétaire un bail commercial.

Bail de sous location professionnel pdf

Si vous souhaitez télécharger ce fameux bail commercial je vous invite à lire ce livre Sous-location professionnelle : devenez libre financièrement sans posséder de biens immobilier

En achetant ce livre vous recevez un bail commercial sous-location au format pdf offert.

La stratégie de la sous-location professionnelle

La sous location d’un bien immobilier requiert une stratégie efficace. La stratégie pour gagner de l'argent avec la sous-location professionnelle consiste à louer un logement en location nue ou en location meublée et à le louer en location courte durée. Ainsi en faisant cela vous allez louer plus cher le logement par rapport à vos charges et vous allez dégager du cashflow (bénéfice). Si vous souhaitez savoir comment bien louer votre logement sur Airbnb je vous invite à lire cet article:

louer son logement sur AIRBNB

Au début n'investissez pas beaucoup, meublez convenablement le logement et ensuite réinvestissez vos bénéfices pour ajouter des meubles supplémentaires, de la décoration etc.

Pour réussir votre sous location prof, il vous faut également tenir compte de nombreux facteurs. Le secteur est un critère important à prendre en compte. Privilégiez les logements dans les quartiers les plus prisés. regardez les points d'intérêts ( center commerciaux, gare, magasins, parc, lieux touristiques, sièges d'entreprises…). Plus logement sera bien situé et aura des points d'intérêts plus vous êtes certains de trouver rapidement un sous-locataire. Les locataires sont également très sensibles au prix que vous proposez. Beaucoup d’entre eux n’hésitent pas à faire des comparaisons afin de réaliser de bonnes affaires, il faut donc veiller à regarder ses concurrents et être au milieu du panier ni peu cher, ni trop cher. En plus de la localisation géographique, vous devez aussi faire attention au choix du bien immobilier. Il est important de vous démarquer des autres investisseurs. Vous devez ainsi proposer des prestations de qualité. Les logements neufs bien équipés sont souvent plus recherchés par rapport à un vieil appartement aux décors désuets. Avant de faire des recherches, prenez le temps d’analyser les tendances. Soyez également à l’écoute de votre intuition. Si vous vous sentez bien dans le logement, et que vous pourrez vous même y habiter, il est fort probable que beaucoup de personnes soient intéressées par louer le logement.

Se former avant de se lancer

Se former avant de se lancer

L’investissement dans l’immobilier locatif connait de plus en plus de succès auprès des particuliers et des entrepreneurs indépendants. Comme pour tout investissement, il est pourtant nécessaire de disposer des compétences requises. Cela concerne notamment une bonne connaissance de la loi et de la gestion du patrimoine. De cette manière, vous évitez de perdre votre investissement. Une formation adéquate vous permet entre autres de minimiser les risques tout en générant de confortables revenus locatifs.

Vous pouvez lire le livre Sous-location professionnel : devenez libre financièrement sans posséder de biens immobiliers. Il renferme toutes les informations utiles dont vous avez besoin avant de vous lancer dans l’aventure de la sous-location professionnelle. Il ne s’agit nullement d’une méthode miracle que vous mettrez en pratique pour gagner de l’argent sans effort. Il vous donne des pistes à explorer pour investir dans l’immobilier malgré les différents blocages que vous rencontrez.

Il est fort probable que vous ne disposez pas du financement nécessaire pour acheter votre propre bien immobilier ou d’agrandir votre patrimoine. Vous génèrerez alors du cash-flow grâce à la sous-location pro.

Les différents chapitres du livre vous expliquent:

  • le principe de fonctionnement de la sous-location et sa légalité.
  • les types de sous-location appliqués par les investisseurs immobiliers.
  • comment déterminer la structure de votre prochaine société pour que vous puissiez exercer cette activité en tant que professionnel.
  • tous les éléments nécessaires pour mieux calculer et optimiser la rentabilité de votre projet.
  • comment trouver un logement à sous louer
  • comment trouver les bons arguments afin de convaincre votre propriétaire de donner son accord pour la sous-location. Cette étape est souvent redoutée par les investisseurs, car certains propriétaires sont très réticents. Il est donc important de réunir tous les éléments nécessaires avant de les rencontrer.

Il faut savoir que la location courte durée présente plus d’intérêt économique. Vous êtes même en mesure de déléguer la gestion de vos sous-location si vous en avez signé plusieurs. 

Pour faire de la sous-location l'idéal est de privilégier les logements à nu, vous permettant de l’aménager à votre guise et d’optimiser vos revenus locatifs en payant un loyer moins important que la location meublée. Les logements meublés sont difficiles à mettre en valeur dans les annonces de location. Les meubles et les équipements disponibles sont souvent sommaires. La décoration est généralement désuète et n’intéresse pas la grande majorité du public cible. Il est pourtant nécessaire de créer un véritable coup de cœur à travers les photos postées sur internet. De cette manière, il vous est possible d’obtenir un loyer élevé. 

Convaincre le bailleur

Votre dossier doit inclure une garantie des loyers. Vous devez lui prouver qu’il n’y aura aucun retard de paiement puisque votre logement constitue une partie de votre revenu mensuel. Vous lui démontrez ainsi qu'il n'aura aucune raison de recourir à la résiliation de votre contrat. Au cours de votre discussion, il est préférable de présenter un modèle du bail que vous ferez signer à votre bailleur. Il vous est également nécessaire de garantir l’entretien régulier du logement via les services du agence de nettoyage. De cette manière, vous limitez les risques de dégradation du logement. Dès que vous constatez la moindre détérioration, procédez aux réparations nécessaires et informez-en votre propriétaire. Cette action vous permet de gagner sa confiance. Il vous est d’ailleurs possible de prendre une caution pour toutes les réservations de sous-location. Celle-ci vous permet de financer les travaux en cas de dégâts. Vous avez également la possibilité de souscrire une police d’assurance pour couvrir les gros travaux. 

Les avantages de la sous location professionnelle

La sous location professionnelle présente de nombreux avantages si vous respectez toutes les législations en vigueur. Vous n'avez pas besoin de passer par une banque pour investir dans l'immobilier. De plus vous n'êtes pas engagé avec un crédit pendant des années, si ça ne marche pas vous n'avez qu'à rendre voter logement. Le propriétaire (si vous arrivez à la rassurer) peut se dire que vous n'aurez aucune difficulté à louer le logement car vous allez avoir des revenus liés à celui-ci, il pourra donc être rassuré de ce côté là. La sous-location est idéal si vous souhaite vous lancer dans l'immobilier locatif et que vous n'avez pas ou peu de capacité d'emprunt ou tout simplement vous souhaitez tester l'investissement locatif avant de sauter dans le grand bain et d'en acheter un.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici