NOUS anti-gaspi : le 1er magasin anti-gaspi

En France, 10 millions de tonnes de produits (20% de la nourriture produite) sont jetés chaque année, ce qui représente 16 milliards d’euros. Ce gaspillage représente aussi un prélèvement inutile de ressources naturelles : eau, émissions de gaz à effet de serre… Soit 3% des émissions qui sont utilisées pour rien ! Au niveau des ménages, ça fait plus de 30 kg par personne et par an, et plus de 7 kg sont des aliments encore emballés ! Quand on sait que plus de 5,5 millions de français bénéficient de l’aide alimentaire, il devient vital de lutter contre le gaspillage alimentaire… Heureusement, il existe plusieurs initiatives : entreprises, gouvernement, applications qui luttent contre le gaspillage alimentaire, etc. Parmi l’une de ces initiatives, on trouve le magasin anti-gaspi : NOUS anti-gaspi. Nous allons vous parler dans cet article de ce magasin anti-gaspi. 

Que fait le gouvernement pour lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Si le gouvernement n’a longtemps rien fait pour lutter contre le gaspillage alimentaire, plusieurs lois sont venues mettre en place une série de mesures pour lutter activement contre le gaspillage alimentaire. Il y a d’abord le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire signé en 2013. Il y a ensuite la loi Garot : loi n° 2016-138 du 11/02/2016, mais aussi la loi Egalim qui sont venues renforcer toujours plus la lutte contre le gaspillage alimentaire. L’État a pour objectif en 2025 de réduire de 50% le gaspillage alimentaire pour la restauration collective, et en 2030 pour la restauration commerciale (consommation, production, transformation…). Voici comment l’État compte y parvenir :

  • les distributeurs alimentaires n’ont plus le droit de rendre impropre à la consommation des invendus encore consommables ;
  • les magasins de plus de 400 m2 doivent travailler avec des associations pour donner les invendus alimentaires qui sont encore consommables ;
  • sanction renforcée en cas de destruction d’invendus alimentaires encore consommables (amende : jusqu’à 0,1% du chiffre d’affaires) ;
  • obligation pour les restaurateurs de proposer des doggy bags ; 
  • valorisation des denrées alimentaires pour l’alimentation animale ; 
  • prévention pour lutter contre le gaspillage alimentaire ;
  • modification de l’information concernant la date de péremption – DDM : le consommateur aura plus d’informations pour savoir jusqu’à quand il peut réellement consommer l’aliment, même après le dépassement de la date ;
  • création d’un label national “anti-gaspillage alimentaire” pour les entreprises qui respectent la loi. 

On le voit, le gouvernement fait en sorte, via cette loi, de lutter contre le gaspillage alimentaire. Mais que font les entreprises ? Pendant mes recherches, je suis tombé sur NOUS anti-gaspi qui est le 1er magasin anti-gaspi. On vous en dit plus !   

Nous anti-gaspi, qu’est-ce que c’est ?

L'enseigne bretonne a été créée en 2018 par 2 entrepreneurs, Charles Lottmann et Vincent Justin. Le 1er magasin a ouvert au nord de Rennes à Melesse. Depuis, c’est plus de 20 magasins (50 prévus pour 2024) qui ont été ouverts. NOUS anti-gaspi est la première enseigne alimentaire qui lutte contre le gaspillage alimentaire en vendant des produits écartés du circuit de distribution traditionnel, mais qui sont consommables.  L’enseigne NOUS anti-gaspi affirme permettre de sauver plus de 45 tonnes de produits par mois et par magasin. NOUS anti-gaspi propose ses produits entre 20 et 30% moins chers que les grandes surfaces. Ce magasin est donc une belle initiative : vous luttez contre le gaspillage alimentaire et vous payez moins cher vos courses !

Où trouve-t-on des magasins NOUS anti-gaspi ? 

La plupart des magasins se situent dans l’Ouest de la France, en Bretagne précisément, car l’enseigne veut travailler en circuit court. Bon nombre de ses fournisseurs se trouvant dans cette partie de la France, c’est donc tout naturellement que l’enseigne y a ouvert de nombreux magasins. Au gré de nouveaux partenariats avec des fournisseurs sur le réseau national, l’enseigne anti-gaspi ouvrira d’autres magasins partout en France. Elle a aussi ouvert 3 magasins à Paris, un à Montparnasse un autre Pré-Saint-Gervais et un nouveau Rue D'Amsterdam dans le 9ème arrondissement.  

Quels produits trouve-t-on ?

Chez NOUS anti-gaspi, vous allez trouver des produits ayant des “défauts” de fabrication, c'est-à-dire des légumes esthétiquement “moches” : couleur terne, forme étrange, calibrage, emballage… Mais au final, ces légumes ont le même goût qu’un “beau” légume. Ce produit “moche” aurait été détruit car la grande distribution n’en veut pas… Mais attention, tout n’est pas simplement la faute de la grande distribution ! Les consommateurs qui ne souhaitent pas acheter un aliment quand celui-ci n’est pas “joli” sont tout autant fautifs… NOUS anti-gaspi va donc racheter ce type d’aliments et les revendre dans ses magasins. 

L’enseigne propose aussi des produits qui ont dépassé la date de durabilité minimale (DDM), mais qui sont encore consommables. Les aliments auront juste moins de goût, mais ne seront pas dangereux pour la santé. Voir mon article sur les dates de péremption.   

NOUS anti-gaspi propose également dans ses magasins des produits invendus ayant une date limite de consommation (DLC) proche. Quand c’est le cas, le magasin met un affichage comme celui-ci : 

L’aliment est encore bon, il faut juste le consommer rapidement.  

NOUS anti-gaspi travaille avec plus de 600 producteurs, de petites PME jusqu’aux grands groupes comme Delpeyrat, Labeyrie, Danone ou encore Fleury Michon.

L’enseigne propose principalement des produits alimentaires, mais aussi d’autres produits comme de la lessive ou du gel douche et même de l'habillement. 

Les stocks dépendent des invendus des fournisseurs. Vous ne retrouverez donc pas toujours les mêmes produits dans les rayons (même si certains seront là régulièrement). Nul besoin de faire une liste de courses dans ce cas ! Ce que vous pouvez faire cependant, c’est de commencer vos courses chez NOUS anti-gaspi puis de les compléter avec les produits que vous n’avez pas trouvés en allant dans une grande surface.  

Application anti-gaspi

En plus de l’enseigne NOUS anti-gaspi, de nouveaux modes de consommation permettent de lutter contre le gaspillage alimentaire. Je pense notamment aux applications anti-gaspi. Voici l’une des applications les plus intéressantes : Too Good To Go. 

Too Good To Go

Too Good to Go est une application qui permet d’acheter des paniers chez des commerçants et des restaurateurs. Au lieu que ces restaurateurs jettent les invendus de la journée, ils sont ainsi vendus via l’application et des paniers repas surprises. L’avantage pour l’utilisateur, c’est de manger au restaurant pour pas cher ! Quant au restaurateur, ça lui évite de jeter de la nourriture et de perdre de l’argent. Tout le monde est gagnant !  Too Good To Go compte plus de 8,6 millions d’utilisateurs, plus de 18 000 restaurateurs/commerçants inscrits et a permis de sauver plus de 23 millions de repas ! 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here Veuillez saisir votre nom ici