Comment devenir coursier ?

Jadis, un coursier, appelé également livreur, livrait plutôt les professionnels: banque, huissier, médecin, employé du bureau… Mais avec le développement du monde digital, surtout l’e-commerce et les applications de livraison à domicile, ce secteur a vraiment connu une grande évolution, les particuliers commandent beaucoup à domicile. Avec la croissance de la demande, ce métier figure parmi les secteurs qui recrutent à tour de bras à l’échelle mondiale. Vous êtes à la recherche d’un emploi à temps plein ou à temps partiel ? Découvrez dans ce guide complet : Comment devenir coursier ?

Que fait un coursier ?

Que fait un coursier ?

Un coursier est une personne qui se charge de la livraison de colis, des plis et de documents pour le compte d’une entreprise ou d’un particulier. Le service de livraison du coursier peut porter sur plusieurs articles : Documents pour un cabinet d’avocat ou une banque, des médicaments et matériels pour les hôpitaux, les courses et de la nourriture.

Le coursier s’assure que le colis soit toujours livré à l’heure que son client a établie. Une fois qu’il reçoit ses instructions, il pourra alors planifier son emploi du temps et son itinéraire pour la livraison.

Quelles sont les qualités à avoir pour être coursier ?

Pour devenir coursier, il faut bien sûr être un bon conducteur. Cela signifie que vous devez conduire vite, tout en restant prudent afin de respecter le code de la route.

Mais savoir conduire ne suffit pas. Un bon coursier possède aussi les qualités suivantes :

Un sens de l’orientation afin d’optimiser son temps lors des déplacements

Le coursier doit connaître la ville ou son secteur de livraison par cœur. En plus, il faut qu’il ait un sens de l’orientation bien aiguë pour ne pas se perdre dans la ville. Ce sens de l’orientation ne sert pas seulement de boussole au coursier. Il doit aussi lui servir pour trouver des raccourcis. Cela lui permettrait de gagner plus de temps et d’être ponctuel à toutes les livraisons.

Une excellente condition physique

Pour espérer respecter les délais de livraison, le coursier peut être amené à courir ou à rouler en vélo pendant toute la journée. Il lui faut donc une bonne endurance et surtout une bonne condition physique. Quelques fois, le colis qu’il doit livrer est très lourd. Ainsi, il doit être capable de le soulever sans pour autant le laisser tomber.

Un sens de l’organisation pointu pour réduire la durée de livraison

Les lieux de livraison du coursier peuvent être à l’autre bout de la ville. Il sait très bien s’organiser pour arriver à temps à chaque lieu de livraison, ou au pire réduire le temps d’attente des clients. Généralement, il doit organiser ses livraisons une journée à l’avance pour anticiper les éventuels contretemps.

Les étapes à suivre pour devenir coursier

Les étapes à suivre pour devenir coursier

Pour devenir coursier, il faut suivre quelques étapes. Entre les formalités à compléter et le transport adapté pour le travail, voici toutes les démarches que vous devez suivre pour occuper ce poste :

Bien choisir les plateformes de coursier

Lorsque vous choisissez la plateforme de coursier où vous allez travailler, vous devez prendre en compte plusieurs critères :

  • Le revenu minimum et les différents bonus :

Si d’autres plateformes choisissent de rémunérer leurs coursiers à l’heure, d’autres le font selon le kilomètre parcouru et avec des bonus si le coursier arrive à effectuer plus que le trajet prévu. Entre autres, certaines plateformes vous proposent aussi une rémunération directe d’environ 4,50 € pour chaque course.

  • Le délai de paiement

Il faut prendre en compte le délai de paiement de chaque plateforme. S’il y a des plateformes qui ne payent que mensuellement, d’autres le font par semaine. Il y a même quelques plateformes de coursier qui proposent un paiement en temps réel grâce à leurs applications.

Notez aussi que vous pouvez vous inscrire sur plus d’une plateforme de livraison. Toutefois, vous devez seulement bien organiser votre emploi du temps.

Choisir entre livrer en voiture, en scooter ou à vélo

Le moyen de transport pour effectuer la livraison est aussi important, car il a un grand impact sur votre trajet, mais aussi vos dépenses. En voiture, vous pouvez transporter plusieurs articles, mais vous serez confronté à des embouteillages et vous devrez payer l’essence, c’est à prendre en compte.

Par contre, avec un scooter ou un vélo, vous ne pouvez transporter qu’un poids limité de colis, mais vous avez l’avantage de gagner du temps en évitant les embouteillages. Que ce soit en vélo ou en scooter, vous devez y ajouter quelques équipements comme le porte-bagages, le kit de réparation, un kit lumière et un support de téléphone.

Devenir livreur micro-entrepreneur

Pour travailler en tant que coursier, le régime du micro-entrepreneur est le plus adéquat. En effet, avec ce statut, votre chiffre d’affaires est limité à 72 600 € bruts par an, ce qui vous donne certains avantages :

  • Votre cotisation sociale ne représente que 22 % de votre chiffre d’affaires. En plus, vous n’en payez pas si vous n’avez pas réalisé de chiffre d’affaires.
  • Vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu, mais vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 50 % pour les frais professionnels. Vous êtes aussi exonéré de taxes sur la valeur ajoutée.
  • Pour la comptabilité, vous n’avez qu’à tenir un livre des recettes et un registre d’achat.

Demander l’ACRE pour payer moins de cotisations

L’ACRE est un programme d’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise. Avec ce dispositif, vous avez l’avantage de réduire vos charges sociales pendant 3 ans. Pour la première année, votre cotisation à payer est de 5,8 % de votre chiffre d’affaires, de 11,6 % pour la seconde année et de 17,4 % pour la troisième année. Vous payez ensuite la cotisation normale à partir de la 4e année.

S’inscrire sur les plateformes de livraison

L’inscription sur les plateformes de livraison est généralement très simple. Vous devez seulement entrer sur la plateforme et remplir un formulaire d’inscription. Ensuite, vous envoyez à la plateforme quelques documents :

  • Un extrait K-bis ou votre numéro SIRENE,
  • Un relevé d’identité bancaire pour effectuer les paiements,
  • Un extrait de casier judiciaire (optionnel dans la plupart des cas),
  • Une copie de votre pièce d’identité.

Une fois les documents fournis et le formulaire remplis, vous recevez la réponse dans un délai de 1 à 3 semaines. Vous devez ensuite vous rendre dans les locaux de la plateforme de livraison pour signer votre contrat d’embauche.

Se protéger avec une Responsabilité civile professionnelle

Pour un livreur, il n’est pas obligatoire, mais essentiel de se protéger avec une responsabilité civile professionnelle. En effet, si vous avez causé un quelconque dommage à un tiers, vous devez le réparer.

Si vous n’êtes pas protégé, vous devez payer vous-même ces réparations. Ce dispositif vous permet aussi d’être protégé contre les dommages corporels, matériels et immatériels. Surtout lorsque vous êtes coursier, les accidents de circulation peuvent vous arriver à vous, mais aussi à un tiers.

Certaines plateformes proposent des RCP à leurs livreurs, mais elles ne sont que partielles. Il est préférable que vous souscriviez vous-même votre Responsabilité civile professionnelle. Comme ça, vous êtes toujours assuré même si vous travaillez pour plusieurs plateformes de livraison.

Comprendre la protection santé du livreur

Peu importe le travail que vous effectuez, les accidents de travail peuvent toujours arriver. Or, lorsque vous travaillez en indépendant, les accidents de travail ne sont pas considérés par la Sécurité sociale. Il est alors important (mais pas obligatoire) de prendre une complémentaire santé pour votre protection en tant que livreur.

La Sécurité sociale verse aux micros entrepreneurs les mêmes indemnités pour un accident, un accouchement ou une maladie, et ce n’est pas suffisant. Dans ce cas, il vaut mieux alors souscrire à une complémentaire santé pour combler le manque. Entre autres, certaines plateformes proposent des complémentaires de santé qui ne sont pas encore complètes. C’est pour cela que vous devriez faire la vérification des offres avant de vous souscrire vous-même et être tout le temps assuré.

S’équiper pour rouler en sécurité

Avoir un équipement complet est primordial pour un coursier. Cela lui permet d’être plus rapide et de rester en toute sécurité tout au long des livraisons. Les principaux équipements qu’un coursier à vélo et à scooter est : Un casque, un antivol, un sac et un éclairage (pour les livraisons nocturnes).

Face aux intempéries, il est préférable que vous portiez une visière pour vous protéger les yeux contre le vent ou la pluie. Vous pouvez aussi opter pour un casque intégral pour votre sécurité. Pour assurer la sécurité de votre vélo ou de votre scooter, vous devez ajouter l’antivol à votre équipement. L’antivol en U est le plus sécurisé pour ce genre de dispositif.

Sur quelles plateformes s’inscrire pour devenir coursier ?

Il existe plusieurs plateformes sur lesquelles vous pouvez vous inscrire pour travailler en tant que livreur. Vous pouvez n’en choisir qu’une, si vous voulez effectuer l’emploi qu’à temps partiel, ou vous inscrire sur plusieurs plateformes en même temps. Voici quelques sites auxquels vous pouvez vous inscrire :

Uber Eats

Uber Eats est l’une des plus simples en la matière. Avec cette plateforme, vous pouvez travailler à toute heure et à tout endroit. En effet, sa zone de couverture est illimitée et le site sera en votre service pendant toute la semaine. De plus, le paiement chez Uber Eats est entre 4 à 9 € par course et est effectué par semaine.

Deliveroo

Deleveroo est l’une des plateformes les plus sûres si vous voulez en faire pour compléter votre revenu. Deliveroo définit un planning bien défini pour chaque semaine. Pour en faire partie, vous devez vous inscrire la semaine précédente en fournissant vos heures de disponibilités.

Le tarif minimum par course est fixé à 5,75 €, mais vous pouvez effectuer plusieurs courses par heure. Et si vous travaillez le dimanche soir, votre paiement est doublé. Notez que vous ne recevez votre argent que toutes les deux semaines.

Cerise sur le gâteau, en tant que coursier chez Deliveroo, vous serez couvert par une assurance de responsabilité civile AXA.

Stuart

Stuart

La plateforme Stuart est plus adaptée aux débutants. Vous pourrez y gagner au moins 9 € par heure. Au fil du temps, vous pourriez être payé en fonction du kilométrage que vous parcourez, c’est-à-dire 8 € par 8 kilomètres et 1,4 € de plus pour chaque kilomètre supplémentaire.

Pour faciliter votre travail, vous serez affecté sur un zonage par quartier. Il vous serait ainsi plus facile d’optimiser votre productivité et gagner davantage d’argent. Entre autres, en choisissant de travailler pour le compte de cette plateforme, une assurance responsabilité civile vous sera attribuée.

Frichti

Chez frichti, votre mission sera de livrer de la nourriture saine à bas prix dans une zone très limitée. Pour ce faire, rendez-vous dans le centre logistique qui se trouve dans votre zone de prédilection. Vous y recevrez votre tournée qui comprend jusqu’à 10 points de livraisons. Vous pouvez en effectuer plusieurs par jour.

Vous êtes libre de choisir votre shift, qui dure entre 2 à 5 heures par jour, du lundi au dimanche. Mais tâchez de faire une réservation une semaine à l’avance pour une meilleure organisation et pour ne pas perdre du temps.

Quels sont vos avantages chez Frichti ? Votre gain s’élève en moyenne à 13 € par heure et vous le recevez toutes les deux semaines sur votre compte en banque. Évidemment, vous pourriez en gagner plus si vous optimisez vos courses. Aussi, une assurance-santé prévoyance et responsabilité civile vous couvre si vous choisissez de livrer pour Frichti.

Glovo

Glovo est probablement la meilleure application à utiliser pour travailler en tant que coursier. C’est super simple ! Une fois que vous avez 18 ans, procurez-vous un véhicule motorisé ou pas (vélo), un Smartphone et un sac isotherme. Puis, inscrivez-vous sur la plateforme et commencez à gagner de l’argent. Notez que votre gain dépend de votre expérience et des commandes que vous livrez.

Combien peut gagner un coursier ?

Un coursier qui travaille au sein d’une société peut gagner entre 1 500 à 2 200 € par mois en fonction de son expérience. Un salaire qui dépasse largement le SMIC. En outre, il perçoit diverses primes. Par exemple : Prime repas, prime d’assiduité ou encore prime d’habillage.

Si le coursier est indépendant et dispose du statut d’auto-entrepreneur ou de commerçant, il peut gagner aux environs de 32 900 € en une année.

Les formalités à respecter pour devenir coursier

Quelques formalités doivent être respectées avant d’exercer le métier de coursier :

Être immatriculé au RCS

La première c’est de s’immatriculer au RCS. Cette formalité est obligatoire surtout si vous pensiez exercer en tant qu’indépendant. En effectuant votre immatriculation au RCS (Registre du commerce et des sociétés), vous obtiendrez un numéro SIREN, SIRET et un extrait de K-bis.

Obtenir une autorisation d’exercer au Registre national des transporteurs

Vous devriez également demander une autorisation du registre national des transporteurs pour exercer le métier de coursier. Pour ce faire, vous trouverez un formulaire à remplir sur le site Service-Public.fr. Transmettez-le ensuite à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement.

Comment devenir coursier auto-entrepreneur ?

La première chose que vous devriez faire pour devenir coursier auto-entrepreneur c’est de vous inscrire au CFE (Centre de formalité des entreprises). Vous obtiendrez ainsi les numéros SIREN et SIRET et votre extrait de K-bis. Cette formalité est exigée par les plateformes de coursier.

Le CFE transmettra ensuite vos dossiers aux différentes administrations afin de vous inscrire sur le registre du commerce et des sociétés tenu par le greffier du tribunal de commerce et de vous octroyer un extrait K-bis.

Vous pouvez également obtenir gratuitement votre K-bis en ligne, sur Guichet-entreprise.fr. Pour ce faire, remplissez le formulaire de déclaration de création d’une micro-entreprise. Puis envoyez les documents demandés en version électronique. Une fois que c’est fait, vous allez recevoir votre extrait K-bis par courrier.

Vous pouvez également imprimer le formulaire et le remplir. Accompagnez-le de toutes les pièces justificatives et déposez-le auprès du CFE le plus proche de chez vous. Notez cependant que dans ce cas, la procédure est payante.

À la fin, vous pourrez vous faire assister par un expert en création d’entreprise tout au long du processus. Vous éviterez ainsi de faire des erreurs.

Passionné par les finances personnelles et libre financièrement depuis 2018, j'ai lancé ce site en 2016. Je vous partage mes avis de site pour gagner de l'argent, mes conseils et astuces pour gérer votre budget, épargner et placer votre argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici