L’astuce ultime pour en finir avec les achats impulsifs

Un achat impulsif n’est pas une bonne chose à faire en matière de gestion de budget, car il s’agit d’un achat imprévu et on le sait, en matière de bonne éducation financière, l’important est de budgétiser et de prévoir ses achats. D’autre part, les marques et les entreprises font tout pour pousser à la consommation, que ce soit en magasin avec les promotions, les devantures de magasins, ou en ligne avec l’achat en un clic, le large choix et les réductions permanentes, etc. 

Si vous achetez de manière impulsive, que vous êtes souvent dans le rouge et que vous vivez de salaire en salaire pour combler vos découverts chaque mois, ce guide est fait pour vous. Dans ce guide, je vais vous présenter une astuce toute simple à mettre en place pour limiter, voire stopper les achats impulsifs.

C’est quoi un achat impulsif ?

C’est quoi un achat impulsif ?

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de définir ce qu’est un achat impulsif. Un achat dit impulsif ou d’impulsion est un achat qui n’était pas prévu à la base. Vous vous retrouvez nez à nez avec un produit et vous l’achetez immédiatement. La décision d’achat est prise rapidement, de manière impulsive, donc sans avoir réfléchi si vous pouviez vous le permettre. Un achat impulsif n’est pas un achat rationnel, mais plutôt un achat guidé par les émotions. Vous voulez ça à l’instant T et vous achetez ça, sans savoir si vous en avez réellement besoin et surtout, sans savoir si vous pouvez vous le permettre financièrement. L’achat impulsif est du type : “J’achète maintenant et on verra après”.  

Les marques et les magasins sont très forts pour susciter l’achat spontané via des mécanismes marketing, comme : 

  • Le sentiment d’urgence : via les ventes flash, les offres limitées dans le temps et d’autres mécanismes, les marques créent un sentiment d’urgence qui pousse à la consommation rapide.
  • Rareté d’un produit : les marques nous disent “faites vite, il n’y en aura pas pour tout le monde”, via des mécanismes marketing, comme
    • révéler le nombre d’unités restant “Plus que … en stock”, 
    • en organisant la rareté d’un produit via les pré-commandes, les listes d’attentes etc.   
  • Test de produit : les marques ont bien compris que les tests produits sont très vendeurs. Vous êtes en magasin, si vous testez un produit, vous avez de grandes chances de l’acheter, alors que vous n’envisagiez pas cet achat à la base. De plus, il y a un autre facteur, très important dans les tests produits, c’est quand la marque vous a “donné”. En vous donnant un échantillon du produit, vous vous sentez alors obligé de donner à votre tour en achetant.  
  • Mise en avant de produits en magasin : vous vous rendez en magasin et certains produits sont mis en avant pour attirer votre attention, vous risquez alors de passer à l’achat.
  • Les promotions : le consommateur est sensible aux réductions. Lorsque l’on achète un produit en réduction, on a l’impression de faire une bonne affaire, ce qui provoque une satisfaction chez le client.   

Différence entre achat compulsif et achat impulsif

On confond souvent – à tort – l’achat compulsif et l’achat impulsif. Or, il est important de faire la différence entre les deux. L’achat compulsif est une maladie appelée oniomanie, alors que l’achat impulsif n’est pas une maladie. L’acheteur compulsif aura tendance à acheter sous le coup d’une émotion négative (stress, culpabilité, colère, etc.) et bien souvent, il n’utilisera même pas le produit qu’il a acheté, par honte et par culpabilité. Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez vous faire aider en consultant un psychologue.  

L’astuce pour stopper les achats impulsifs

Pour stopper les achats impulsifs, il est important de faire la différence entre envie et besoin. En effet, on a davantage tendance à acheter des choses dont on a envie, plutôt que des choses dont on a besoin. Le problème, avec les choses dont on a envie, c’est que l’on va être satisfait sur le coup, votre achat va vous procurer une satisfaction particulière dès l’achat et pendant quelques jours/semaines, puis ce sentiment va progressivement s’estomper. Il faudra alors recommencer, encore et encore, pour retrouver cette satisfaction, ce qui peut vous mettre en difficulté au niveau de votre compte en banque. 

Pour être sûr de la légitimité de votre achat, avant de sortir votre carte bleue, vous allez vous posez les questions suivantes : 

  • Ai-je besoin de ça ?
  • Est-ce que j’adore ça ?
  • Est-ce que j’apprécie ça ?
  • Est-ce que je veux ça ?
  • Est-ce que je vais l’utiliser souvent ?
  • Pourquoi en ai-je besoin ?

En vous posant simplement ces questions, votre manière de dépenser va changer.    

Question 1 : Ai-je besoin de ça ?  Vos besoins sont tous les achats liés à votre santé, à votre sécurité et à celle de votre famille, comme les courses, les assurances, le loyer, les impôts, etc. Ce type de dépenses est indispensable pour vous et pour votre famille. Alors, lorsque vous vous rendez en magasin et que vous répondez “oui” à “ai-je besoin de ça ?”, c’est que vous pouvez vous permettre cet achat.

Question 2 : Est-ce que j’adore ça ? Dans la vie, l’objectif n’est pas d’acheter uniquement des choses dont on a besoin ; évidemment, vous pouvez aussi vous faire plaisir en achetant des choses que vous aimez. Mais c’est un fait que généralement, on achète très peu de choses que l’on aime, car elles coûtent souvent cher, comme un voyage avec sa famille, par exemple.  

On préfère plutôt privilégier ce que l’on apprécie et que l’on veut, car cela procure une satisfaction rapide et que ce sont souvent des produits peu onéreux. Seulement, mis bout à bout, ces achats peuvent plomber votre budget ! 

Question 3 : Est-ce que j’apprécie ça ? Ce que vous appréciez va vous satisfaire au moment de l’achat et pendant au maximum six mois. Le sentiment s’efface après cette période, il n’y a plus de joie, elle n’est que temporaire. Ce sont donc les types d’achat à éviter le plus possible.   

Question 4 : Est-ce que je veux ça ? Ne trouvez-vous pas que cela fait penser à un caprice d’enfant qui, dans un magasin, veut acheter telle ou telle chose, sans même savoir pourquoi ? Il veut simplement ça et va parfois faire un scandale dans le magasin pour obtenir ce qu’il désire. Eh bien en tant qu’adulte, si vous achetez un produit que vous voulez, c’est une forme de caprice. “Je veux” n’a aucun fondement rationnel, si ce n’est d’avoir et d’être content.

Vous pouvez aussi vous poser les questions suivantes avant d’effectuer un achat.

Question 5 : Est-ce que je vais l’utiliser souvent ? Imaginons que vous souhaitiez acheter une enceinte sans fil, mais que vous écoutiez très peu de musique. À votre avis, est-ce que vous allez utiliser le produit souvent ? Assurément non ! Il est donc primordial d’acheter des choses que vous allez utiliser et qui ne vont pas prendre la poussière. Quelque chose que vous allez utiliser est forcément quelque chose dont vous avez besoin et non une simple envie. 

Question 6 : Pourquoi en ai-je besoin ? On n’y pense pas tout le temps, mais c’est une question très puissante. “Pourquoi ai-je besoin de ce produit ?” Le simple fait de se poser la question va vous éviter bon nombre d’achats impulsifs. Si vous n’arrivez pas à trouver plusieurs raisons valables pour utiliser le produit, à quoi bon l’acheter ? 

Vous devez donc prioriser vos achats en fonction de vos besoins et de ce que vous aimez, et éviter les achats de produits dont vous avez simplement “envie”. En vous posant ces simples questions, adieu les achats impulsifs.

En conclusion

Les achats impulsifs sont mauvais pour la gestion de votre budget, car un achat impulsif, par définition, est un achat non prévu et pas toujours nécessaire. Or, en matière de gestion d’argent, le fait de prévoir permet d’équilibrer plus efficacement son budget.

Afin d’éviter les achats impulsifs, lorsque vous êtes sur le point d’acheter quelque chose, posez vous les questions suivantes : 

  • Ai-je besoin de ça ?
  • Est-ce que j’adore ça ?
  • Est-ce que j’apprécie ça ?
  • Est-ce que je veux ça ?
  • Est-ce que je vais l’utiliser souvent ?
  • Pourquoi en ai-je besoin ?

Achetez uniquement les produits dont vous avez besoin, que vous adorez et que vous allez utiliser souvent et surtout, évitez d’acheter des produits que vous appréciez ou que vous voulez. 

Maintenant, c’est à vous de jouer ! 

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici