Devenir point relais particulier

Le e-commerce ne cesse de croître et avec un taux de 14,1 % du commerce de détail, il prend de plus en plus de place. Cette explosion a entraîné une augmentation massive du nombre d’envoi de colis et, pour répondre à cette demande, de jeunes start-up ont inventé un nouveau concept : le point relais particulier. On connaît tous Mondial Relay ou encore Relais colis. Le principe est simple : vous passez une commande en ligne et vous allez chercher votre commande dans un point relais. Il s’agit en général d’une boutique physique ; un fleuriste, un salon de coiffure, un garage, etc. Pour le magasin, le principal objectif est d’arrondir ses fins de mois et de faire découvrir ses produits aux particuliers qui viennent chercher leur colis. Mais l’économie collaborative est passée par là et a réinventé de nombreux usages. À présent, on peut pratiquement tout louer entre particuliers : ses objets, bien sûr, comme sa piscine, son jardin ou sa voiture, et même son logement ! Eh bien dorénavant, on peut aussi recevoir et se faire livrer des colis. Autrefois uniquement réservée aux professionnels, cette pratique peut maintenant se vulgariser et chaque particulier peut devenir point-relais et ainsi, arrondir ses fins de mois. Dans ce guide, découvrez comment devenir point relais particulier, sur quelles plateformes s’inscrire et surtout, combien espérer gagner. 

Qu’est-ce qu’un point-relais particulier ?

Un relais particulier, aussi appelé voisin-relais, fonctionne comme un point relais professionnel classique, à quelques différences près, que l’on va détailler juste après. En tant que point-relais, vous allez réceptionner les colis à la place de vos “voisins” et vous allez les leur donner. Concrètement, le livreur vous donne le colis et vous n’avez plus qu’à le donner à votre voisin. La particularité des points-relais particuliers, c’est que votre voisin ne peut pas venir chercher sa commande quand il le souhaite, c’est à vous de convenir avec lui d’un rendez-vous. Votre job va donc consister à réceptionner le colis (1), convenir d’un rendez-vous avec le voisin (2), puis celui-ci va se rendre chez vous pour récupérer son colis (3). Vous serez alors rémunéré à chaque colis livré (4). Le gros avantage de cette pratique, c’est que vous arrondissez vos fins de mois sans avoir besoin de vous déplacer.

Cependant, vous devez pouvoir être disponible et avoir de la place chez vous pour pouvoir stocker les colis pendant quelques jours. Étant rémunéré à la tâche, pour bien gagner avec cette activité, vous devez pouvoir réceptionner plusieurs colis. À noter aussi que plus vous habitez dans une grande ville, plus vous avez de chances de recevoir de nombreux colis et donc, de gagner davantage.  

Qui peut devenir point-relais particulier ?

N’importe qui peut devenir point-relais, que vous soyez étudiant, au chômage, retraité, télétravailleur, etc., vous pouvez arrondir vos fins de mois de cette façon. Vous devez cependant respecter quelques règles :

  • avoir 18 ans minimum ;
  • être résident français ;
  • fournir des justificatifs (carte d’identité, justificatif de domicile) ;
  • être disponible au minimum 3 matinées par semaine ; 
  • avoir une amplitude horaire de 5 heures par jour (3 heures le matin et 2 heures l’après-midi). 

Si vous respectez ces quelques règles, vous pouvez devenir point-relais. Vous n’avez pas besoin d’avoir un grand logement, vous pouvez adapter vous-même le nombre de colis que vous souhaitez stocker chez vous, sachant qu’en moyenne, un colis fait la taille d’une boîte à chaussures, cela vous permettra de jauger le nombre de colis que vous pouvez stocker simultanément. Je vous recommande de commencer petit et d’adapter le nombre de colis que vous pouvez réceptionner par la suite.  

Sur quelles plateformes s’inscrire ?

Sur ce marché, il existe plusieurs applications proposant du point-relais entre particuliers, mais je vous en recommande deux : Welco et Pickme. 

Comme j’ai l’habitude de le conseiller, pour maximiser vos gains, je vous recommande de vous inscrire sur les deux plateformes pour réceptionner davantage de colis pour gagner plus d’argent. 

Pickme

Lancé en juillet 2020 Pickme connaît un véritable succès. L’application couvre plus de 500 villes en France et Pickme compte plus de 80 000 voisins-relais (appelé keepers sur l’application). De nombreuses enseignes de livraison font confiance à Pickme. Parmi ces clients relais, on trouve DHL, Colissimo ou encore Géodis, ce qui est un gage du sérieux de l’application.

J’ai d’ailleurs testé Pickme et voici mon avis détaillé sur l’application.

Si vous souhaitez télécharger l’application, cliquez ci-dessous :

Combien peut-on gagner en tant que point relais particulier sur Pickme ?

Pour chaque colis réceptionné et livré, vous pouvez toucher entre 0,60 € et 1 € (cela dépend du transporteur). Voici comment se décompose la rémunération : 

  • vous touchez entre 0,30 € et 0,50 € dès que vous réceptionnez un colis auprès d’un livreur ;  
  • vous touchez entre 0,30 € et 0,50 € dès que vous livrez le colis à son destinataire. 

À noter qu’il s’agit d’un complément de revenu ; en tant que voisin-relais, vous ne pourrez pas dépasser les 3 000 € de gains. 

Welco

Welco a vu le jour en 2017. Créé par Romain Barraud, aujourd’hui, Welco compte plus de  50 000 relais particuliers, en France et en Belgique. Welco couvre plus de 500 villes et réceptionne plus de 270 000 colis. Avant de valider votre compte et de pouvoir commencer à réceptionner des colis, Welco propose une mini-formation obligatoire et gratuite de 20 min pour vous donner les bases d’un bon relais particulier.

Combien peut-on gagner en tant que point-relais particulier sur Welco ?

Welco est un peu moins généreux.  En effet, vous pouvez gagner 0,40 € par colis réceptionné et livré. 

Voici ce que gagne une utilisatrice de Welco chaque mois, entre 100 et 120 €/mois :

Welco limite également les revenus à 3 000 €/an.  

Doit-on déclarer ses revenus ?

Bien qu’il s’agisse d’un complément de salaire et non d’un véritable revenu, vous devez déclarer vos revenus aux impôts. Toutes les plateformes de l’économie collaborative ont l’obligation d’envoyer vos revenus à l’administration fiscale. Sur votre déclaration de revenus, le montant sera alors pré-rempli. Vérifiez que le montant est exact en vous rendant sur la plateforme en question. Sachez qu’en dessous de 3 000 € de revenus (et 20 transactions par an), vous n’avez pas d’impôts à payer.  

Les règles à respecter pour être un bon voisin-colis

Comme toute plateforme d’économie collaborative, il existe un système de notation des profils. En tant que relais-colis particulier, vous devez veiller à avoir une bonne note. En effet, pour obtenir le plus possible de colis et donc, gagner plus d’argent, vous devez être sélectionné par les destinataires des colis. Ceux-ci peuvent vous sélectionner en fonction de plusieurs critères : votre localisation, vos disponibilités et, vous l’aurez compris, votre notation. Voici donc les règles à respecter pour être bien noté :

  • Ne jamais ouvrir le colis et le stocker correctement ; 
  • Ne pas endommager le colis ;
  • Respecter les horaires fixés pour les rendez-vous ;
  • Être courtois et respectueux envers le livreur et le destinataire.

Maintenant, c’est à vous de jouer ! 

Si vous êtes déjà point-relais colis particulier, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires. 

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici