Complément de retraite: 10 astuces pour gagner plus

Il n’est jamais trop tôt pour prévoir les ressources financières que nous pourrons utiliser pour nos vieux jours. Il peut arriver que la somme perçue à titre de pension retraite ne suffise pas, même en la combinant avec les épargnes effectuées au fil des années. Heureusement, il existe divers moyens vous permettant de bénéficier d’un complément de retraite. Cela passe dans la plupart des cas, par l’investissement. Nous vous présentons donc ici 10 activités vous permettant d’avoir idéalement un complément de retraite.

 

Bourse: action à dividende

De manière générale, la bourse est un marché financier sur lequel s’effectuent en toute sécurité et en toute légalité, entre autres, l’achat et la vente de ce qu’on appelle des titres de sociétés. Ainsi, d’un côté, il y a la société émettrice de titres et de l’autre il y a les acheteurs. Ces acheteurs sont constitués d’entreprises, d’établissements financiers et d’autres entités publiques ou privées. Et bien évidemment, les particuliers peuvent devenir des acheteurs au sein de la bourse.

Pour l’entreprise émettrice, la vente d’un titre de société permet d’acquérir la ressource financière nécessaire pour le bon fonctionnement des activités. Et bien évidemment, l’achat d’un titre de société octroie à l’acquéreur certains droits et avantages.

Parmi ceux-ci, on peut notamment citer le droit au dividende. Les dividendes font ici référence à une partie du bénéfice net de l’entreprise, vouée à être partagée entre les investisseurs, et en l’occurrence les acheteurs de titres de société.

Ainsi, l’action à dividende constitue un type de titre que vous aurez la possibilité d’acheter au sein de la bourse . Avant de vous lancer dans la bourse, il est tout de même nécessaire de se familiariser avec les divers aspects techniques de l’économie et de la finance. Il faudra également rester au courant des actualités boursières. Et surtout, ne prenez de décision qu’après une mure réflexion. Il ne faut pas oublier que les investissements sans risque sont très rares.

Pour investir en bourse, il vous faut un courtier en ligne. Après avoir étudié les frais de chacun d’eux, le courtier qui offre les frais les plus faibles n’est autre que Degiro*. 

*attention investir en bourse comporte des risques en perte de capital

S’INSCRIRE SUR DEGIRO* | EN SAVOIR PLUS SUR LA BOURSE | SE FORMER

 

La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI)

investir en scpi

La SCPI est considérée comme étant l'une des méthodes d’investissement favorite des Français. La Vous allez investir dans des SCPI qui vont investir dans l'immobilier professionnel (bureaux, locaux commerciaux etc). L'entreprise va tout gérer pour vous de l'achats des biens, à  la construction ou la rénovation des biens, de la gestion des locataires. En contrepartie de votre investissement, la SCPI va vous verser des dividendes entre 4 à 6% de rendement.

Les procédures d’acquisition et de gestion des biens immobiliers sont donc à la charge d’une société de gestion.

La SCPI est un investissement rentable, au risque plutôt limité, car présentant moins d’instabilité si on le compare à l’investissement boursier.

Il existe de nombreuses SCPI et toutes ne se valent pas. Elles n’ont pas les mêmes rendements, il est donc important d’être accompagné par un professionnel pour choisir sa SCPI, en fonction de ses objectifs. Portail-scpi.fr vous met justement en relation avec des conseillers financiers et ce gratuitement.

 

L’investissement Immobilier locatif

Il s’agit encore ici d’investir dans l’immobilier. Combinés avec diverses assurances et garanties, les risques liés à l’investissement immobilier seront encore plus minimisés. Il faut également souligner que le bien immobilier peut facilement augmenter de valeur au fil des années, à condition, bien évidemment de subvenir aux entretiens et surtout, à condition de bien choisir un emplacement stratégique. Enfin, l’achat immobilier est accessible à tout le monde puisqu’il peut se faire à crédit. De plus, les biens immobiliers sont très variés et de ce fait, il en existe pour toutes les bourses.

Ainsi, avec l’investissement immobilier locatif, l’objectif est d’acheter ou de construire (s’il s’agit d’un batiment) un bien immobilier dans le but de le mettre en location. Lorsqu’on parle de bien immobilier, on fait ici référence aux terrains nus, aux parkings, aux appartements, maison, locaux commerciaux, garages, hangars,… C’est le moyen le plus fiable pour pouvoir épargner sur le long terme, mais également pour avoir un complément de retraite.

Avant de se lancer dans l’investissement Immobilier locatif, il faudra tout de même étudier la rentabilité, je vous recommande l'outil Rendementlocatif

 

Le prêt aux entreprises via le crowdlending

Le financement participatif ou crowdlending est une technique de collecte de fond initié par les entreprises en quête de financement. L’investissement s’adresse au grand public et plus précisément, aux particuliers. La spécificité du crowdlending est qu’il se fait généralement via Internet. Des plateformes se sont d’ailleurs spécifiées dans ce type d’activité et jouent le rôle d’intermédiaire entre les entreprises en quête de financement et les prêteurs, l'une des plateformes les plus connues n'est autre que Whesharebonds. Vous avez également Lendopolis, entrez le code promo “GERERBUDGET” bénéficiez de 10€ offerts pour 100€ investi, 20€ pour 200€ et 30€ pour 300€

Dans le cadre du crowdlending, le financement se fait sous forme de prêt à court terme ou à moyen terme allant de 3 mois à 5 ans. Le prêteur peut en principe choisir la durée du prêt. Le taux d’intérêt quant à lui variera entre 3 à 10% en fonction des conditions établies, c'est un excellent moyen pour placer son argent.

Le crowdlending est un moyen de financement très pratiqué actuellement, et permettent aux start-ups de réaliser un projet innovant ou prometteur. Cela signifie donc que même si le crowdlending constitue un investissement intéressant, il ne reste pas moins sans risque. Si l’entreprise ayant mis en œuvre le crowdlending se trouve en difficulté, le prêteur s’expose au risque de ne pas obtenir le remboursement du capital investi et par la même occasion, des intérêts escomptés.

Il faut également savoir que le crowdlending est soumis à certaines restrictions. Ainsi, le montant maximum pouvant être emprunté est de 2,5 millions d’euros tandis que le prêt accordé par le particulier ne peut dépasser 2000 euros par opération pour les prêts avec intérêts et de 5000 euros pour les prêts sans intérêts.

 

Sondage rémunéré

Sondage rémunéré

Le sondage rémunéré ou sondage payant est un moyen qui vous permettra de gagner de l’argent en donnant votre avis sur un sujet ou un autre. En effet, il arrive que des entreprises ou autres entités aient recours à des plateformes en ligne spécialisées dans les enquêtes et les sondages. La plupart du temps, ces enquêtes sont axées sur les avis des consommateurs à propos des produits ou services nouveaux ou déjà disponibles sur le marché.

Pour inciter le plus de monde à participer à ces sondages, les plateformes en ligne proposent donc une certaine rémunération. Il ne faut tout de même pas s’attendre à gagner une somme impressionnante. Cela étant dit, en y participant régulièrement, vous pourrez vous faire un peu d’argent et arrondir vos fins de mois.

Les sites: Mon Opinion Compte, Toluna 

 

Louer son logement en AIRBNB

AIRBNB c’est quoi au fait ? Il s’agit en fait d’une plateforme en ligne créée en 2008 destinée à regrouper les annonces de location de logement, entre particuliers, à travers le monde pendant une courte période. Si vous êtes propriétaire d’une maison et que vous voulez louer une partie ou l’ensemble de votre logement pendant votre absence, AIRBNB constitue une solution idéale (lire mon guide pour louer sur Airbnb).

A noter qu'en cas de location de votre résidence principale, vous devez louer au maximum 120 nuits par an.

A noter également que si vous êtes locataire, il vous sera toujours possible de sous-louer votre logement sur AIRBNB, à condition d’obtenir l’accord manuscrit du propriétaire. Le tarif de la location ne doit pas également excéder celui que vous payez mensuellement. Vous avez la possibilité de louer plus en devenant sous loueur professionnel.

Après avoir rempli les conditions indispensables en fonction de votre cas, vous pouvez désormais vous inscrire sur AIRBNB et publier votre annonce. La plateforme n’est bien évidemment pas gratuite. Elle prélèvera des frais sur chaque transaction effectuée. En réalisant bien son annonce, la location sur AIRBNB peut être une source de revenus et jouer idéalement le rôle de complément de retraite.

 

Louer son box ou sa cave en espace de stockage

Décidément, la location de l’ensemble ou même seulement d’une partie de biens immobiliers constitue l’un des moyens idéaux pour assurer un complément de retraite idéal. Dans ce cas-ci, il s’agit de mettre en location, les espaces libres de vos biens dont vous ne faites pas usage (garage, chambre non occupé…). Ces espaces seront prévus pour accueillir des marchandises diverses et autres biens mobiliers.

Il existe ainsi des plateformes sur Internet qui servent d’intermédiaires entre les particuliers et qui vous permettront de faire vos annonces concernant l’espace de stockage dont vous avez l’intention de proposer en location Comme Jestocke ou encore Ouistock. Dans la plupart des cas, vous aurez juste à vous inscrire gratuitement. Le prix de la location dépendra entre autres de la taille de l’espace de stockage. C’est la plateforme qui va percevoir le loyer auprès du locataire et vous le reverser par la suite. En principe, c’est l’assurance de cette plateforme qui va garantir les biens stockés chez vous.

Il vous sera également possible de créer votre petite entreprise de location de box. Pour ce faire, vous devez donc respecter certaines formalités et vous soumettre à certaines obligations liées à la création d’entreprise.

 

Louer sa voiture

Louer sa voiture

Avoir sa propre voiture permet de bénéficier de nombreux avantages. Cela implique également de subvenir à diverses dépenses liées non seulement à l'achat, mais également aux diverses assurances, entretiens, carburants,… Heureusement, il vous est tout à fait possible de compenser ces diverses dépenses par la mise en location de votre véhicule lors des périodes durant lesquelles vous n’en faites pas usage. Cela vous permettra même de gagner de l’argent en plus.

Ainsi, diverses sociétés accessibles sur Internet se sont spécialisées dans le domaine et facilitent la location de voiture entre particuliers comme Getaround et Ouicar par exemple. Dans ce cas, vous n’aurez qu’à présenter votre annonce. En général, ce sont ces sociétés intermédiaires qui assurent votre véhicule durant la période de location.

Cela étant, vous devez prendre le temps de bien analyser les types d’assurances souscrits et proposés par ces sociétés. Certaines des conditions proposées peuvent ne pas vous être tout à fait favorables.

À noter également que vous pouvez parfaitement mettre en location votre véhicule sans l’intermédiaire de ces sociétés spécialisées. Dans ce cas, vous aurez à revoir le contenu de votre police d’assurance avec votre assureur et d’adapter celui-ci en fonction de votre activité, à savoir mettre en location votre véhicule. Il est également important de bien détailler et de bien rédiger les termes du contrat de location, les informations, les conditions et les obligations liées aux parties contractantes.

 

Le cumul emploi-retraite (CER)

Si vos pensions ne vous semblent pas suffisantes à l’arrivée de votre retraite et si vous ressentez encore l’envie et/ou que vous vous considérez encore en état d’exercer une activité professionnelle, vous pouvez alors mettre en œuvre le cumul emploi-retraite. Cela vous permettra d’avoir une source de revenus en plus de votre pension retraite.

Cela étant dit, la mise en œuvre du cumul emploi-retraite est soumise à certaines conditions légales. En effet, le principe est que pour percevoir une pension retraite du régime général à taux plein ou à taux réduit, il est nécessaire d’une part de remplir la condition d’âge minimal et d’autre part, de cesser l’activité professionnelle.

La cumul emploi-retraite constitue donc une exception à cette règle. La bonne nouvelle est que peu importe votre ancien statut professionnel, en tant que retraité, vous aurez toujours la possibilité d’effectuer un cumul emploi-retraite.

Il faut tout de même savoir que si vous bénéficiez d’une retraite anticipée, c’est-à-dire retraitée avant l’âge légal de 60 ou 62 ans, vous ne pourrez pas obtenir l’intégralité de la somme issue du cumul. Il s’agit alors d’un cumul emploi-retraite partiel ou plafonné dont le montant dépendra de votre ancien statut.

Le CER intégral ou déplafonné ne peut être obtenu qu’en cas de liquidation de ses droits à la retraite à l’âge légal et en cas de respect du nombre de trimestres de cotisation vieillesse nécessaire pour bénéficier d’une pension de base à taux plein (sans décote) ou en partant à l’âge d’annulation de la décote qui est de 67 ans. Ces conditions pour bénéficier du CER intégral s’appliquent aussi bien aux travailleurs indépendants, aux salariés du domaine privé, publics, qu’aux militaires.

Il faut savoir qu’il est tout à fait possible de travailler pour le même employeur à condition de mettre en place un nouveau contrat de travail et à condition de respecter les 6 mois de cessation d’activité professionnelle.

Il faut également savoir que les cotisations vieillesse prélevée sur le revenu perçu dans le cadre de l’activité professionnelle CER ne vous donneront pas droit à de nouveaux points de retraite.

 

La surcote

Si vous êtes en train d’estimer votre retraite de base et que vous trouvez qu’elle risque d’être insuffisante, dans ce cas, sachez qu’il vous est tout à fait possible d’avoir une majoration ou surcote.

D’abord, comme il a déjà été mention, il est nécessaire de remplir le nombre de trimestres de cotisation vieillesse requise ou atteindre l’âge d’annulation de la décote pour avoir une pension à taux plein.

En continuant à contribuer à la cotisation vieillesse au-delà de l’âge légal de départ à la retraite ou du nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier de la retraite à taux plein, vous pourrez bénéficier de ce qu’on appelle la surcote. Le taux de majoration est en principe de 1,25% (5% par an) sauf pour les professions libérales qui sont de 0,75%.

En résumé, on peut dire qu’il y a mille et une façons de compenser sa pension retraite si celle-ci ne vous suffit pas. Celles que nous venons de citer n’en constituent que les prémices. Quoi qu’il en soit, pour pouvoir bénéficier d’un confort financier à la vieillesse, il est important de préparer le terrain dès son jeune âge.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici