Comment remplir un chèque bancaire en 5 étapes ?

Pour bon nombre d’entre nous, remplir un chèque est compliqué… Il faut dire qu’on n’a plus trop l’habitude de payer par chèque ! On paie plus par carte bleue et en espèces, surtout que beaucoup de commerçants refusent les chèques. Cependant, avec certains créanciers, il est indispensable de payer par chèque : voyage scolaire de votre enfant, association sportive, dentiste, voiture… Au-delà de ces cas où c’est indispensable, payer par chèque est aussi avantageux : vous ne vous trimbalez pas avec de grosses sommes d’argent et ça vous protège notamment dans le cadre d’un achat/vente d’une voiture à un particulier. En outre, ça vous permet de ne pas dépasser le plafond de votre carte bleue. Le chèque présente aussi l’avantage de rendre possibles les paiements en plusieurs fois. Par exemple, chez le dentiste, vous pouvez faire plusieurs chèques et demander à ce qu’il les encaisse sur plusieurs mois. Ainsi, vous faites un paiement en plusieurs fois sans frais.    

Remplir un chèque, c’est simple… mais quand on n’en a plus l’habitude, on ne sait pas quoi y inscrire ! On a peur de se tromper et que le chèque ne soit pas validé par la banque… En effet, il y a des mentions essentielles pour assurer la validité du chèque. Voici donc comment remplir un chèque bancaire en 5 étapes

Voici tout d’abord un modèle de chèque avec les mentions à remplir.

Prérequis pour remplir un chèque

Voici quelques conseils pour bien remplir votre chèque :

  • Vous devez remplir votre chèque de préférence avec un stylo noir (ne remplissez jamais un chèque avec un stylo à plume ou autre stylo effacable).
  • L’ordre de remplissage du chèque n’a aucune importance : vous pouvez remplir votre chèque comme bon vous semble, tant que vous ajoutez bien toutes les mentions obligatoires.
  • Ne faites aucune rayure, ni surcharge quand vous remplissez le chèque.
  • Écrivez au début de chaque ligne ou case, pour que celui qui reçoit le chèque ne puisse pas ajouter de chiffres. Tirez également un trait à la fin de la case ou de la ligne pour ne pas laisser d’espace vide.
  • Remplissez obligatoirement le talon du chèque.

Étape 0 : remplir le talon du chèque

Le talon du chèque, aussi appelé souche, est la partie non détachable située en haut. Cette partie reste sur le carnet de chèque. L’objectif de ce talon est de vous rappeler à qui vous avez fait un chèque, à quelle date et pour quel montant. On ne pense pas souvent à remplir cette partie, mais elle est très importante ! Croyez-moi, quand vous verrez passer sur votre compte une somme à 3 ou 4 chiffres, vous apprécierez de savoir d'où cela vient et pourquoi vous avez fait ce chèque… Ne comptez pas sur votre mémoire, il peut se passer plusieurs mois avant que la personne qui reçoit le chèque l’encaisse. 

Voici à quoi ressemble un talon de chèque :

Étape 1 : Écrivez le  montant à payer en lettres

Ici, vous allez écrire le montant à payer en lettres, juste après la mention : “Payez contre ce chèque…”. Imaginons que vous deviez payer 1550,40€ : vous allez donc écrire “Mille cinq cent cinquante euros et quarante centimes”. Il y a cependant une tolérance pour les centimes qui peuvent être écrits en chiffres. Reprenons notre exemple de 1550,40€ : vous pouvez écrire “Mille cinq cent cinquante euros et 40 centimes”. Bon, on le voit, cela ne change pas grand-chose dans cet exemple… Mais lorsque vous devez écrire 98 centimes, il est plus intéressant et rapide de l’écrire en chiffres !

Commencez à gauche de la ligne pour éviter que l’on puisse ajouter un chiffre devant. Une fois que vous avez rédigé le montant, ajoutez un trait dans l’espace vide de la case. 

À noter qu'en cas d'incohérence entre le montant en lettres et celui en chiffres, c’est le montant en lettres qui prédomine. Attention donc à bien rédiger le montant en lettres !  

Étape 2 : Écrivez les nom et prénom du bénéficiaire du chèque

Ici, vous allez ajouter les nom et prénom du bénéficiaire, juste après la mention “À”. Cela peut être aussi une entreprise. Le plus simple est de demander à votre bénéficiaire le nom à inscrire sur le chèque. En cas de doute, remplissez le reste du chèque mais ne signez pas : vous signerez le chèque uniquement après avoir rempli le bénéficiaire et les autres mentions. Dans les faits, on pourrait mettre uniquement le nom du bénéficiaire sur le chèque, mais pour plus de sécurité, je conseille de mettre les nom et prénom.     

 Étape 3 : Écrivez le  montant à payer en chiffres

Vous allez ajouter le montant en chiffres à droite du chèque, dans la case à côté du sigle “€”, en veillant à bien inscrire le montant à gauche de la case pour éviter que l’on puisse ajouter des chiffres. Reprenons notre exemple ! Vous  souhaitez payer 1550,40€ : vous allez donc écrire le montant 1550,40 dans la case. Nul besoin d’y ajouter le sigle €, mais si vous souhaitez le faire, vous le pouvez, les 2 sont valables. Tirez ensuite un trait dans l’espace vide.  

Étape 4 : Écrivez la ville et datez le chèque

Ici, vous allez ajouter le nom de la ville où vous faites le chèque – en bas du montant en €, à côté de la mention “À”. Ajoutez aussi la date à droite de la mention “Le”. Il s’agit de la date du jour. Il est interdit d'antidater ou de postdater un chèque, au risque d’une amende égale à 6% du montant du chèque – avec un minimum de 0,75€. En cas d’utilisation de chèques pour un paiement en plusieurs fois, vous pouvez dater chaque chèque à la même date et dire au bénéficiaire la date à laquelle il peut encaisser le chèque. Il pourra par exemple ajouter cette date au dos du chèque pour s’en souvenir.  

Bon à savoir, par rapport à la date de validité d’un chèque : un chèque est valable 1 an et 8 jours ! Une fois ce délai passé, la somme n’est plus encaissable.  

Étape 5 : La signature

Dernière étape : la signature ! Vous allez signer en bas à droite du chèque, en dessous de “Signature”. Je vous recommande de toujours signer à la fin. Une fois que le chèque a bien été rempli, vérifiez-le pour être sûr qu’il n’y a pas d’erreur puis signez. Votre signature doit correspondre à celle que vous avez faite auprès de votre banque. Ne donnez jamais un chèque avec uniquement votre signature, en laissant le destinataire remplir lui-même le montant et d’autres mentions ! C’est ce que l’on appelle un chèque en blanc. 

Voilà, vous venez de remplir votre chèque… Pas si compliqué, non ? Si jamais cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager ! Et si vous avez des questions sur le remplissage d’un chèque, réagissez dans les commentaires.

A lire aussi: comment vérifier un chèque de banque

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici