Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page
Home / Arrondir ses fins de mois / Comment devenir VDI (vendeur à domicile indépendant) ?

Comment devenir VDI (vendeur à domicile indépendant) ?

Vous souhaitez démarrer une nouvelle activité ou tout simplement arrondir vos fins de mois de façon ludique et lucrative? La vente à domicile est faite pour vous ! Vous vous demandez certainement ce qu’est la vente à domicile et combien peut-on gagner ? Comment pouvez-vous le devenir ? Nous allons répondre à toutes vos questions dans cet article. 

Vendeur à domicile, qu’est-ce que c’est ?

La vente à domicile est apparue aux États-Unis dans les années 50. Ce type de vente se caractérise par le fait de vendre directement un produit à domicile, très souvent chez le client. Cette activité regroupe également le démarchage à domicile (porte-à-porte) et la vente en réunion. Il fut un temps où cette activité avait une image désuète, mais ce n’est plus le cas au vu des chiffres du secteur. Celui-ci est très important car il emploie plus de 700 000 personnes en France, pour un chiffre d’affaires de 4,5 milliards d’euros. Petit chiffre intéressant : plus de la moitié des 700 000 VDI vivent à temps plein de leur activité. 80% des vendeurs à domicile sont en réalité des vendeuses et seulement 20% des hommes, mais messieurs, cette activité peut aussi coller à votre profil, tant que le produit vendu est intéressant pour vous !

Avantages à être vendeur à domicile 

Voici les avantages à être vendeur distributeur à domicile (VDI) :

  • La vente à domicile se rapproche du travail à domicile dans le sens où vous pouvez organiser votre temps comme bon vous semble, sans avoir les contraintes d’être chef d’entreprise.
  • Nul besoin d’avoir de diplôme ou une grande expérience dans la vente pour commencer à travailler en tant que VDI, l’entreprise est censée vous former. Seule votre motivation compte. 
  • Vous pouvez entreprendre sans grand investissement. En effet, vous n’allez investir que dans un kit de démarrage (parfois, c’est même offert par la société). Le kit de démarrage vous permet de commencer à vendre grâce à des outils commerciaux : brochures, flyers, échantillons, bons de commande, catalogues, etc..
  • Vous pouvez continuer à toucher vos indemnités chômage tout en étant VDI. C’est donc très intéressant quand on vient de se lancer et que l’activité ne génère pas encore beaucoup de chiffre d’affaires.
  • En tant que VDI, vous vendez dans un cadre convivial, avec vos amis, autour d’un apéro ou un dimanche après-midi en prenant le thé. 
  • Le statut de VDI est aussi cumulable avec celui de salarié, vous pouvez donc avoir un complément de salaire avec. 
  • Au fil du temps et de l’expérience, vous allez pouvoir devenir un animateur de réseau et toucher une commission sur les ventes des vendeurs que vous avez “recrutés”.
  • Certaines marques, pour motiver ses meilleurs vendeurs, organisent des challenges avec à la clé de l’argent, des voyages, des objets high-tech… 

Quel statut ?

Le statut VDI a été créé en 1993 par la Fédération française de la Vente Directe (FVD). Lorsque vous devenez vendeur-distributeur, vous restez au régime général de la sécurité sociale. Il existe cependant 3 types de VDI.

3 types de contrats 

Le contrat VDI mandataire : en tant que mandataire, la marque vous donne l’autorisation de collecter des commandes via un formulaire de commande ou une e-boutique. Ensuite, l’entreprise gère le reste après la vente. Vous ne touchez pas directement l’argent du client, mais une commission suite à votre vente.

Le contrat VDI acheteur/revendeur : avec ce statut, vous achetez la marchandise à un prix préférentiel et la revendez avec une marge. Vous êtes chargé de la logistique, de l’acheminement des produits et du service clients. Dans ce cas-là, vous touchez l’argent du client : le coût du produit plus votre bénéfice. 

Salarié de l’entreprise : cette forme est très rare, mais elle existe. Vous êtes tout simplement un salarié lambda qui touche un salaire.  

Pour plus de tranquillité, je vous recommande d’opter pour le statut de mandataire. C’est beaucoup moins contraignant, vous êtes juste chargé de vendre et commandez à l’entreprise qui se charge ensuite du reste.  

Qui peut être VDI et quelles sont les formalités ?

devenir vendeur à domicile

Pour devenir vendeur à domicile, vous devez respecter ceci :

  • être majeur,
  • ne pas avoir subi de condamnation,
  • ne pas être en Contrat Emploi Solidarité (CES),
  • ne pas bénéficier des allocations de préretraite,
  • ne pas faire l’objet d’une faillite personnelle ou d’une interdiction de gérer.

Vous ne pouvez pas être vendeur à domicile si vous êtes fonctionnaire, avocat, commissaire aux comptes ou comptable, architecte, géomètre, ni experts, administrateurs et mandataires judiciaires. 

Mis à part ces quelques restrictions, n’importe qui peut devenir vendeur à domicile. 

Lorsque vous vous lancez, vous devez déclarer votre activité. Vous avez 15 jours pour le faire et c’est obligatoire. Vous devrez aller au centre des formalités des entreprises de l’URSAAF, mais pas de panique, l’entreprise avec laquelle vous allez collaborer est censés vous accompagner (cela peut être un motif de sélection de l’entreprise).

Lorsque vous avez été vendeur à domicile indépendant depuis plus de 3 ans, même par intermittence, et que vous avez touché plus de 20 262€ chaque année, vous devez vous inscrire au régime spécial des agents commerciaux (RSAC). 

Plus d’informations sur les formalités ici : service-public

L’activité de vendeur indépendant est réglementée par le articles 121-21 et suivants du Code de la consommation.

Formez-vous

On ne le répètera jamais assez, devenir vendeur, c’est un métier et ça s’apprend ! Il y a des techniques à savoir et à maîtriser. Souvent, l’entreprise va vous offrir une formation pour connaître les produits et vous enseigner des techniques de vente. Selon moi, c’est primordial : si la société ne vous propose pas de formation, alors ne l’intégrez pas, c’est qu’elle n’est pas sérieuse !

Combien peut-on gagner ?

Je sais que c’est la question qui vous intéresse le plus dans cet article, mais il n’est pas facile d’y répondre. En effet, cela va dépendre de beaucoup de facteurs : du produit que vous vendez, de votre application, de vos techniques de vente… Généralement, vous allez toucher entre 20 et 40% du chiffre d’affaires réalisé. Si vous faites par exemple 1000€ de chiffre d’affaires, vous allez alors toucher entre 200 et 400€. Pour en vivre convenablement, il va falloir réaliser par mois entre 5000 et 6000€ de chiffre d’affaires pour gagner entre 1600 et 2400€. Cela peut vous paraître énorme mais imaginons que vous vendiez des Thermomix : cela coûte plus de 1200€, alors il vous faudra en vendre… 4, ce qui n’est pas une montagne !

Que peut-on vendre ?

Même si la vente à domicile qu’on a connue il y a quelques années était beaucoup axée sur les produits coquins et la lingerie, il est possible de proposer plusieurs autres types de produits. En voici une liste :

  • lingerie,
  • produits coquins,
  • vêtements,
  • produits bio,
  • vins,
  • café,
  • ustensiles de cuisine.

Les marques les plus connues

Il ya des marques qui sont devenues littéralement des success stories, et cela peut vous aider à choisir votre entreprise. 

Charlott’ lingeries

Comme son nom l’indique, Charlott’ propose de la lingerie depuis 1994. C’est le réseau numéro 1 sur la vente directe de lingerie. Charlott’, c’est plus de 3700 conseillères. 

Younique

younique

Younique a été créée en 2012 aux États-Unis. Elle vend des produits de cosmétique. 

Thermomix

Thermomix

Qui ne connaît pas le thermomix, ce robot à tout faire qui coûte très cher ! C’est un véritable succès commercial. Le thermomix a été créé par l’entreprise Allemande Vorwek qui existe depuis plus de 130 ans. 

Comment choisir son entreprise ?

Le nombre de marques proposant la vente à domicile est en constante augmentation, ce qui fait que cela peut être difficile d’en choisir une.Voici quelques critères qui vont vous permettre de faire votre choix : 

  • Plan de rémunération : forcément, le plan de rémunération est un élément à prendre en compte. C’est ce qui va faire que vous allez gagner de l’argent, alors soyez vigilant sur ce point. Cependant, cela ne doit pas être votre seul critère. En effet, sur le long terme, vous risquez de vite déchanter si vous n’aimez pas le produit que vous proposez ou si l’entreprise est bancale. 
  • Les produits proposés : pour ce qui est du produit, c’est assez simple de choisir. Je vous conseille de partir d’un produit que vous affectionnez particulièrement, que vous avez déjà chez vous. Par exemple, je ne vous conseille pas de vendre des objets plaisir si vous n’êtes pas à l’aise avec ça. Vous devez vraiment avoir un intérêt fort pour le produit. 
  • La taille du réseau : plus il y a de vendeurs ou vendeuses, plus ça montre que les vendeurs du réseau gagnent de l’argent. 
  • L’ancienneté de la boîte : forcément, l’ancienneté de la boîte permet de se rendre compte du sérieux de celle-ci. Une entreprise qui dure a nécessairement un business model qui fonctionne et des produits qui plaisent. 
  • Le chiffre d’affaires : privilégiez une entreprise ayant un chiffre d’affaires intéressant, plutôt qu’une entreprise qui vient de se lancer.  

Comment trouver un emploi de vendeur à domicile ?

S’il y a une entreprise que vous avez envie de rejoindre, vous pouvez les contacter directement via leur site. Sinon, vous avez la fédération de la vente en direct qui répertorie sur son site, toutes les marques qui font de la vente à domicile. Un autre moyen de se faire recruter est d’assister à une vente à domicile en tant que client et de demander au vendeur d’intégrer son équipe, ce qui sera du gagnant/gagnant car le vendeur (le parrain) touchera une commission sur vos ventes et vous, le futur filleul, aurez vu de près le produit et les méthodes de l’entreprise. Vous saurez être en accord avec les valeurs de l’entreprise et aurez la possibilité d’être formé par un vendeur aguerri, ce qui vous permettra d’apprendre vite à ses côtés et de vendre plus. Je vous recommande donc de privilégier ce type d’intégration. En somme, c’est plus de 80% des vendeurs qui sont recrutés comme ça.  

Si vous voulez en savoir plus sur la vente à domicile, vous pouvez regarder cette vidéo de l’émission La quotidienne :

La vente à domicile est donc un bon moyen de gagner de l’argent, soit pour en vivre, soit pour gagner un complément de revenu. Avant de se lancer, il y a toutefois quelques formalités à faire, mais tout le monde peut se lancer, pas besoin d’avoir de diplôme, il suffit d’être motivé. Je vous conseille de choisir le statut mandataire, c’est beaucoup moins contraignant que le statut acheteur/revendeur. Enfin, pour sélectionner la marque que vous souhaitez rejoindre, analysez le sérieux de celle-ci avant de vous lancer. 

Êtes-vous intéressé par la vente à domicile ? Ou déjà vendeur à domicile ? Combien gagnez-vous ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Laisser un commentaire

3 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer3