Comment créer sa marque de vêtements

Vous souhaitez vous lancer et vendre votre propre marque de vêtements ? C’est une bonne idée ! Créer sa boîte est un bon moyen d’être libre… Cependant, c’est un secteur très concurrentiel. Si vous voulez tirer votre épingle du jeu, il va falloir vous démarquer et proposer une marque différente des autres. Dans cet article, nous allons vous donner 9 étapes pour créer sa marque de vêtements sans être graphiste et surtout sans argent.

Étape 1 : créer un concept de marque qui vous différencie 

Comment créer sa marque de vêtements

Comme je le disais juste avant, avec les nombreuses marques qui se lancent chaque jour, sans compter celles déjà établies, la vôtre doit se démarquer. Si vous lancez une énième marque de t-shirts, vous aurez peu de chance de vous démarquer… Vous avez plusieurs moyens de vous démarquer des autres marques, en voici 4 (liste non exhaustive) :

  • Le prix : vous pouvez vous démarquer en proposant les prix les plus bas par rapport à vos concurrents, mais je ne vous le conseille pas car vous allez tirer vos marges vers le bas… et ce n’est pas ce que l’on souhaite quand on a une entreprise !
  • Le ciblage : vous pouvez envisager de positionner votre marque sur un segment de personnes, par exemple des fans de fitness, comme le fait la marque Gym Shark.
  • La personnalisation :  les marques de luxe l’ont bien compris, les acheteurs de vêtements aiment se sentir uniques en portant des vêtements ou accessoires personnalisés. Même Nike s'y est mis… On peut personnaliser de A à Z des chaussures ! En proposant la personnalisation de vos vêtements, vous pouvez donc vous démarquer de la concurrence.
  • L’histoire (storytelling) :  créer une histoire autour de la marque permet aux clients de se l’approprier, de l’aimer et donc d’en parler autour d’eux, ce qui aura pour effet que leur entourage achètera à leur tour et ainsi de suite. Par exemple, la marque 1083, qui vend des jeans made in France, pour se faire connaître, a parcouru 1083 km en France à vélo. Pourquoi 1083 ? Car les jeans sont confectionnés en France et 1083 km, c’est la distance qui sépare les 2 villes les plus éloignées de France ! À travers cette histoire, 1083 se démarque en disant qu'elle produit ses jeans en France. 

L’idéal est de mêler le ciblage avec une histoire, pour avoir une marque qui se démarque vraiment. 

Étape 2 : faire un mini business plan

Beaucoup de créateurs vont passer un long moment à faire un business plan… Pourtant, selon moi, vous ne devriez pas réellement faire de business plan, mais seulement un mini business plan ! Qu’est-ce que j’entends par là ? En fait, dans tous les cas, vos prédictions sont fausses ! Vous ne pouvez pas estimer à l’avance vos ventes…

En réalité, c’est possible si vous souhaitez ouvrir une boutique physique, dans la mesure où il y a du passage dans la rue. Vous pouvez alors estimer combien vont entrer dans le magasin et acheter. Mais dans le cadre d’une marque, impossible d’avoir ce genre d’informations ! Je vous conseille donc de vous lancer sur le modèle du lean start-up, c’est-à-dire de vous lancer le plus vite possible, pour vous confronter au marché et ensuite améliorer vos processus, vos produits, etc. 

Votre mini business plan doit tenir sur une page. Voici les informations que vous devez mettre :

  • le nom de la marque et votre signature ;
  • un croquis du logo ;
  • les concurrents (il y en a toujours) ;
  • les prix que vous souhaitez pratiquer, la marge, etc. ;
  • les 3 modèles que vous souhaitez lancer dès le départ (je vous recommande de ne pas lancer plus de modèles… mais de toute façon, très souvent, votre trésorerie ne vous le permettra pas !) ; 
  • la ou les stratégies de différenciation ;
  • les fournisseurs ;
  • le temps pour se lancer ;
  • le besoin en financement.

Oubliez les tableaux prévisionnels, les bilans et autres informations comptables ! C’est le marché qui vous dira si oui ou non votre projet fonctionne, si votre marque intéresse ou pas…  

Étape 3 : Créer des designs 

Si vous êtes graphiste, vous pouvez créer les designs de vos vêtements vous-même. En revanche, si vous ne l’êtes pas, ce qui est très probable pour un créateur de marque de vêtements, vous devrez faire appel à un graphiste. Or, contrairement à avant, un graphiste professionnel représente désormais un coût raisonnable. En effet, on peut faire appel à des graphistes freelance sur des places de marché de microservices comme 5euros.com par exemple. Je vous recommande, dans un premier temps, de faire faire vos designs sur ce type de plateforme, au moins pour les prototypes. 

Vous pouvez faire un croquis des designs pour expliquer au graphiste ce que vous voulez. 

Étape 4 : Faire financer son projet

Si vous avez fait un business plan comme recommandé en étape 2, vous savez quel est votre besoin en financement et pourrez donc voir votre projet financé. Il existe 2 façons rapides de financer un projet que vous lancez. 

Love money

La love money consiste à récolter de l’argent auprès de ses proches pour financer un projet de création d’entreprise. En effet, qui de mieux que vos proches pour vous aider à financer votre projet ? Vous devez leur démontrer que votre projet est sérieux, alors n’hésitez pas à leur indiquer votre business plan et les visuels des produits, ainsi que leur expliquer le concept de la marque. Contactez vos parents, vos oncles et tantes, vos cousins/cousines, etc. Grâce à l’argent récolté, vous pourrez faire par exemple les premiers prototypes. 

Bien entendu, vous devez vous aussi vous engager financièrement, en investissant votre argent dans le projet.  

Crowdfunding

Crowdfunding

Vous pouvez aussi financer votre projet avec le crowfunding. Le crowfunding – en français, financement participatif – permet à des personnes d’investir dans votre projet. En échange, selon le montant investi, ils recevront des goodies ou des préventes, pour recevoir par la suite le produit, dès que le stock sera fabriqué. Pour que votre projet soit financé via le crowdfunding, votre projet doit se démarquer des autres. Par exemple, sur l’une des plateformes les plus célèbres en crowfunding, Ulule, voici quelques projets qui ont été financés : des maillots de bain 100% recyclés, de la lingerie sur-mesure pour toutes les tailles, des collants indestructibles, une marque de chaussettes qui reverse une partie de ses bénéfices à la SPA, une marque de sneakers 100% végétales, une culotte menstruelle… 

Vous voyez, les projets présentés se démarquent tous ! Pour obtenir un financement sur une plateforme de crowdfunding, vous devez donc bien penser votre concept.

Pour obtenir votre financement, vous devez aussi bien présenter votre projet, exhiber des prototypes via des visuels et surtout des vidéos, en expliquant votre concept et en offrant des compensations intéressantes aux contributeurs. 

Le financement en crowdfunding est idéal pour mettre en place des pré-commandes sur votre marque.    

Étape 5 : Faire produire ses vêtements

Maintenant que vous avez le concept et l’argent, et peut-être même des pré-ventes grâce au crowdfunding, vous allez pouvoir fabriquer vos vêtements. En fonction de votre concept, vous allez orienter vos recherches vers tel ou tel fournisseur. Imaginons que vous souhaitiez faire du made in France, alors il faudra rechercher un fournisseur français. Contactez-en plusieurs et n’hésitez pas à vous rendre sur place si c’est possible, à demander les tarifs, etc. Je vous conseille d’essayer de trouver un fournisseur ou un atelier de couture qui accepte de fabriquer à la demande, ça vous évitera d’avoir du stock sur les bras !

Si vos produits sont simples à réaliser, vous pouvez passer par le print on demand – en bon français, l’impression à la demande – qui va vous permettre de ne pas stocker et d’ajouter votre design sur différents vêtements. C’est ensuite l’imprimeur qui enverra le produit à votre client. 

Avec le print on demand, vous pouvez proposer des robes, sweat-shirts, leggings, maillots de bain, brassières, shorts, pantalons, vestes, crop-tops, débardeurs, polos, t-shirts, t-shirts manches longues, casquettes, bonnets, sous-vêtements… 

Par la suite, quand ça fonctionnera et que vous ferez des ventes régulières, vous pourrez commander du stock pour livrer plus rapidement vos clients.   

Étape 6 : Déposer la marque

Ne déposez pas la marque dès le départ ! Attendez de voir s'il y a un engouement réel pour elle avant de le faire. Alors, si vous constatez un réel engouement, vous pouvez déposer votre marque auprès de l’INPI ( institut national de la propriété industrielle). L’INPI protège votre marque, votre logo, votre slogan et vos produits contre le plagiat, ainsi personne ne pourra faire pareil que vous dans votre secteur. Imaginons que vous vendiez des maillots de bain et que votre marque s’appelle H2O wear (je n’étais pas très inspiré ^^), personne ne pourra reprendre ce nom de marque pour faire une marque de maillot de bain.  

Pour déposer la marque, cela vous coûtera au minimum 190€.

Bien sûr, avant de lancer une marque de vêtements, vous devez vérifier qu’il n’y a pas une marque similaire déposée.   

Étape 7 : Créer le statut juridique de l’entreprise

Dès votre première vente, vous devez créer le statut juridique de votre entreprise. Je ne vous conseille pas la micro-entreprise, bien que ce statut soit facile à mettre en place et permette une comptabilité simplifiée. Dans le cadre d’un projet de marque, celui-ci n’est pas adapté. Sans rentrer dans les détails comptables, en micro-entreprise, on ne peut pas inclure les charges dans le calcul des impôts à payer, on paye donc des charges et des impôts sur le chiffre d’affaires total. C’est problématique car dans le cadre d’une création de marque de vêtements, on doit acheter du stock. On payerait donc moins de charges en étant en société qu’en micro-entreprise.

Il existe 2 statuts juridiques adaptés : SARL (EURL si vous êtes seul dans le projet) et SAS (SASU si vous êtes seul dans le projet).

Vous hésitez entre les 2 statuts ? Il faudra vous faire accompagner par un comptable pour savoir quel est le meilleur, selon votre situation. En fait, les 2 statuts ont chacun des avantages et des inconvénients. C’est une étape importante, qui peut avoir de bonnes ou de mauvaises conséquences par la suite, alors prenez vraiment le temps, avec un comptable, de choisir le statut qui vous convient le mieux.   

Étape 8 : Vendre ses vêtements en ligne

Étape 8 : Vendre ses vêtements en ligne

Lorsque vous débutez et n’avez pas beaucoup de trésorerie, il est recommandé de commencer à vendre en direct via un site Internet. En effet, en passant par des boutiques physiques, vos marges seront moins importantes et votre entreprise sera moins rentable. Lancez donc votre site Internet ! Et si vous n’êtes pas un as de cet outil, vous pouvez passer par SHOPIFY qui vous permet de créer un site e-commerce sans aucune compétence technique. 

Lorsque l’on vend sur Internet, il est important d’avoir de jolies photos de ses produits, de préférence portés, et d’expliquer le concept, de montrer une vidéo exhibant la fabrication des produits en usine ou bien dans un atelier de couture. Vous devez raconter une histoire autour de votre marque, montrer que derrière votre site Internet se cachent bien des personnes. 

Étape 9 : Faire connaître la marque

Lorsque l’on a peu d’argent, il faut être malin pour se faire connaître ! Vous pouvez essayer de faire le buzz comme l’a fait par exemple Le Slip Français pendant la présidentielle de 2012, avec sa vidéo “le changement de slip, c’est maintenant”… Mais un buzz n’est pas facile à obtenir ! Dans tous les cas, ce qui fera la différence, ce sera d’avoir un concept fort pour votre marque.

Avec un concept sortant du lot, les journalistes peuvent être intéressé par vos produits et donc contribuer à faire connaître la marque. 

Si vous avez un petit budget marketing, ce que je vous recommande d’avoir, pour lancer votre marque, vous pouvez contacter les influenceurs dans votre domaine en leur proposant de parler de votre projet. En effet, c’est souvent grâce aux influenceurs que les marques se font connaître rapidement ! Il suffit qu’un seul influenceur connu parle de votre marque, pour que vous soyez en rupture de stock… Alors concentrez-vous sur ces influenceurs !

Vous pouvez et devez aussi créer du contenu autour de votre marque : des vidéos, des articles de blog… Imaginons que vous ayez une marque de pochettes de costume : vous pourrez créer des vidéos et articles de blog pour expliquer les différents pliages d’une pochette de costume.

Vous avez une marque de mode femme ? vous pouvez donner des conseils sur YouTube sur comment bien s’habiller… Vous avez une marque de maillots de bain ? Vous pouvez donner des conseils pour bien nager !

Vous voyez, dans chaque domaine, vous pouvez offrir du contenu gratuit à votre cible, ce qui va l’amener à découvrir votre marque et donc pourquoi pas à acheter vos produits.   

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici