Comment vendre ses livres sur Internet ?

Tout le monde a dans sa bibliothèque des livres qui s’entassent depuis des années et qui ne seront certainement plus jamais ouverts. Or, si pour beaucoup de personnes, il peut être compliqué de se séparer de ses ouvrages, cela reste un bon plan à ne pas négliger, en particulier lorsque l’on a besoin d’un peu d’argent. Contrairement à ce que certains pourraient encore penser, vendre ses livres ne nécessite pas de passer de longues heures dans des brocantes ou bien de tout vendre à l’unité. Si vous voulez vous débarrasser de certains de vos ouvrages, vous pouvez en effet le faire en ligne. Voici quelques informations essentielles à connaître pour savoir comment vendre ses livres sur Internet

Vendre ses livres : un bon plan à ne pas négliger

Quels livres peut-on revendre ?

Lorsque l’on se penche un peu plus près sur les chiffres, on constate qu’un Français sur deux achète 12 livres par an. Même si cela ne semble pas être énorme, il faut prendre en compte que cela représente pour un foyer moyen de trois personnes, une vingtaine de kilos d’ouvrages que l’on ajoute à sa bibliothèque chaque année. 

Bien souvent, ranger ses livres est un véritable casse-tête puisqu’il faut trouver de la place et que l’on en ajoute toujours plus… En plus de cela, beaucoup de ces livres ne seront jamais rouverts une fois terminés, ce qui implique qu’ils prennent de la place pour pas grand-chose. Lorsque l’on veut s’en débarrasser, mais que l’on ne souhaite surtout pas les mettre à la poubelle, il est alors possible de se tourner vers la revente. 

En plus de vous aider à faire de la place, ce dispositif vous permettra de gagner un peu d’argent et donc de rembourser une partie du prix d’achat. 

Pour être certain de ne pas être pris au dépourvu, veillez à ne pas vous y prendre au dernier moment. En effet, beaucoup trop de personnes se retrouvent avec des cartons entiers de livres au moment de déménager et n’ont plus le temps de les revendre.

Vendre ses livres en gros ou à l’unité ?

La première erreur à ne pas faire lorsque l’on souhaite vendre ses livres est de les mettre en vente sur LeBonCoin par exemple. Concrètement, vendre des livres à l’unité sur ce genre de plateforme vous demandera énormément de temps et ne vous rapportera pas beaucoup d’argent. En plus de cela, il est de plus en plus rare que des personnes viennent sur un site de petites annonces pour acheter un simple livre de poche à quelques euros, notamment car cela nécessitera de se déplacer ou bien de payer des frais d’envoi, bien souvent plus élevés que le livre en lui-même. En résumé, si vous vendez vos livres, il est toujours préférable d’opter pour la vente en gros, à part si votre ouvrage est suffisamment rare pour susciter l’intérêt, vous permettant alors de gagner une somme d’argent assez conséquente.

Estimer la valeur de revente d’un livre

Pour savoir si ça vaut le coup de vendre vos livres, il vous faut estimer leur valeur de revente. Pour ce faire, vous pouvez comparer sur les sites d’annonces les prix de vente pratiqués par les particuliers ou sur les sites de vente de livres. Généralement, lorsque l’on vend un produit d’occasion, on peut proposer un prix avec une réduction de -50% par rapport au neuf. Les sites que nous allons vous présenter dans la suite de ce guide vous permettront en un clic d’estimer la valeur de rachat de vos livres. 

Vendre ses livres sur Internet : les sites disponibles

Pour vous aider dans la revente de vos livres, différentes plateformes ont vu le jour sur Internet. Certaines d’entre elles sont spécialisées dans le rachat de livres, tandis que d’autres vous proposent de créer votre propre annonce directement en ligne et de toucher le plus d’acheteurs possible. Afin de vous y retrouver, voici une petite sélection des sites disponibles pour vendre ses livres sur Internet.

Momox

Momox est selon moi le meilleur site pour revendre ses livres d’occasion. Concrètement, grâce à leur application smartphone, il vous sera demandé de scanner le code-barres de vos livres, ou de l’indiquer manuellement, afin de pouvoir obtenir un prix de rachat immédiat. Si le prix vous convient, vous pouvez alors l’inclure dans le colis que vous enverrez à Momox. 

La valeur de rachat d’un livre fonctionne sur le principe de l’offre et de la demande. Si beaucoup de personnes vendent le même livre, il est possible que le prix de rachat soit très bas. À l’inverse, si votre livre est plutôt rare et très demandé, le prix de rachat pourra être très avantageux. 

Une fois la commande validée, Momox vous fournira un bon de livraison et vous pourrez envoyer vos livres gratuitement (dès 10€ de vente). Ce qui est pratique avec Momox, c’est que vous pouvez vendre en une fois tous vos livres, ce qui est bien moins chronophage que de les vendre à l’unité sur LeBonCoin par exemple !

À réception de votre colis, Momox contrôlera la qualité de vos livres et vous recevrez alors votre argent par virement bancaire. Le seul problème que vous pouvez rencontrer est d’envoyer un article en mauvais état ou un peu abîmé. Dans ce genre de situation, s’il s’avère être vraiment en mauvais état, il sera refusé et vous n’obtiendrez pas le paiement correspondant.

À noter qu’il faut au moins un bon mois pour recevoir l’argent sur votre compte. Entre le temps d’envoi du colis et le contrôle des livres par Momox, cela prend un peu de temps. 

J’ai d’ailleurs testé Momox, voici mon avis sur Momox. j’ai pu gagner plus de 90€ en revendant d’anciens livres. Voir ma vidéo :

La Bourse aux livres

La Bourse aux livres est une marketplace française de vente de livres d’occasion. Tout comme Momox, il vous suffit de scanner le code-barres du livre avec leur application pour connaître le prix de rachat. Par contre, contrairement à Momox qui vous rachète immédiatement vos livres, la Bourse aux livres fonctionne sur le principe du dépôt-vente : vous enverrez vos livres à la plateforme et celle-ci vous paiera dès que le livre sera vendu. Ce qui est pratique avec La Bourse aux livres, c’est que l’entreprise a noué un partenariat avec la Fnac, vous pouvez donc déposer vos livres directement dans les boutiques de la Fnac. En prime, lorsque vous déposez votre colis à la Fnac, vous recevez 3 € supplémentaires sur le total de vos ventes. 

La bourse aux livres, proposant du dépôt-vente, rachète en contrepartie plus cher vos livres que ses concurrents. La Bourse aux livres ne prélève en effet qu’une faible commission de 10% sur le prix de vente, vous gagnez donc plus qu’avec les autres. D’ailleurs, d’après les dires de La Bourse aux livres, un utilisateur moyen gagne 46,30€ sur la plateforme. Si vous êtes patient, optez donc pour la bourse aux livres qui vous rémunérera mieux. 

Gibert

Gibert est le pionnier de la vente de livres. En effet, l’enseigne existe depuis 1886 ! Gibert compte plus de 33 magasins en France, principalement répartis en Île-de-France et dans le sud de la France. Gibert vous permet de vendre vos livres. Là encore, le principe est le même : vous devez scanner le code-barres des livres via leur application et celle-ci vous donnera immédiatement le prix de rachat de ces livres. Vous pourrez ensuite les déposer dans l’une de leurs 33 boutiques, ainsi que via Colissimo ou Mondial Relay. Pour pouvoir adresser vos livres, vous devez en envoyer au minimum 3 pour une valeur minimale de 15 euros. À réception de vos livres par leur service logistique, vous recevez votre paiement sous 5 jours ouvrés. 

Vendre ses livres sur Le Bon Coin : bonne ou mauvaise idée ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, vendre ses livres à l’unité sur Le Bon Coin n’est pas forcément une bonne idée. En effet, cela vous demandera beaucoup de temps, aussi bien pour la mise en ligne des annonces que pour la gestion des envois. Lorsque l’on voit que la plupart des ouvrages sont proposés à seulement 1 euro, il est vite facile de se rendre compte que cela n’est pas vraiment rentable, en particulier car l’on perd beaucoup de temps. Pour passer par Le Bon Coin, le plus avantageux est en fait de vendre vos livres par lot. Par exemple, si vous avez tous les numéros d’une même série, vous pouvez la proposer dans son intégralité. Dans un autre cas de figure, vous pouvez également proposer des lots par thématique comme « un lot de 20 romans d’amour » ou « un lot de 30 ouvrages de science-fiction ». Néanmoins, nous vous conseillons de jeter un œil aux plateformes de rachat de livres pour avoir une idée du prix de rachat proposé.

Vendre ses livres en magasin : comment faire ?

Même si les dispositifs en ligne ont le vent en poupe et sont bien plus pratiques, sachez qu’il est également envisageable de vendre ses livres en magasin. Tout d’abord, vous pouvez vous rendre chez le bouquiniste le plus proche de chez vous, afin de voir s’il est intéressé par certains de vos ouvrages. Toutefois, le prix de rachat proposé dans ce cas n’est souvent pas le plus intéressant. Néanmoins, cela peut être une bonne solution si vous avez besoin de vous débarrasser de vos ouvrages rapidement pour faire de la place. À noter que l’on retrouve également des enseignes spécialisées dans le rachat de livres chez qui vous pouvez vous rendre. Par exemple, la marque Gibert Joseph propose de racheter vos ouvrages anciens. N’hésitez pas à regarder ces possibilités d’un peu plus près avant de vous débarrasser des livres que vous ne voulez plus !

Quels livres peut-on revendre ?

A priori, on peut vendre n’importe quel livre, du moment que celui-ci est un minimum recherché et en bon état. 

Lorsque l’on souhaite vendre ses livres par le biais d’une plateforme Internet, il est impératif de respecter plusieurs conditions. Dans le cas contraire, il est probable que votre produit soit refusé et que, de ce fait, vous n’obteniez pas la somme convenue pour le rachat. Dans un premier temps, votre livre doit avoir un code ISBN : c’est avec ce code-barres que vous pourrez savoir si votre livre sera accepté ou non par les plateformes. 

Celles-ci refusent les livres abîmés et qui présentent des traces d’usure importantes. Il existe plusieurs défauts qui peuvent amener un livre à être refusé comme le fait d’avoir des pages manquantes, des pages déchirées, une reliure défaite, des taches, des pages jaunies ou bien encore une odeur persistante. À noter que les livres portant des marques, comme des étiquettes ou des griffonnages, pourront également être refusés. Il en est de même si votre livre a été couvert d’un film plastique. Pour éviter d’avoir de mauvaises surprises, veillez à lire scrupuleusement les conditions d’achat du site que vous allez utiliser.

Que faire des livres que l’on ne peut pas vendre ?

Alors que certains livres se vendent très bien, d’autres ont du mal à trouver preneur. Cela peut être dû à leur état ou bien au livre en lui-même. Dans tous les cas, sachez qu’il est préférable de ne pas mettre un livre à la poubelle. De nombreuses associations se chargent de récupérer les ouvrages dont vous ne voulez plus et que vous ne pouvez pas vendre. Vous pouvez également regarder d’un peu plus près la plateforme Recyclivre, qui récupère tous les vieux livres pour les recycler et reverse 10% de ses revenus à des organismes qui luttent contre l’illettrisme. Bien entendu, il ne s’agit là que de quelques exemples parmi beaucoup d’autres.En résumé, ne passez plus à côté de cette opportunité ! En revendant les livres que vous ne voulez plus, vous pourrez vider votre bibliothèque tout en vous faisant un peu d’argent. Puis, avec l’argent gagné, vous pourrez vous faire plaisir ou bien acheter de nouveaux livres sur Internet ! N’hésitez pas à comparer les différentes possibilités qui s’offrent à vous, afin d’être certain de profiter d’un meilleur tarif pour le rachat de vos livres.

A lire aussi :

comment vendre ses documents sur internet

Vendre sur internet

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

7 COMMENTAIRES

  1. Franchement, bof bof …. que d’efforts pour récupérer 10, 20 ou peut-être 30 euros !
    Les plate-formes proposent entre 0,40 et 0,60 par livre … Il faut donc se débarrasser de 40 livres en moyenne pour espérer récupérer 20 euros !
    Sans même parler du fait que les éditions un peu anciennes sans ISBN ne sont pas reconnues et font donc l’objet d’une fastidieuse procédure.
    On se gargarise avec les « plateformes » le « scan de l’ISBN » etc … mais à l’arrivée, quel gain réel ?

    • faux et archi faux, les livres peuvent être racheté jusqu’à 9€, j’ai moi même revendu pour plus de 99€ en vendant une vingtaine de livres sur l’application Momox, il faut juste que le livre soit recherché pour qu’il soit proposé à un prix élevé. Le principe est simple tu as dépensé de l’argent pour acheter ses livres tu l’es à lu il ne te servent plus autant les revendre, et tu sais ça semble peut-être t’échapper, mais pour certaines personnes 30€ ça peut aider des familles qui ne roulent pas sur l’or. Donc je ne comprends pas pourquoi mettre 2 commentaires comme ça. Tu sembles être blogueur comme moi, c’est dommage de ne pas respecter le travail d’un confrère.

    • Ha bon? La première application que je partage permet de revendre ses livres en une fois et au meilleur prix, de cette façon j’ai revendu pour plus de 93€ de livre ce n’est pas de la tracasserie pour récupérer 1 ou 2 euros encore faut-il lire mon article en détail 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici