Différence entre envie et besoin : faites la différence pour votre budget

La société de consommation nous pousse à consommer toujours plus, les entreprises créent de nouveaux produits et de nouveaux usages, rendant la frontière entre envie et besoin toujours plus floue. La société à coup de publicités nous donne envie de changer de voiture, d’acheter un nouveau parfum ou de voyager. Pas un jour ne passe sans que l’on nous donne envie d’acheter quelque chose. Si l’on répondait à toutes nos envies, ce serait la faillite personnelle assurée ! Afin d’éviter de devenir trop dépensier(e) et de déséquilibrer votre budget, il est impératif de faire la différence entre envie et besoin. 

Dans ce guide, nous allons également vous donner quelques conseils pour ne pas craquer et privilégier vos besoins à vos envies.

Qu’est-ce qu’une envie ?

Selon la définition de Larousse, une envie n’est pas une nécessité, mais c’est un désir : “Désir d’avoir ou de faire quelque chose, désir que quelque chose arrive”. Lorsque l’on a une envie, un désir d’atteindre quelque chose que l’on n’a pas et que l’on veut. L’envie est souvent un besoin superflu, qui n’est pas nécessaire à notre survie, mais qui nous apporte du plaisir et/ou des émotions sur un cours laps de temps. 

Voici des exemples d’envie : 

  • acheter le dernier téléphone à la mode ;
  • acheter des chaussures de créateur ;
  • acheter un écran 4K ;
  • acheter le dernier SUV ;
  • partir en week-end ;
  • se rendre au restaurant.

Un désir n’est jamais urgent, étant donné qu’il ne s’agit pas d’un besoin vital.  

Qu’est-ce qu’un besoin ?

Voici la définition de Larousse pour le besoin : “Chose considérée comme nécessaire à l’existence”. Il s’agit d’une exigence vitale et nécessaire : se nourrir, s’habiller, s’hydrater, communiquer…. 

Un besoin est une nécessité de base sans laquelle on ne peut pas vivre décemment. 

Contrairement à l’envie, il n’y a pas de notion de plaisir dans un besoin, mais plutôt une notion de bien-être. S’il n’est pas couvert, un besoin peut avoir des conséquences graves, voire mortelles. 

Voici des exemples de besoins :

  • mettre de l’essence dans son véhicule ;
  • manger ;
  • boire de l’eau ; 
  • avoir un logement ; 
  • avoir l’électricité ;
  • avoir des médicaments ;
  • changer de manteau ;
  • réparer sa voiture ;
  • faire les courses.

Faire la différence entre besoin et envie en se posant la question de l’utilité de son achat

La frontière entre le besoin et l’envie est assez floue, car manger est à la fois un besoin et une envie. En effet, vous avez besoin de manger et vous avez peut-être envie d’aller au restaurant ou de vous faire livrer à domicile. 

Un moyen très simple de faire la différence entre besoin et envie est de se poser la question suivante : “ai-je réellement besoin de ….”.

Par exemple, ai-je réellement besoin d’acheter ce manteau ? Si votre manteau est abîmé ou s’il n’est pas assez chaud, oui, vous en avez besoin, vous pouvez l’acheter. Si vous avez déjà trois manteaux, alors, vous n’en avez pas besoin, il s’agit d’une envie.

Autre exemple, ai-je réellement besoin d’acheter le dernier smartphone qui vient de sortir ? Si votre téléphone fonctionne très bien, il s’agit d’un désir et non d’un besoin. 

Simplement en se posant la question, il est facile de savoir si on a vraiment besoin de l’objet en question ou non et on évite de nombreux achats compulsifs. 

Si on remet le besoin et l’envie au niveau du budget, un besoin serait une dépense vitale (loyer, assurance, courses, essence, etc.) les achats que l’on a besoin d’effectuer pour vivre et une envie serait une dépense non vitale, dite de loisir (restaurant, shopping, etc.), ce sont tous les achats dont on peut se passer. 

Quelques conseils pour ne pas céder à vos moindres envies 

La règle des 72 heures

La règle des 72 heures, attribuée à un psychiatre autrichien du nom de Viktor Frankl consiste à différer un paiement de 72 heures sur un achat que l’on souhaite effectuer. Par exemple, vous êtes sur un site internet et vous êtes sur le point de passer commande. Arrêtez tout et attendez 72 heures ; très souvent, la plupart de vos envies disparaîtront et il y a fort à parier que vous n’y penserez même plus. On achète une tonne de choses en étant dirigé par notre désir, aussi inconscient soit-il, et le fait de simplement différer votre paiement de trois jours va vous permettre de faire des économies.  

Cette règle est surpuissante pour vous faire faire économiser de l’argent, essayez et vous verrez. 

On a aussi le droit de se faire plaisir (après les besoins)

L’idée n’est pas non plus d’acheter uniquement des choses dont on a besoin, vous avez bien sûr le droit de vous faire plaisir, sinon vous risquez d’être frustré et de faire chauffer la carte bleue encore davantage pour vous libérer de cette frustration. Seulement, vous devez attendre que vos besoins soient satisfaits avant de répondre à vos envies. À ce moment-là et avec l’argent restant, vous pouvez vous faire plaisir, aller au restaurant, acheter ces superbes chaussures qui vous font de l’œil depuis un moment, etc.  

Faire les courses est un exemple à la fois de besoin et de plaisir, car on peut éprouver des envies en faisant les courses. Il est donc important de privilégier les besoins, à savoir acheter le nécessaire pour le ménage et on peut, effectivement et s’il reste du budget, acheter une ou deux choses qui nous font plaisir. 

Reporter les dépenses désir

Comme je le disais plus haut, les envies sont souvent des dépenses qui ne sont pas urgentes ; par exemple, vous n’êtes pas obligé de changer de smartphone à l’instant T, dès lors que votre téléphone actuel fonctionne bien. Vous pouvez vous faire un autre plaisir, tout en reportant ce type de dépense. Cela vous évitera ainsi de faire ce type de dépenses, bien souvent à crédit ou de vous mettre à découvert. En reportant ce type de dépenses, vous aurez aussi le temps de mettre de l’argent de côté et ainsi, de vous payer l’objet tant désiré, sans mettre à mal votre budget.

Prioriser ses envies

Vous avez, comme nous tous, de nombreuses envies non assouvies, comme aller à Bali, aller manger dans un restaurant étoilé, faire un saut en parachute, etc. Bien entendu, vous ne pouvez pas assouvir toutes vos envies en même temps ; cela ne serait pas bon pour vos finances. Cependant, vous pouvez les prioriser. Certaines envies se font plus pressantes et depuis plus longtemps que d’autres. Commencez donc par assouvir ces envies-là, vous y trouverez une satisfaction personnelle. De plus, lorsque vous assouvissez une envie, il y a forcément une autre envie qui émerge et que vous ne pouvez pas assouvir dans l’immédiat. Donc, à réfléchir, préférez-vous acheter le dernier iPhone? Faire un séjour en Asie ? Faites ce qui vous fait le plus plaisir, toujours en fonction de votre budget bien sûr. Mais si vous avez pris le temps de reporter vos dépenses plaisir, vous avez pu économiser de l’argent et vous pourrez assumer cette dépense.   

En conclusion

Faire la différence entre le besoin et l’envie est une notion fondamentale en matière de gestion de budget. Bien faire la différence entre les deux permet effectivement de faire des économies, d’être moins dépensier et de n’acheter que le nécessaire. L’idée n’est pas non plus d’arrêter de se faire plaisir en ne comblant que ses besoins et donc, d’être frustré, mais il faut le faire de manière plus organisée et en mettant en place quelques actions, comme : 

  • attendre 72 heures avant de faire un achat plaisir ; 
  • les besoins d’abord et les plaisir après ; 
  • prioriser ses envies.

L’équilibre entre se faire “un peu” plaisir et “trop” plaisir n’est pas facile à atteindre, car on a tendance à vouloir faire attention sur plusieurs mois, à se priver souvent beaucoup, ce qui nous frustre et on finit par craquer, quelques mois après, en faisant beaucoup de dépenses plaisir d’un coup. C’est pourquoi il est nécessaire de se faire au moins un plaisir chaque mois (aller au restaurant, se faire un cinéma, acheter un vêtement, etc.) pour ne pas être trop frustré.

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici